background preloader

L'eau

Facebook Twitter

Au Maroc, les batailles pour préserver l’or bleu. Le Monde | • Mis à jour le | Par Martine Valo (Oujda, Maroc) A Oujda, capitale de la province marocaine de l’Oriental, un homme se concentre, casque sur les oreilles, sur le son de la canalisation d’eau potable souterraine.

Au Maroc, les batailles pour préserver l’or bleu

Il fait partie des brigades des chasseurs de fuites qui arpentent la ville de 470 000 habitants, auscultant ses 1 500 km de réseaux. Ici, sur 100 litres d’eau produite, 61 atteignent le robinet ; l’agglomération ambitionne de passer à 75. Un score honorable à l’échelle mondiale. Cette histoire de tuyaux peut sembler anecdotique, mais elle conditionne la préservation de la ressource en eau, une nécessité que rappelleront à nouveau les Nations unies, dimanche 22 mars, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau.

Dans la médina d’Oujda, une passante regarde des ouvriers changer une canalisation vétuste. . « Extrême vulnérabilité » Alors ici, entre 2 heures et 3 heures du matin, on veille encore. L’Oriental est particulièrement concerné. La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Y aura-t-il demain assez d’eau pour tous sur notre planète ?

La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques

Théoriquement oui, mais il est urgent de changer « radicalement » la façon de l’utiliser et de la partager, prévient l’Organisation des Nations unies (ONU) dans son rapport annuel 2015 sur l’or bleu, qu’elle a rendu public vendredi 20 mars, à l’avant-veille de la journée mondiale de l’eau. Sinon, au rythme actuel, « le monde devra faire face à un déficit hydrique global de 40 % » dès 2030, écrivent les experts du Programme mondial des Nations unies pour l’évaluation des ressources en eau. Inextricablement liée au changement climatique, à l’agriculture et à la sécurité alimentaire, à l’énergie, à la santé et même à l’égalité entre les sexes, l’eau est peut-être le thème qui illustre le mieux les trois piliers du développement durable, qu’il s’agisse de la lutte contre la pauvreté, du développement économique, ou de la préservation des écosystèmes.

Il s’agit de défis essentiels. Pénuries d'eau en 2040 : Voici les pays qui seront les plus touchés. D’ici 25 ans, un pays sur cinq dans le monde devra faire face à de sévères pénuries d’eau, selon un think tank américain dans les questions environnementales.

Pénuries d'eau en 2040 : Voici les pays qui seront les plus touchés

Le changement climatique déréglant la répartition des précipitations ainsi que l’augmentation de la population mondiale feront accroitre les tensions liées à l’eau. Un classement des pays qui seront en pénurie d’eau et en stress hydrique a été élaboré par l’organisation à but non lucratif World Ressources Institute (WRI), qui a également édité une carte. Des pénuries de plus en plus chroniques Le Moyen-Orient sera la région la plus touchée par les futures crises de l’eau : 14 des 33 pays qui sont nommés comme étant les plus exposés au monde se trouvent dans cette zone du globe. Economiser l’eau, un réflexe indispensable en Australie.

Economiser l’eau en Australie est un réflexe de chaque instant.

Economiser l’eau, un réflexe indispensable en Australie

Dans le bush, où chaque année, des feux ravagent des dizaines de milliers d’hectares, mais également dans les villes. De 1996 à 2010, le continent a connu une sécheresse « du millénaire » sans précédent, obligeant les collectivités à réagir. Depuis le milieu des années 1990, l’Australie a perdu 15 % de pluies en été et 25 % en automne. En Australie occidentale, les précipitations en automne/hiver pourraient diminuer de 50 % dans les quatre-vingts prochaines années, selon le dernier rapport annuel du Climate Council.

Cet institut a été créé par Tim Flannery, un scientifique qui fut à la tête de la commission climat en Australie (supprimée en 2013 par Tony Abbott, ancien premier ministre climato-sceptique) . « On a beaucoup de soleil et de vent ici et nous sommes un pays riche, on peut rapidement passer au tout renouvelable », assure le scientifique Tim Flannery. Infographie: La crise de l'eau. L'eau dans le monde. Le barrage des Trois-Gorges en Chine. Le souci de maîtriser l'eau conduit à de multiples aménagements hydrauliques.

Le barrage des Trois-Gorges en Chine

Les barrages permettent ainsi de stocker de très grandes quantités d'eau. Ces immenses réserves assurent un débit suffisant tout au long de l'année. Les barrages servent également à l'irrigation des terres. Enfin, ils produisent de l'énergie hydroélectrique et peuvent faciliter la navigabilité des fleuves. Désireux d'accroître leur ressource en eau et de mieux la maîtriser, les pays émergents se sont lancés dans la construction de grands barrages à partir des années 1970.

C'est la Chine qui possède le plus ambitieux programme de construction de barrages. Dans ce but, la Chine a notamment édifié le plus grand barrage au monde : celui des Trois-Gorges, sur le Yangzi Jiang (ou Yangtze), troisième fleuve mondial pour son débit. Pleinement opérationnel depuis 2008, le barrage des Trois-Gorges alimente la plus puissante centrale hydroélectrique du monde. Barrage des 3 Gorges : 100 000 personnes supplémentaires à déplacer.

Trois Gorges Part 1. Trois Gorges Part 2. Trois Gorges Part 3.