background preloader

CMESS

Facebook Twitter

PCS. Les nouvelles tendances des pantalons jeans. SES_video_chap01_1_smic. Chap. 1) Ménages et consommation - 2nde-fauriel. 1. Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ? A/ Du revenu disponible au pouvoir d'achat du revenu arbitrable - Un schéma du revenu disponible des ménages ... - Des tests Bordas en ligne pour se familiariser avec la notion de revenus : Exo. 1, Exo. 2 ... - Un test Hatier en ligne sur le même sujet : Exo. 1 ... - L'évolution du revenu arbitrable ... et de son pouvoir d'achat pour l'économie française : (tableau Magnard p. 14) : NB : Pouvoir d'achat = quantité de biens et de services qu'un certain revenu permet d'obtenir - Répondre aux questions de la p. 14 - Donc, le pouvoir d'achat du revenu arbitrable dépend de ce que devient ce revenu mais aussi de ce que deviennent les prix pendant la même période : Exemple : - Fiche complète : la notion de pouvoir d'achat d'après l'INSEE ... - Une vidéo pédagogique de "Dessine-moi-l'éco" sur le pouvoir d'achat (et les difficultés de sa mesure) - Pourquoi tout le monde n'est pas aussi sensible à la hausse de certains prix ?

Collection SES. Salaire minimum 2016 : SMIC horaire et smic mensuel. Révisé le 22/02/2016 par les Carole Girard-Oppici et classé dans Paye.

Salaire minimum 2016 : SMIC horaire et smic mensuel

Montant du Smic brut et SMIC net en 2016 : règles de calcul, prime d'activité, impôt sur le revenu. Introduction En 2016, un salarié payé au SMIC pour un temps plein (35H) touche moins de 1.150 euros net par mois, ce qui porte le Smic annuel brut à 17.600 euros. Depuis le 1er janvier 2016, le Smic brut est de 1.466,62 euros par mois pour un emploi à temps complet (35 heures par semaine). Pour une embauche au SMIC, l'employeur propose un salaire annuel de 17,6K, soit 17.600 euros par an, hors prime éventuelles.Il a été revalorisé au 1er janvier dernier de seulement +0,6% pour passer à 9,67 euros brut (contre 9,61 euros en 2015) ! Le Smic net - qui correspond au salaire que perçoit effectivement le salarié - est obtenu en déduisant du smic brut les différentes charges sociales salariales. Smic 2016 : les montants du salaire minimum Source : Décret du 17 décembre 2015. Revenus - Niveaux de vie - Patrimoine. Toutes les statistiques sur les communes et leurs regroupements (communautés de communes et d'agglomération - EPCI, unités et aires urbaines, zones d'emploi, départements, régions, etc.).

Revenus - Niveaux de vie - Patrimoine

Démarrer votre recherche. Revenus-Salaires - Le patrimoine des ménages début 2015. Imprimer la page Rosalinda Coppoletta-Solotareff, Aline Ferrante, Maud Romani, division Revenus et Patrimoine des ménages, Insee Résumé Début 2015, 94 % des ménages vivant en France possèdent un patrimoine financier, immobilier ou professionnel.

Revenus-Salaires - Le patrimoine des ménages début 2015

Près de six ménages sur dix détiennent au moins un actif financier autre qu’un compte-chèques et au moins un bien immobilier. Entre 2010 et 2015, les ménages ont délaissé les valeurs mobilières au profit de placements financiers peu risqués. L’assurance-vie conforte également sa place parmi les produits privilégiés par les ménages : plus d’un tiers d’entre eux en sont détenteurs. Sommaire Encadré Le patrimoine professionnel des ménages. SES Option éco - Cours : Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs ? Corrigés des exercices. Insee Mobile - Sommaire Publication Présentation En 2012, la dépense de consommation finale des ménages se replie en volume pour la première fois depuis 1993 (– 0,4 %).

Insee Mobile -

C’est la seconde baisse des dépenses de consommation enregistrée en 60 ans. Alors que le revenu disponible brut des ménages ralentit fortement en valeur, les prix de leurs dépenses de consommation continuent de progresser (+ 1,9 %). Après avoir renoué avec la croissance en 2011, les achats d’automobiles neuves et d’occasion chutent en 2012. En 2012, la dépense de consommation en biens et services de l’économie de l’information se contracte en valeur, après avoir été stable en 2011. Les dépenses de consommation des ménages consacrées au logement, à son chauffage et à son éclairage, représentent une part majoritaire des dépenses pré-engagées (78,2 % en 2012). La consommation de produits alimentaires se maintient en volume, malgré une nouvelle accélération des prix. Haut de page Tableaux et graphiques.