background preloader

Eportfolio

Facebook Twitter

Développer un syllabus de cours. 28 septembre 2010 par Amaury Daele Étymologiquement, un syllabus est une « table des matières » (Altman & Cashin, 1992).

Développer un syllabus de cours

Dans l’enseignement supérieur, on s’accorde en général à dire qu’un syllabus est une présentation générale d’un cours qui reprend toutes les informations à savoir par les étudiant-e-s à son sujet: table des matières, objectifs, planification des activités, modes d’évaluation, informations pratiques, etc. (NB: En Belgique francophone, on appelle un syllabus ce qu’on appelle ailleurs un polycopié – ou « polycop' » – c’est-à-dire les notes du cours préparées par l’enseignant-e et reprenant tous les contenus chapitre par chapitre et éventuellement des exercices.

En anglais, on parlera éventuellement dans ce cas de textbook ou coursebook). L’objectif d’un syllabus est surtout descriptif. Il n’y a pas vraiment de règle générale concernant les informations que devrait contenir un syllabus. WordPress: J'aime chargement… "Du rapport de stage à la conception d’un e-portfolio Mahara" par Béatrice Savarieau. Exemple d’une recherche collaborative pour expérimenter l’usage du eportfolio. 1 À l’Université du Québec à Chicoutimi, la première année compte un stage de 23 jours en janvier et (...) 1Au Québec, la formation initiale en éducation préscolaire et en enseignement primaire intègre des cours universitaires ainsi que des stages en milieux de pratique (Ministère de l'éducation du Québec [MEQ], 2001).

Exemple d’une recherche collaborative pour expérimenter l’usage du eportfolio

Cette formation, d’une durée de quatre ans, comprend un stage par année de 23 à 60 jours1. Durant son stage, le futur enseignant est accompagné par deux acteurs clés : l’enseignant associé et le superviseur universitaire. L’enseignant associé est la personne qui accueille le stagiaire dans sa classe. Il est titulaire d’un baccalauréat en enseignement et il enseigne à temps plein dans une classe du préscolaire ou du primaire. Business schools : des applis pour passer en mode compétences. Comment évaluer sa capacité à travailler en équipe ?

Business schools : des applis pour passer en mode compétences

Quels progrès ont été faits et quels efforts reste-il à fournir ? En se connectant depuis son ordinateur ou son smartphone à C4B (Competencies for business), un étudiant d'Audencia peut, en quelques clics, cartographier ses compétences, se situer par rapport à ses camarades ou encore découvrir la vision que ses pairs et ses enseignants ont de lui. Lancé en 2016, l'outil développé par les équipes de la business school nantaise devrait faire rentrer l'approche par compétences dans le quotidien de ses étudiants. "La plupart de nos élèves, passés par les classes prépas et habitués à la notation classique, ont souvent du mal à voir l'intérêt de la démarche.

Cela demande un vrai changement de culture... " reconnaît Carole Le Rendu-Lizée, professeure associée en ressources humaines et responsable de la démarche C4B au sein de l'établissement. Ici, le sujet n'est pas nouveau. MÉDIAS.d - Université Paris Descartes. Retour Séminaire / Colloque / Conférence Séminaire / Colloque / Conférence 0:49:33 Karuta 2.0 : un outil polyvalent pour tous vos projets de portfolios Avec : | Jacques Raynauld (Professeur, HEC Montréal) | Eric Giraudin (Responsable Valorisation et coordinateur de projets transversaux, IUT-2 Grenoble) Réalisation : | GEEM L'objectif de la présentation est de montrer la toute dernière version de Karuta OSP.

MÉDIAS.d - Université Paris Descartes

En plus d'une interface complètement remaniée, la version 2.0 offre de nouvelles fonctionnalités comme l'inclusion d'un réseau social (ELGG), le partage de portfolios et la création de tableaux de bord. European Network of ePortfolio Experts & Practitioners. Six leviers pour améliorer l’apprentissage des étudiants du supérieur. 1En Europe, la plupart des universités se sont dotées d’un centre de soutien à l’enseignement et à l’apprentissage.

Six leviers pour améliorer l’apprentissage des étudiants du supérieur

Ces structures sont tantôt intégrées à l’administration, tantôt à une faculté ou à un service qui prend en charge la formation continuée, interne comme externe, au sein de l’institution. Elles comptent généralement parmi leurs rangs des enseignants chargés du conseil techno-pédagogique. Ils soutiennent les enseignants dans leurs efforts d’amélioration de leur enseignement. Leur champ d’action est relativement neuf, en tout cas au regard par exemple de celui des physiciens ou des philosophes, qui œuvrent dans des champs certes eux aussi évolutifs, mais ancrés dans une histoire séculaire. Le champ de la pédagogie universitaire, plus récent, bénéficie de l’influence de disciplines comme la pédagogie, la sociologie ou encore la psychologie, mais se doit encore de structurer et d’étoffer le corpus de connaissances utiles à l’agir professionnel de l’enseignant du supérieur. Portfolio: Service de soutien à la formation.

Tout le site Cette section Bottin Accueil » Service de soutien à la formation Imprimer Connexion Portfolio En génie civil, le portfolio professionnel pour développer le savoir-devenir (janvier 2012) Minidossier : Multiplication des outils de portfolio dans la formation universitaire (février 2010) Le portfolio d’enseignement obligatoire à McGill (février 2010)

Portfolio: Service de soutien à la formation

SHERPA. Les ePortfolios : un outil au service de l'auto apprentissage collaboratif - Canal-U/Médecine.