background preloader

L'urbanisation du monde

Facebook Twitter

Espaces et paysages de l’urbanisation (4e – G1) – Kanaga. Un développement urbain et industriel Dans cette vidéo des années 1930 : quelle impression donne la ville ?

Espaces et paysages de l’urbanisation (4e – G1) – Kanaga

Quels bâtiments peut-on voir ? Quel est le moyen principal de locomotion ? Des années 1930 aux années 1950 la ville se développe selon le modèle classique aux États-Unis : Regroupez vous par deux pour analyser les cinq documents. comment la ville est elle structurée par les moyens de transportquelles sont les caractéristiques du centre ville ? Une crise urbaine Regardez la vidéo et les photographies : À partir de ces images : quels paysages urbains nous sont donnés à voir ? Une crise sociale et économique Tâchons de mieux comprendre la crise urbaine : quelles sont les manifestations de cette crise ?

Deux ressources permettent de voir les effets spatiaux de ces problèmes : une carte interactive de la répartition ethnique et une compilation interactive des données publiques (en bas de page). Espaces et paysages de l’urbanisation (4e – G1) – Kanaga. Detroit, la ville qui rétrécit. L'ex-fleuron de l'industrie automobile américaine vient de se déclarer en faillite.

Detroit, la ville qui rétrécit

En 2010, nous étions allés à la rencontre des habitants, urbanistes, politiques qui tentaient de panser les plaies de leur ville. Une petite neige cinglante tombe sur Exeter Street, tournoie autour des maisons de bois peint, s'infiltre dans les toits délabrés et à travers les fenêtres sans vitres. Trois hommes emmitouflés s'affairent autour d'une grue jaune. La mâchoire de fer s'élance, mord le toit d'une des maisons, qui s'affaisse instantanément. Quelques coups plus tard, la bâtisse s'effondre en un pauvre petit tas de bois et de béton. Detroit est une shrinking city, une ville qui rétrécit. La gangrène, Anny l'a vue venir. On a longtemps cru - voulu croire - qu'ils allaient revenir. Une shrinking city, pour des urbanistes et des architectes habitués à réfléchir sur des villes en expansion, c'est fascinant. Le quartier d'Anny et John ne fait pas, on s'en serait douté, partie des élus. DEMOLITION D'UNE VILLE - DETROIT USA.

DEMOLITION D'UNE VILLE - DETROIT USA. Une ville qui “rétrécit” (shrinking city) Détroit. Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissant, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d’activités, de fonctions, de revenus et d’emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l’insécurité.

Une ville qui “rétrécit” (shrinking city) Détroit

Les shrinking cities sont d’abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d’abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. Elles sont la manifestation spatiale d’une mise à l’écart de ces villes dans la mondialisation. Sitographie à propos des Shrinking cities : Géoconfluence, glossaire : Une émission de France culture qui offre une synthèse : Cartes du phénomène à l’échelle européenne : Detroit, «une ville-icône devenue capitale abandonnée» Mercredi, commençait à Detroit aux Etats-Unis une série d'audiences à l’issue desquelles il sera décidé si la ville peut être placée sous le «chapitre 9», le régime américain des faillites réservé aux municipalités, tel que le souhaite le gouverneur du Michigan depuis juillet.

Detroit, «une ville-icône devenue capitale abandonnée»

Mais ce processus long et coûteux divise les habitants de la ville. Voici l’éclairage de l’économiste et urbaniste George Galster (photo DR), de l’université de Wayne, auteur d’un ouvrage de référence sur la ville dont il est originaire et sur ses habitants, Driving Detroit. La procédure de mise en faillite de Detroit, qui pourrait permettre d’assainir les finances de la ville, divise les habitants. Pourquoi ? Il y a plusieurs problèmes. Ensuite, le mécontentement des habitants vient du fait que cette procédure coûte une fortune, notamment en frais légaux, ils se comptent en milliards de dollars. Il y a enfin un élément racial, comme tout ce qui touche à Detroit, où 85% de la population est afro-américaine. Detroit, «une ville-icône devenue capitale abandonnée»