background preloader

Bibliothèque rurale

Facebook Twitter

Bibliothèques et université populaire en milieu rural, interview de Renaud Aioütz. Cet article a été publié il y a 2 ans 7 mois 2 jours , il est donc possible qu’il ne soit plus à jour.

Bibliothèques et université populaire en milieu rural, interview de Renaud Aioütz

Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Il m’a semblé intéressant de poser quelques questions à Renaud Aïoutz , directeur d’un réseau de bibliothèques en milieu rural. N’y voyez pas du copinage (quoique, je l’admire beaucoup!) Mais plutôt une manière de montrer une des facettes de notre métier en donnant la parole à ceux qui le font. L’occasion de rappeler que l’engagement pour la diffusion des savoirs n’est pas proportionnel à la taille des bibliothèques qui le mettent en œuvre . Tu es directeur des bibliothèques municipales de Tence , Saint-Jeures et Le Mazet-Saint-Voy, a quoi ressemble le quotidien d’un directeur de bibliothèques rurales en 2010 ? Disons que chaque jour, le quotidien est à réinventer voire se réinvente… il est donc difficile de dire à quoi ressemble une journée type, et là est tout le charme.

Si c’était à refaire, serait-tu à nouveau bibliothécaire ? L’offre documentaire dans les bibliothèques rurales à l’âge de l’infobésité. Un retour sur le cycle de formations intitulé CULTURE NUMERIQUES : sensibilsation et expérimentations et Une contribution à la question d’une politique documentaire concertée La question est simple : les bibliothèques rurales du futur seront-elles des comptoirs en terre étrangère (la campagne) pourvoyeuse d’infobésité générées par nos métropoles ou bien peuvent-elles prétendre agir comme des cribles qualitatifs auprès des habitants qu’elles ont pour mission de servir ?

L’offre documentaire dans les bibliothèques rurales à l’âge de l’infobésité.

On trouve tout de suite la notion de l’offre documentaire comme pièce maîtresse du dispositif qui empruntera l’une ou l’autre des voies possibles. Soit la voie de l’infobésité : on étend aux documents numériques les pratiques et les modalités de l’offre documentaire telle qu’elle existe depuis le développement des politiques culturelles locales. Mais l’évolution des techniques semble nous indiquer que l’accès aux documents numériques se fait toujours au plus près de l’utilisateur final. De quoi s’agit-il dans ces trois cas ? L'aménagement d'une petite bibliothèque rurale. Le projet d’une bibliothèque en milieu rural ou, si l’on préfère, d’une « petite » bibliothèque relève, peut-être plus encore que pour une bibliothèque en milieu urbain, d’un choix politique fort qui va conditionner l’existence, puis le fonctionnement de la bibliothèque.

L'aménagement d'une petite bibliothèque rurale

Il est vrai, à cet égard, que la situation est sensiblement différente aujourd'hui qu’elle pouvait l’être il y a une bonne dizaine d’années. Néanmoins, malgré des évolutions certaines, de nombreux départements français sont encore dans une situation qui relève plus de l’improvisation que du professionnalisme en matière d’aménagement de bibliothèque. Cependant, on constate, à la lecture des bulletins des bibliothèques départementales, un effort très net pour passer de la situation de « placard », parfois appelé dépôt-mairie, à une situation plus envieuse d’un local que l’on peut considérer, à juste titre, comme une bibliothèque. Des aménageurs du territoire Un lieu d’animation Où, et comment ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Les petites bibliothèques modèles. Postulats Postulat n° 1 : poser la question de la « petite bibliothèque », c’est aussi poser la question de la grande.

Les petites bibliothèques modèles

C’est d’abord s’interroger sur les limites (en excluant sciemment du champ, du moins provisoirement, les problématiques liées à l’internet comme « bibliothèque virtuelle infinie »), les deux bornes extrêmes de la notion de bibliothèque : y a-t-il un seuil au-dessous duquel on ne peut pas encore parler de bibliothèque, mais aussi un seuil au-delà duquel on ne pourrait plus parler de bibliothèque ? La bibliothèque rurale, un lieu de vie nécessaire. La France compte un très grand nombre de bibliothèques publiques de petites dimensions, qui ne sont pas « normatives » au regard des critères fixés pour bénéficier du concours particulier de la dotation générale de décentralisation, à savoir 0,07 m² par habitant pour les communes de moins de 25 000 habitants 1.

La bibliothèque rurale, un lieu de vie nécessaire

À ce « réseau » de bibliothèques s’ajoutent des réseaux parallèles, tel celui des Bibliothèques pour tous 2, réseau issu des mouvements de l’éducation populaire. De ce fait, la France ne compte pas quelque 4 000 bibliothèques publiques, comme les statistiques officielles l’affirment, mais plus de 10 000. L’offre de lecture publique est donc bien plus étoffée que ne le laisse apparaître la statistique publique, et le territoire, surtout dans le monde rural, est couvert de petits établissements offrant certes une gamme de services plus limitée, mais que le public – si recherché – fréquente. Les bibliothèques dans le monde rural.