background preloader

Kassandaralla

Facebook Twitter

Logiciels mouchards, métadonnées, réseaux sociaux et profilage : comment l’État français nous surveille. Depuis les attentats de Paris, le gouvernement veut légiférer au plus vite sur le renseignement. Un projet de loi était déjà dans les cartons. Il doit maintenant être accéléré, pour une discussion au Parlement dès mars. Avec, dans le viseur, le net et les réseaux sociaux, « plus que jamais utilisés pour l’embrigadement, la mise en contact et l’acquisition de techniques permettant de passer à l’acte » terroriste, selon Manuel Valls. La France dispose pourtant déjà d’un arsenal conséquent en ce qui concerne la surveillance d’Internet. Les données de communications électroniques sont systématiquement conservées pendant un an par les fournisseurs d’accès à internet. La mesure n’a jamais fait l’objet d’un véritable débat parlementaire, puisqu’elle a été mise en place par décret. 2011 : captation des données informatiques et logiciels mouchards Avec de tels dispositifs, les enquêteurs peuvent voir et enregistrer en temps réel, à distance, tout ce qui se passe sur un ordinateur.

Rachel Knaebel. Smartphones mouchards : comment protéger votre vie privée. Les articles présentant alternatives et techniques pour se rendre anonyme sur Internet ont fleuri cet été après les révélations d’Edward Snowden sur les programmes de surveillance de la NSA. Une fois son ordinateur protégé, on serait tenté de se sentir enfin en sécurité, quitte à en oublier – étrange schizophrénie – que nous transportons (presque) tous un mouchard encore plus performant que notre ordi : le smartphone. Ces bijoux de technologie ont su se rendre indispensables : la France en compte 24,1 millions au dernier trimestre, soit 44,4% de la population française âgée de plus de 11 ans. Capture d’écran du PowerPoint de la NSA révélé par Edward Snowden en juin et montrant les entreprsies qui ont participé au programme Prism Un mouchard très bavard Après nos conseils pour naviguer masqué sur le Web, voici quelques solutions pour protéger sa vie privée sur son smartphone.

Les réglages préliminaires Désactiver les services de géolocalisation Prendre garde aux applis téléchargées Le réseau Tor. Comment protéger sa vie privée sur Internet » Privatics. De récentes révélations ont mis en évidence des programmes de surveillance à grande échelle. Nous présentons ici un guide permettant aux utilisateurs soucieux de leur vie privée de se prémunir des menaces qui pèsent sur leurs informations personnelles. Ce guide se présente sous la forme d’une liste d’outils logiciels ou services qui permettent d’empêcher ou de limiter la collecte d’information personnelles lors de leurs activités dans le monde numérique.

La liste suivante contient un ensemble d’outils qui permettent de protéger notre vie privée. Une partie de ces outils reposent sur l’utilisation d’outils cryptographique, qui permettent des communications sécurisées en assurant en particulier la confidentialité des messages échangées. D’autres outils bloquent la collecte de données personnelles ou reposent tout simplement sur des services qui ont fait le choix de ne pas collecter d’informations sur leurs utilisateurs. Moteur de recherche Navigateur Web E-mails Téléphonie et SMS Openstreetmap. 3 choses à faire pour avoir une vie sur Internet plus sûre. Internet est un véritable labyrinthe pour quiconque s’y aventure. Il est plein de pirates (hackers), voleurs et autres personnes néfastes. En tant qu’utilisateurs, nous devons faire tout ce que nous pouvons pour prendre soin de notre vie privée et notre sécurité. Bien sûr, beaucoup d’entre nous utilisent des solutions antivirus et de pare-feu, mais ces précautions ne sont pas suffisantes quand vous êtes lâché sur la toile.

Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que la toile est une jungle néfaste pour tout le monde, que l’on soit un petit particulier, une petite PME ou une institution. À tous les niveaux, vos données sont importantes et doivent être sécurisées. Mais, la bonne nouvelle est que rendre votre vie sur Internet plus sûre est relativement facile. 1. La plupart de nos comptes en ligne tels que les comptes de messagerie et les comptes vers les réseaux sociaux contiennent beaucoup d’informations personnelles et confidentielles. 2. 3. Conclusion.

Qu’est-ce que la sphère privée ? » Les réseaux sociaux sur internet : une dissolution de la sphère privée ? La vie privée est une notion centrale pour comprendre les enjeux des réseaux sociaux sur Internet. La vision que les acteurs en ont détermine leur degré d’implication dans cette sphère sociale particulière et oriente leurs réactions face aux changements de politiques de confidentialité. Il n’existe pas de définition universelle de la vie privée. En effet, cette notion, très sensible à l’environnement culturel et social dans lequel elle est pensée, est sans cesse repensée. C’est cette absence de consensus notionnel qui nous pousse à adopter en premier lieu une approche historique, pour cerner la genèse de ce concept. D’où vient la notion de sphère privée ? Selon M. Le domaine du privé est d’abord pensé comme le domaine du privatif, c’est-à-dire ce qui est littéralement absent à l’interaction d’autrui. Le recul actuel de la discrétion n’est-il pas à référer au fait que l’intimité a succédé, de manière précaire, au privé dont le secret constitue la définition même.

Un concept ambigu. 10 conseils pour protéger sa vie privée sur Internet. Le big data ou mégadonnées (J.O. n° 0193, 22 août 2014) désigne le volume exponentiel des données numériques et leur exploitation. Tous producteurs de données Les principaux acteurs du big data sont tout d’abord les États qui ont créé de multiples bases de données statistiques, mais aussi leurs services de renseignements (et tous leurs fichiers). Viennent ensuite les acteurs du Web, les opérateurs des télécoms ou les grands de la distribution. Mais aussi chaque habitant de la planète qui produit tous les jours une quantité importante de données : courriels, photos, vidéos, posts sur les blogs, achats en ligne… La prolifération des données a des aspects positifs : personnalisation respectueuse des données du client ; prévision des phénomènes météo graves ; arrivée des services de police rapidement sur les lieux d’un crime ; détection des mouvements de fonds dans le but de démanteler des réseaux de blanchiment d’argent… Collecte de données et marketing ciblé Maîtriser son smartphone Faire du tri.

Piratage de ses comptes sociaux : prévenir, repérer et réagir ! Prévenir un piratage Choisissez des mots de passe complexes, différents et non-signifiants ! Aucune personne ou ordinateur ne doit être en mesure de le deviner. La CNIL publie des conseils pour créer un mot de passe efficace, le retenir et le stocker dans une base. Ne communiquez pas votre mot de passe Il est vivement déconseillé de communiquer votre mot de passe à une tierce personne, de l’enregistrer dans un navigateur si vous n’avez pas défini de mot de passe maitre ou dans une application non sécurisée. Activez un dispositif d’alerte en cas d’intrusion La double authentification est une option activable sur la plupart des réseaux sociaux. Déconnectez à distance les terminaux encore liés à votre compte Là encore, cette option disponible sur la plupart des réseaux sociaux vous permet d’identifier l’ensemble des terminaux avec lesquels vous vous êtes connectés à votre compte.

Désactivez les applications tierces connectées à votre compte Réglez vos paramètres de confidentialité. Quelques dangers d'Internet. Les jeunes forment la population la plus exposée et la plus ciblée par les prédateurs de toutes sortes sur le Net. C'est en effet un media de référence : en 2003 plus de 87% des 12/17 ans se sont connectés à Internet et le phénomène s'amplifie avec le développement de l'Internet mobile. La toile est un espace de tentation, un espace ludique mais aussi un espace à risques dans lequel ils pénètrent d'un simple clic ! Voyons les dangers qui les guettent : Des dangers variés (*) Invasion de la vie privée. La capacité d'interagir et de communiquer avec les autres est un des grands attraits qu'Internet exerce sur les jeunes. Ils aiment discuter dans les messageries instantanées, jouer en ligne et remplir des formulaires pour participer à des concours et sondages.

La vie privée des jeunes peut être envahie de différentes manières. Pornographie L'accès facile qu'Internet donne à la pornographie figure parmi les principales inquiétudes des parents de jeunes internautes. Cyberintimidation. La confidentialité dont Facebook ne vous parle jamais. Début novembre, Facebook a lancé une nouvelle page, les «Privacy Basics», ou notions de base sur la confidentialité. Avec des graphiques inspirés, des animations rigolotes et une présentation simple et claire, la rubrique tient davantage du tutoriel interactif que du jargon juridique. Pas à pas, elle vous expliquera comment modifier les paramètres de sécurité de vos posts et de votre profil, comment gérer votre liste d'amis, unfollower des gens et éviter qu'on vous tague sur des images sans votre permission. Et elle vous dira même comment personnaliser ce qui apparaît dans votre fil d'actualité, publicités y compris.

Ces paramètres sont divisés en trois catégories: ce que vous montrez aux autres, comment les autres interagissent avec vous et ce que vous voyez. Mais il y a une catégorie que vous ne trouverez pas dans ces nouvelles «notions de base sur la confidentialité»: comment contrôler ce que vous montrez à Facebook. Pourquoi faudrait-il vous soucier de ce que vous montrez à Facebook? Le cyber-harcèlement | Jeunes Violences Écoute. Lorsqu’on est victime de cyber-harcèlement on ressent dans un premier temps de l’incompréhension, puis rapidement un mal-être qui nous envahit.

Au fil du temps on se sent honteux et en insécurité. Les nouvelles technologies, téléphones portables et réseaux sociaux, permettent une diffusion très rapide de rumeurs diffamatoires à un large public. Elles peuvent atteindre la victime jusque dans sa maison, lieu où elle se sentait protégée des dangers de l’extérieur. Il n’y avait plus de lieu et de temps de répit pour la victime. La rumeur est d’autant plus violente lorsqu’elle s’accompagne de photos ou de films souvent compromettants qui lui donnent une dimension réelle. Que dois-je faire ? Dans un premier temps, imprimez et enregistrez (via capture écran) les messages et commentaires publiés sur les réseaux sociaux. Vous pouvez également déposer une plainte au poste de police, accompagné(e) de vos parents si votre mineur. Que dit la loi ? Pour m’accompagner ? Ces dangers qui menacent nos identités numériques : dossier pratique. Ces dangers qui menacent nos identités numériques est le nom d’un dossier en ligne de la Bibliothèque des Sciences et de l’Industrie (BSI) mis en ligne fin novembre 2012.

Au coeur de ce document, des informations et des ressources pour comprendre ce que recouvre la notion d’identité numérique (recherches en lignes, transactions, informations personnelles laissées sur un questionnaire d’inscription ou autre formulaire, articles ou publications laissées sur un site ou un blog, commentaires, participations à des forums et réseaux sociaux, contenus partagés et toutes autres données personnelles proposées) et agir. Le stockage en ligne, les interconnexions et la géolocalisation facilitent certes des pratiques numériques mais exposent les internautes et mobinautes à l’exploitation de données personnelles.

Comme il est indiqué en début de dossier « notre vie numérique mérite toute notre attention ». 4 notions pour comprendre – Mon frigo, ma banque et mon médecin sont connectés ! Glossaire. Vinz et Lou. Agir contre le harcèlement à l'École. "Harcèlement : briser la loi du silence" Vincent Peillon, ministre de l'éducation nationale Si le climat scolaire est le plus souvent propice aux apprentissages dans les écoles et les établissements scolaires, nous y découvrons chaque jour trop de cas de harcèlement. Qu’il s’agisse de brimades, de racket, d’insultes, de messages intimidants, ou encore de violences physiques, nous ne pouvons accepter que nos enfants soient victimes de ce genre de comportements. Parce qu’il est souvent dissimulé ou insidieux, le harcèlement n’est pas facilement détecté par les adultes, qu’il s’agisse des parents, des enseignants ou de l’ensemble des personnels de l’éducation.

Le harcèlement est source d’humiliations, si bien que les victimes osent rarement évoquer les souffrances qu’elles traversent. Nous ne lutterons efficacement contre le harcèlement à l’École qu’en brisant cette loi du silence. Agir contre le harcèlement : lancement de la campagne, intervention de Vincent Peillon Un plan de formation I. II. Les dangers d’Internet : 3 vidéos de prévention pour les jeunes par la Préfecture de Police de Paris. La Préfecture de Police de Paris vient de mettre en ligne sur son portail 3 vidéos à vocation pédagogique destinées aux adolescents et jeunes sur la thématique « Les Dangers de l’Internet ». Chacune de ses vidéos présentent une situation possiblement vécue par les adolescents avec un parler vrai montrant ses conséquences et un message final.

Ces mini-films ont été réalisés par Evelyne Ragot avec les élèves du Club de théâtre du 9e (Paris). Le projet est porté par la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (Service de la Prévention, de Police administrative et de Documentation) avec le soutien de l’Académie de Paris (Education Nationale). Les 3 vidéos « Les Dangers d’Internet » sont également consultables sur une chaîne DailyMotion dédiée : Dangers d’internet, Maitre John envoyé par prefecturedepolice Dangers d’internet, le blog de Mehdi envoyé par prefecturedepolice Dangers d’internet, la photo d’Amelie envoyé par prefecturedepolice Licence :