Pas la rigueur?

Facebook Twitter
Train de vie des ministères : le député Dosière enfonce le clou
"Il y a un véritable plan de licenciement au gouvernement" "Il y a un véritable plan de licenciement au gouvernement" Une centaine de conseillers sont sommés de quitter les cabinets ministériels. Non sans panique et sans colère. Prière de faire fissa. « Des lettres de licenciement sont déjà parties », affirme un membre de cabinet ministériel. La feuille de route envoyée par Nicolas Sarkozy à François Fillon le 28 juin, afin de « redresser les finances », se voulait comminatoire :
Partie émergée de l'iceberg, "la réduction du train de vie de l'Etat" cache des coupes budgétaires dans les caisses des Ministères. Exemples de l'Education Nationale, de la Culture et de la Santé. A lire dans Bakchich Hebdo 33. Partie émergée de l'iceberg, "la réduction du train de vie de l'Etat" cache des coupes budgétaires dans les caisses des Ministères. Exemples de l'Education Nationale, de la Culture et de la Santé. A lire dans Bakchich Hebdo 33. Adieu, opulentes réceptions, appartements et voitures de fonction ! L’heure est à la réduction du train de vie de l’État. Premiers fusillés pour l’exemple, les sous-ministres Christian Blanc et Alain Joyandet, poussés à la démission le 4 juillet par Sarkozy.
DOUAI : Raffinerie des Flandres - Les salariés de Total reprennent le travail entre espoir et méfiance, actualité Société : Le Point Les salariés de la raffinerie des Flandres de Total, près de Dunkerque, ont repris le travail lundi en début d'après-midi après plus de six mois de grève, partagés entre espoir de réel redémarrage et scepticisme. Vendredi, la direction de Total avait annoncé le lancement d'opérations de dégazage du site, suite à une décision de la cour d'appel de Douai le 30 juin, les obligeant à redémarrer l'usine sous 15 jours sous peine d'astreinte de 100.000 euros par jour de retard. Les salariés avaient dans un premier temps voulu y voir une "victoire" et le "premier signe du redémarrage de la production" de la raffinerie. Mais Total avait aussitôt précisé que son "objectif restait la mise en oeuvre du plan de reconversion du site". Lundi midi, peu avant de reprendre le travail, l'ambiance sur le site de la raffinerie, près de Dunkerque (Nord), n'était plus vraiment à l'euphorie, mais plutôt à la méfiance. DOUAI : Raffinerie des Flandres - Les salariés de Total reprennent le travail entre espoir et méfiance, actualité Société : Le Point
ailleurs