background preloader

Autisme

Facebook Twitter

Autisme : savoir pour ne plus juger. L’autisme est pluriel et assez méconnu de la majorité.

Autisme : savoir pour ne plus juger

Il en existe des formes lourdes, d’autres plus légères. Ces dernières, surtout, sont plus difficiles à distinguer pour les personnes non avisées et donnent lieu à des malentendus et de mauvaises interprétations de leurs intentions, qui peuvent causer de vives souffrances par le décalage causé avec l’ordinaire de la majorité.

Spécialiste du sujet, Marie Josée Cordeau nous décrit quelques aspects d’une forme d’autisme nommée communément le syndrome d’Asperger. Bien que l’autisme et le syndrome d’Asperger soient des termes de plus en plus fréquemment lus et entendus, leur connaissance réelle demeure à un niveau embryonnaire auprès du grand public. Il est d’ailleurs très compliqué d’en donner une définition simple, englobant l’ensemble des caractéristiques autistiques. Tout d’abord, chaque personne autiste est différente. Image : Timothy Archibald Des intérêts particuliers. Autisme : l'appli qui aide les aidants.

Comment se comporter face à une personne autiste ?

Autisme : l'appli qui aide les aidants

Alors que les organismes de prise en charge et d’accompagnement font encore cruellement défaut en France, une équipe bordelaise vient de créer Tsara, un jeu video pédagogique («serious game») qui vise à donner quelques clés sur la façon de se comporter face à des personnes - enfants ou adultes - atteintes de troubles du spectre de l’autisme. Alors qu’on estime aujourd’hui qu’un enfant sur 150 souffre de troubles autistiques, la question concerne bien plus que les seuls parents : Proches, enseignants, professionnels de santé non spécialistes, collègues de travail... Entièrement gratuitTsara est en fait une appli disponible gratuitement pour le plus grand nombre (ou en version web).

Sous la forme de scénarios animés, elle simule des situations courantes dans lesquelles il faut accompagner Adam, un jeune autiste : à l’école, chez le dentiste, dans un magasin... Www.tsara-autisme.com. Autisme, bientraitance et maltraitance en 2015. Les dernières actualités dans l’autisme interrogent.

Autisme, bientraitance et maltraitance en 2015

En juillet dernier, 120 associations de famille dénonçaient l’Aide sociale à l’enfance comme maltraitante envers des familles. Le 24 juillet encore, le tribunal de Paris condamnait l’Etat à indemniser 9 familles qui avaient été contraintes d’envoyer leur enfant dans un foyer en Belgique. Le 8 septembre, à Rennes, un jury a condamné une mère à cinq ans de prison avec sursis pour avoir tué sa fille de 8 ans handicapée. C’est exactement le même verdict que celui qui, en 1996, condamna à Montpellier la mère de Sophie Prefaut, une jeune femme autiste. Pour un ouvrage collectif à paraître en novembre (Sommes-nous bientraitants à l’égard de nos enfants, Catherine Zittoun, éditeur Doin, John Libbey Euronext), le médecin Moïse Assouline a achevé fin août un article « Autisme, bientraitance et maltraitance en 2015 » qui aborde ces questions dans leurs différentes dimensions. Dira-t-on que l'anthropologie le suggère ?

[2] Howard BUTEN. Aspie-quiz. Aspie-quiz. Troubles psy, l'autre scandale du Distilbène ? « Nous demandons la reconnaissance des dégâts causés à nos enfants et à leurs familles », a déclaré Marie-Odile Soyer-Gobillard, présidente d'Hhorages (Halte aux hormones artificielles pour les grossesses), le 5 mars lors de l'assemblée générale de l'association.

Troubles psy, l'autre scandale du Distilbène ?

Née il y a un peu plus de dix ans, elle rassemble des parents, des femmes essentiellement, convaincues que le distilbène (Des) qu'elles ont pris pendant leur grossesse pour leur éviter une fausse-couche est à l'origine des troubles psychiatriques de leurs enfants. Des effets méconnus Interdit en 1971 aux États-Unis et en 1977 en France, les effets somatiques de ce produit sont largement connus : malformations génitales, grossesses extra-utérines, stérilité, kystes ovariens, endométirose, cancers... chez les filles exposées dans le ventre de leur mère ; hypospadias, cryptorchidie, micropénis, anomalies spermatiques... chez les garçons.

Hhorages a rassemblé le témoignage de 1240 familles dont 1734 enfants ont été exposés au Des. Novo Solutions. Par Kevin P.

Novo Solutions

Stoddart, Ph. D. et Lillian Burke, Ph. D. Il y a de plus en plus d’adultes qui reçoivent un premier diagnostic de syndrome d’Asperger et d’autres troubles du spectre de l’autisme (TSA). Chez bon nombre de ces adultes, l’existence d’un TSA n’était pas même pas soupçonnée; leur trouble n’a donc pas été diagnostiqué durant leur enfance ou leur adolescence, ce qui s’explique par notre méconnaissance de l’étendue du spectre de l’autisme. De nombreux adultes consultent des cliniciens-diagnosticiens parce que leur partenaire de vie estime que leur façon de s’exprimer, de manifester leur affection, d’accomplir des tâches et d’interagir avec les autres est préoccupante.

Voici une liste de certains des signes les plus courants indiquant qu’un ou une partenaire présente des traits qui font généralement partie d’un TSA : A de la difficulté à interagir socialement avec vous ou avec les autres et exprime le besoin de passer beaucoup de temps « en solitaire ». Ariel, C.N. Kevin P. 52 semaines avec une autiste asperger ou le syndrome d'Asperger revisité.