background preloader

Objets connectés

L’excellent blog Connected Objects recense toutes les semaines les meilleures trouvailles en matière d’objets connectés, appliqués à la domotique, au mobile ou encore à la TV connectée. Maddyness reprend les 10 objets connectés les plus invraisemblables au service de votre quotidien. SumUp Sumup est un lecteur de carte bancaire miniature qui se branche directement sur smartphone ou tablette, permettant de remplacer le lecteur de carte, parfois couteux pour les petits commerçants. Doorbot 4 vis et quelques piles, et il est possible d’obtenir un interphone connecté. 94Fifty Le monde du sport aussi est touché par les objets connectés. 94Fifty est un ballon de basket comptant les rebonds, la vitesse des tirs ou encore le nombre de passes. Double Robotics Double Robotics est un support mobile pour ipad, télécommandable à distance via l’application, motorisé et auto-équilibré. Lockitron Philips In.Sight Maniglove PaperTab Les tablettes vont-elles paraître trop épaisses et trop lourdes? HAPIfork [Prospective] Les 10 objets connectés invraisemblables au service de votre quotidien [Prospective] Les 10 objets connectés invraisemblables au service de votre quotidien
Connected Objects : L'actualité des objets connectés en français
L’objet intelligent du futur exploitera nos pensées En écho à Leap Motion, aux smartwatch, smartglass… les Apple, Google et consorts préparent-ils déjà en secret des concepts de smartcap ou smarthat ? Et si l’objet intelligent du futur était capable d’interpréter nos pensées via les technologies BCI (Brain-Computer Interfaces) ? Fantasme futuriste ou réalité à portée de casque ? Les IHM BCI exploitent l’ensemble des signaux émis par un groupe de neurones situés dans une ou plusieurs zones du cortex cérébral via des électrodes. 1er défi, le cerveau et le cortex émettent sans interruption une quantité astronomique de signaux électriques qu’il faut pouvoir capter, mesurer, différencier, interpréter… et auxquels s’ajoutent des éléments dits “parasites” (signaux musculaires et cardiaques par exemple). 2nd défi, en admettant que la technologie soit en mesure de trier et classer les signaux en fonction de leur nature, les signaux biologiques d’un individu varient entre deux instants donnés. A propos de Loïc Bardon L’objet intelligent du futur exploitera nos pensées
Dans l’audiovisuel, les animateurs utilisent souvent des mini oreillettes sans fil. Elles sont quasiment invisibles, dignes des films d’espionnage, elles nécessitent de porter un collier de transmission, enfin elles coûtent une fortune. Sur Kickstarter, le projet The Dash a pour ambition de créer des écouteurs quasi-invisibles, multi-fonctions, accessibles et destinés au grand public. Un microphone à conduction osseuse The Dash ce sont des mini écouteurs qui fonctionnent en Bluetooth (avec n’importe quel appareil iOS, Android 4.3 et plus) et qui peuvent accueillir 1000 MP3 grâce à 4 Go d’espace disque. Un système d’isolation phonique Ces écouteurs possèdent également un système d’isolation phonique, l’utilisateur peut choisir de canaliser le son ambiant dans le casque avec la fonction « audio transparent ». Des écouteurs connectés… Beaucoup de technologie Autant vous dire que seulement 3 jours après le démarrage de la campagne… le projet est déjà financé ! The Dash, les premiers mini écouteurs connectés The Dash, les premiers mini écouteurs connectés
Objets Connectés

Avec son nouveau gadget, Amazon met le pied dans la porte du frigo Amazon a un plan : qu’on ne sorte plus jamais de chez soi pour acheter quoi que ce soit. Le géant américain veut tout nous vendre (en ligne) et tout nous livrer (à domicile), si possible le jour même. Avec son nouveau gadget – l’Amazon Dash – ce sont nos frigos qu’il veut intégralement remplir. Bête comme chou La télécommande « Dash » - Amazon L’Amazon Dash (voir ci-contre) est un petit scanner en forme de télécommande, doté d’une fonction vocale, qui permet de faire ses courses de chez soi – y compris les aliments frais – et d’être livré le jour même (ou le lendemain matin). Concrètement, utiliser la télécommande Dash, c’est bête comme chou : soit on scanne le code-barres d’un produit qu’on a déjà chez soi grâce au lecteur LED intégré, soit on dit « pomme » ou « saumon frais » dans le micro, et le Wi-Fi fait le reste : notre liste de courses s’agrandit d’autant dans l’appli dédiée, et il n’y a plus qu’à valider la commande derrière pour que la livraison soit ordonnée. Bientôt en Europe ? Avec son nouveau gadget, Amazon met le pied dans la porte du frigo
L'explosion des données numériques portée par l'Internet des objets Le volume mondial de données numériques va exploser d'ici 2020, notamment à cause de l'Internet des objets et de leurs milliards de capteurs, selon un rapport du géant américain du stockage de données EMC et du cabinet de recherche IDC. L'Internet des objets contribuera «à doubler la taille de l'univers numérique tous les deux ans, lequel devrait peser 44.000 milliards de gigaoctets en 2020, soit 10 fois plus qu'en 2013», selon ce rapport. Tous les aspects du quotidien mesurés L'Internet des objets est alimenté par plusieurs milliards d'éléments du quotidien, comme les capteurs de vitesse intégrés aux chaussures de sport ou encore les systèmes d'analyse du trafic routier. Ils portent chacun un identifiant unique pour enregistrer, consigner et recevoir automatiquement des données sur le réseau Internet. 32 milliards d’objets connectés en 2020? Des données de plus en plus analysables L'explosion des données numériques portée par l'Internet des objets
Co-écrit avec Gordon Fowler Microsoft, dans sa vision du futur, estime que l'émergence de dispositifs avec systèmes d'exploitation embarqués voa faciliter un nouveau type « d'intelligence étendue ». « Pour un météorologue, un nuage est constitué de milliards de gouttelettes en suspension sous forme de vapeur qui peuvent s'étirer sur une grande distance, et avoir une incidence sur le terrain. Dans l'environnement d'une entreprise IT, des milliards de dispositifs peuvent recueillir des données à partir des interactions dans le monde entier, et produire un effet profond sur sa façon de s'organiser, d'agir et travailler. » C'est ainsi que Kevin Dallas, Directeur général de Microsoft Windows Embedded, a illustré ce que les nuages et le Cloud Computing auraient en commun lors de la conférence mondiale technologique SMART de San Francisco. Il en a également profité pour introduire son nouveau concept « d'Internet des objets ». Cette vision du futur (proche ?) Très ambitieux. Et vous ? « L'Internet des Objets » va-t-il changer le monde ? Microsoft expose un futur où terminaux embarqués, Cloud et Web se mélangent « L'Internet des Objets » va-t-il changer le monde ? Microsoft expose un futur où terminaux embarqués, Cloud et Web se mélangent
L'Internet des objets - Internet mais en mieux L'Internet des objets - Internet mais en mieux Présentation Des changements profonds sont à l’œuvre et vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas ! Internet est un écosystème en constante évolution. Sommaire 1 L'adéquation des systèmes d'information actuels 1.1 Le contexte de la question 1.1.1 La tendance à l'omniprésence informatique 1.1.2 L'architecture fonctionnelle des systèmes informatiques actuels 1.1.3 La traçabilité des produits 1.2 Questions 1.2.1 Un peu d'histoire 2 L'adéquation de l'Internet actuel 2.1 Le contexte de la question 2.1.1 La question sémantique 2.1.2 Les problèmes de volumétrie 2.2 Questions 2.3 Schémas de données et schémas de traitements de l'information usuels 2.3.1 Rappels nécessaires 2.3.2 Que faire ? 2.4 Incertitude, complexité, adaptation, cybernétique et Internet des Objets 2.4.1 Traiter l'incertitude 2.4.2 La complexité c'est quoi ? 2.4.3 Pour traiter l'incertitude, il faut s'adapter 2.4.4 Systèmes ouverts et nécessité des approches systémiques 2.4.5 Que sont des acteurs auto
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Web des données (Linked Data, en anglais) est une initiative du W3C (Consortium World Wide Web) visant à favoriser la publication de données structurées sur le Web, non pas sous la forme de silos de données isolés les uns des autres, mais en les reliant entre elles pour constituer un réseau global d'informations. Il s'appuie sur les standards du Web, tels que HTTP et URI - mais plutôt qu'utiliser ces standards uniquement pour faciliter la navigation par les êtres humains, le Web des données les étend pour partager l'information également entre machines. Cela permet d'interroger automatiquement les données, quels que soient leurs lieux de stockage, et sans avoir à les dupliquer[1]. Tim Berners-Lee, directeur du W3C, a inventé et défini le terme Linked Data et son synonyme Web of Data au sein d'un ouvrage portant sur l'avenir du Web sémantique[2]. Principes[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Web des données Web des données
Connected Objects : L'actualité des objets connectés en français
Web des Objets - Le site des objets connectés
Les Objets Connectés
Ces dernières années, l’Internet des objets (en anglais « Machine to Machine, souvent abrégé en « M2M ») a fait fureur. Et du côté du collectif, la tendance n’est pas passée inaperçue : la prise My Plug, le régulateur Thermostat Nest, les créations d’étudiants de l’ENSAD en partenariat avec Orange et encore d’autres exemples. Nous les avons explorés à fond, ces étranges objets qui communiquent entre eux sans notre intervention, pour nous faciliter la vie. Mais une journée entière rythmée par leur usage, ça donne quoi ? Dans soixante secondes, vous le saurez. Découvrez notre sélection des meilleurs objets connectés 60 secondes pour comprendre l’Internet des objets
Construire votre objet connecté à l'heure du Do It Yourself Une nouvelle révolution industrielle prend place. C'est ce qu'avance Chris Anderson dans son best-seller Makers, soulignant le renouveau dans la façon de créer des objets. Le « Do It Yourself », littéralement « fais le toi-même » a le vent en poupe, en témoignent le bricolage et les loisirs créatifs qui font partie des activités préférées des Français. Cette tendance s'empare aussi du numérique où chacun peut s'improviser inventeur d'objets connectés, grâce à un écosystème en plein développement, alliant conception, partage, financement et industrialisation. Le prototypage facile Fini l'image d'Épinal de l'inventeur génial enfermé dans son garage, hérité des géants du numérique d'aujourd'hui, Apple en tête. - L'Arduino, cette fameuse petite carte bleue qui permet de concevoir des prototypes pour la robotique ou la domotique. - Le prototypage se veut aussi social. - La communauté du DIY ne se contente pas du virtuel. Donner de l'élan à son prototype : le crowdfunding Construire votre objet connecté à l'heure du Do It Yourself
Objets connectés : quelles sont les attentes des utilisateurs 82% des Français estiment que les objets connectés peuvent être utiles pour faciliter leur vie quotidienne. Les Français témoignent pour les objets connectés un véritable enthousiasme, selon une étude Ifop réalisée pour Microsoft sur les attentes en matière de mobilité : 82% d'entre eux estiment que ce sont des objets utiles pouvant faciliter leur vie quotidienne et 79% qu'ils constituent une véritable révolution au même titre que les smartphones et les tablettes. La voiture (58%) et la carte bancaire (47%) sont les objets connectés les plus sollicités, devant les smartwatchs (42%) et loin devant les lunettes (21%) et les bracelets (10%). Les Français ont aussi de fortes attentes concernant leurs smartphones et tablettes : un dispositif de sécurité qui les ferait fonctionner uniquement entre les mains de leur propriétaire (92%), l'interaction avec leurs objets connectés (74%) et des fonctionnalités d'assistant ou de coach personnel (57%). En savoir plus sur Offremedia.com Objets connectés : quelles sont les attentes des utilisateurs
Les Objets Connectés : Quantified Self et Prospective Le quantified self, entre rupture et continuité Le quantified self – la quantification de soi – est une dynamique d’auto-mesure permettant d’accéder à un meilleur niveau de connaissance de son corps. Les utilisateurs peuvent ainsi, adapter leur comportement pour un quotidien plus sain. Les barrières de l’intimité sont bousculées, les adeptes du quantified self partagent leurs données facilement et sont sensibles au regard de la communauté. Les applications de quantified self invitent les utilisateurs à se fixer des objectifs, de partager leurs performances avec la communauté et sur les réseaux sociaux. La démocratisation de ces nouveaux usages est liée à l’arrivée des smartphones, véritable élément déclencheur du mouvement de la mesure de soi-même. Les adeptes du quantified self se comparent donc entre eux afin de se rapprocher de la « norme » (objectif du nombre de pas moyen, par exemple : 10 000 pas par jour). L’explosion du marché de la m-santé L’évolution des objets connectés
Principales sociétés françaises de l'objet connecté
LYSBOX, l'internet des Objets au service des citoyens Pour la première fois, un Département prend l’initiative d’un projet de solidarité responsable via la technologie des box communicantes. Objectif : lutter contre l’isolement des personnes dépendantes et leur permettre de conserver un maximum d’autonomie pour rester à leur domicile, tout en bénéficiant d’aides, d’assistance, de protection et de soins optimaux. Le boitier Lysbox qui embarque la technologie Sixfox est l’un des plus gros projet de l’internet des objets déployé en France, il permet le suivi des prestations d’aide à domicile reçues par les personnes agées. Les bénéficiaires et leurs familles peuvent accéder à l’ensemble des données en temps réel via un portail social. Ce boitier pourra à terme proposer un bouquet de services aux usagers, tel que le relevé de températures automatique et l’alerte si nécessaire (plan canicule ou grand froid).
Objets connectés

M2M : Orange connecte les cafetières pro de Nespresso Orange Business Services (OBS), la filiale entreprise et services IT de l’opérateur télécoms Orange, a été choisi par Nespresso Business Solutions, en charge des activités B2B de Nestlé Nespresso, pour équiper ses très populaires cafetières d’une connectivité Machine-to-Machine (M2M). Le projet vise ainsi à doter certains modèles de cafetières automatiques du groupe d'une carte SIM afin «d’optimiser la maintenance et le service après-vente» des objets alors localisés sur des sites professionnels. Nespresso Business Solutions commercialise ses machines aux restaurants, aux complexes hôteliers ainsi qu’aux entreprises. Selon le procédé développé sur mesure par OBS, et intégré sur les deux modèles Aguila et Zenius, les machines pourront se connecter directement au centre de service client de Nespresso. Ce accord, qui porte sur plusieurs pays dont la France, est né notamment dans le centre international d’expertise M2M d’OBS que le groupe a ouvert en 2009 à Bruxelles.
Bientôt, les clients pourraient ne plus avoir à passer la tête hors de la cabine pour faire appel à un vendeur. Grâce à un système basé sur la RFID (radio frequency identification), Avanade, société d'intégration fondée par Microsoft et Accenture, a développé la cabine d'essayage connectée (Connected Fitting Room) directement au smartphone des vendeurs. Imaginé lors des Innovation Days qu'Avanade a organisé avec ses clients et prospects sur le thème du parcours client et de la valorisation du point de vente, le projet s'adresse aux enseignes de prêt-à-porter. Le principe de cette solution : équiper la cabine d'un écran tactile qui détecte un article déposé via le système RFID. Pendant que le client essaie le vêtement, l'écran lui propose une couleur ou une taille différente. Sur l'écran tactile, le consommateur peut demander à voir les autres couleurs existantes, les tailles disponibles en magasin, ainsi que d'autres produits complémentaires. Avanade lance la cabine d'essayage connectée
Colinky : le premier objet connecté pour améliorer votre relation client
Bien choisir sa plate-forme pour faire communiquer ses objets connectés
Exis Interactive lance SprintR, la plateforme de contrôle VR
Objets connectés. GPS, caméra : chiens et chats sous surveillance
Sigfox, LoRa... La bataille des réseaux cellulaires pour objets connectés ne fait que commencer
Objets connectés : vous n'en avez pas encore ? Vous finirez par céder
L'internet des objets » Qu’est-ce qu’un objet connecté
Construire votre objet connecté à l'heure du Do It Yourself
60 secondes pour comprendre l’Internet des objets
Objets connectés : quelles sont les attentes des utilisateurs
Tout savoir sur Objets connectés en français: tests, téléchargement, vidéos, photos, blogs, actualités, dépannage et astuces pour Objets connectés
A la une - Les Objets Connectés
Web des Objets - Objets Connectés
'Internet des objets' : 38 milliards d'appareils connectés en 2020
Mythes et réalités de l'internet des objets
10 objets connectés indispensables pour la maison
Objets connectés : les reconnaitre
Objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

les objets connectés

Les objets connecteés

OBJETS CONNECTES

objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

Objets connectés

objets-connectes

Objets connectés

Objets connectés

OBJETS CONNECTES

objets connectés

Objet connecté