background preloader

Ecologie, récupération, gestion des déchets

VHU - Recyclage

Traitement et Recyclage de RBA : Résidus de Broyage Automobile Que ce soit pour le criblage, le broyage, ou la récupération des métaux résiduels, les Résidus de Broyage Automobile nous intéressent. Les RBA contiennent encore une forte teneur en métaux qui peuvent être récupérés, ainsi que des plastiques durs. Les stériles peuvent servir de combustibles secondaires. Cisailles Rotatives Granulateurs Convoyeurs à bande Convoyeurs à chaîne Convoyeurs à plaques acier Fonds mouvants Transporteurs vibrants Cribles vibrants Bois Papiers / Cartons D3E : Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques DCD : Déchets de Construction et Démolition DIB : Déchets Industriels Banals. Traitement et Recyclage de RBA : Résidus de Broyage Automobile
Dengue: 200.000 € pour éliminer les véhicules hors d’usage Lors de leur déplacement aux Antilles samedi 28 août, les ministres de la santé et de l’Outre-mer, Roselyne Bachelot et Marie-Luce Penchard ont annoncé un renforcement des moyens de lutte contre l'épidémie de dengue, incluant une aide pour l’élimination des véhicules hors d’usage (VHU) abandonnés, des « nids » pour les larves des moustiques vecteurs de la maladie. Une aide financière de 200.000 euros sera versée à l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), à charge pour elle d'allouer des crédits supplémentaires aux collectivités pour l'élimination des équipements électroménagers et des VHU abandonnés sur les bords de route ou dans des décharges sauvages. « Nous avons, en Outre-mer, pris du retard sur la question de la gestion des déchets, qui est centrale», a reconnu Marie-Luce Penchard, selon l’AFP. L’épidémie actuelle de dengue dans les Antilles a pris une ampleur sans précédent dans la région. Dengue: 200.000 € pour éliminer les véhicules hors d’usage
Les véhicules hors d'usage (VHU) en France - Les différentes filières de traitement et de valorisation Les véhicules hors d'usage (VHU) en France - Les différentes filières de traitement et de valorisation Les différentes filières de traitement et de valorisation Présentation des différentes destinations possibles, en accord avec la réglementation, pour les éléments constitutifs des VHU : La réutilisation et la pièce rénovée Les marchés de la pièce d'occasion constituent le socle économique de la valorisation des véhicules en fin de vie, estimés à plus de 600 millions d'euros/an (hors rénovation).Ce marché est organisé par les constructeurs eux-mêmes ou par les démolisseurs qui développent des réseaux permettant une « mutualisation virtuelle » de leurs stocks de pièces détachées. Par exemple, le réseau Multipièces regroupe une soixantaine de démolisseurs sur l'ensemble du territoire, pour la plupart certifiés, et propose par minitel, la recherche de pièces de rechange. Pour Peugeot par exemple, Les pièces sont collectées dans les concessionnaires du réseau Peugeot. Pneus Dans le processus de valorisation matière, le P.U.N.R. est traité sous différentes formes. Vitrage Fauteuils Plastiques
Actualités francophones

IPSOS 13/07/11 Palmarès de l'innovation : la lutte contre le gaspillage alimentaire à l'honneur IPSOS 13/07/11 Palmarès de l'innovation : la lutte contre le gaspillage alimentaire à l'honneur Sur le podium des innovation "non alimentaires" avec un score Ipsos de 76 points, les sacs alimentaires Albal qui conservent 3-4 fois plus longtemps les aliments répondent à la volonté des Français de lutter contre le gaspillage, tout en maîtrisant le pouvoir d'achat : on gaspille moins, mais également de façon plus durable, ces sacs alimentaires étant lavables et réutilisables. Le score tout aussi élevé obtenu par les plats multifonction Pyrex (78) suit cette même logique : leur caractère hermétique permet de mieux conserver les aliments, donc de moins gaspiller, le côté multi-tâches permet de limiter le nombre de plats dans la cuisine. Que ce soit dans la catégorie "alimentaire" ou "non alimentaire", les gagnants révèlent le primat du "pratico-pratique" aux yeux du consommateur. Bien innover, c’est aujourd'hui d'abord prendre en compte le quotidien, les préoccupations de tous les jours : "les insights consommateurs". Voir l'analyse vidéo de Thomas Tougard Fiche technique
C DURABLE 16/11/10 Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2010 du 21 au 28 novembre 2010 Une campagne grand public dédiée au gaspillage alimentaire Le gaspillage alimentaire commence bien avant la poubelle des ménages ; dès la culture du produit, à chaque étape de sa transformation, de son transport, de sa mise en vente, jusqu’à nos assiettes, la moitié de la nourriture produite dans le monde est jetée. Avec 20 kg de déchets par personne chaque année en France, ce sont quelque 1,2 million de tonnes de nourriture qui se retrouvent dans la poubelle des ménages. Le gaspillage alimentaire recouvre des enjeux sociaux, environnementaux et économiques étroitement liés. Enjeux environnementaux : Notre alimentation génère aujourd’hui 20 % du total des émissions quotidiennes de gaz à effet de serre en France. Enjeux sociaux : Un quart de la nourriture produite sur la planète est jetée sans être consommée. Enjeux économiques : On ne dispose pas de réelles données en France pour mesurer précisément le coût du gaspillage alimentaire. Les causes du gaspillage alimentaire sont multiples : C DURABLE 16/11/10 Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2010 du 21 au 28 novembre 2010
Tout le monde ou presque l’a déjà fait au moins une fois. Un pot de yaourt périmé, jeté et hop c’est oublié. Sauf que, cumulés, ces gestes a priori anodins conduisent à un constat amer : ils représentent 20 kg de déchets par personne et par an – 7 kg d’aliments non consommés et encore emballé et 13 kg de restes de repas et autres denrées fraîches abimées. En 2009, le Grenelle de l’environnement prévoyait une diminution de 7% de la quantité d’ordures ménagères et assimilées par habitant d’ici 5 ans. Quatre moyens simples pour réduire ses déchets Acheter malin, conserver au frais les aliments, cuisiner astucieux et accommoder les restes sont quatre crédos simples à adopter que conseillent l’ADEME et le ministère pour limiter les dégâts. Être éco-responsable, c’est d’abord préparer avec soin sa liste de courses et tâcher de planifier les repas de la semaine. Gaspillage, un sport international ? Crédit photo : flickr - sporkist / jbloom ZEGREENWEB 17/11/10 Gaspillage alimentaire : l'ADEME et le ministère de l'Ecologie tirent la sonnette d'alarme ZEGREENWEB 17/11/10 Gaspillage alimentaire : l'ADEME et le ministère de l'Ecologie tirent la sonnette d'alarme
"Métabolisme urbain : REKU’P.E.T.S’R’EAU"

Métabolisme territorial
Méthanisation
Comité de pilotage - Usine de Tri-Méthanisation de Romainville
Éco

Attention à la Terre | C'est la seule planète avec du chocolat !
Best Planet
Blog maison écologique : le blog écologie
Comment bien recycler : les règles du tri sélectif Un guide pour vous aider à recycler correctement. Quoi mettre dans les boites à recyclage et quoi ne pas mettre. Réponse et confrontation des idées reçues. Je me suis aperçu que le sujet du comment recycler revenait régulièrement. Les sacs plastiques ne se recyclent pas : En effet, ne mettez pas les sacs de plastiques et les films plastique au recyclage. Les bouteilles d’huile vont également au recyclage : Depuis quelques années toutes les bouteilles de plastique ou de verre contenant de l’huile peuvent être recyclées sans problème. Ne lavez pas les bouteilles : Cela gaspille de l’eau. Inutile d’enlever les bouchons des bouteilles : Cela ne nuit pas au recyclage des bouteilles et c’est plus hygiénique car les produits ne coulent pas sur les emballages. Les objets en verre ne se recyclent pas : Dans le bac vert du verre on ne peut mettre uniquement que les emballage en verre (bouteilles, bocaux et flocons), mais pas les objets en verre (des assiettes, des verres, un vase… ) Comment bien recycler : les règles du tri sélectif
Les plastiques naturels sont à l'origine du plastique synthétique : Tout sur le plastique Au cours des siècles précédents, le bois, l’ivoire, le métal et le carton étaient les matières les plus utilisées. Les connaissances très limitées de nos ancêtres concernant la science ne favorisaient pas la création de matières synthétiques comme le plastique. Pourtant, les inconvénients des matières traditionnelles apparurent très vite comme un frein au développement et à la modernisation. Même si le bois et le carton semblent plutôt légers, esthétiques, et d’origine naturelle, de par leur nature ils ne résistent pas à l’eau et au temps qui passe. Dans l’antiquité, en réponse à ces inconvénients, les égyptiens utilisèrent très tôt des colles à base de gélatine. 1) Les matières plastiques naturelles issues des sécrétions végétales --> tétine en caoutchouc naturel La découverte du caoutchouc naturel remonte au XVème siècle, lorsque les colons d’Amérique observent chez les aztèques l’utilisation d’une matière d’origine végétale. voici une vidéo décrivant la fabrication de caoutchouc : Les plastiques naturels sont à l'origine du plastique synthétique : Tout sur le plastique
Recyclage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le recyclage est un procédé de traitement des métaux, plastiques, déchets (déchet industriel ou ordures ménagères) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie, ou des résidus de fabrication. L'un des exemples qui illustre ce procédé est celui de la fabrication de bouteilles neuves avec le verre de bouteilles usagées, même s'il est considérablement moins efficace énergétiquement que le système des récipients de verre consignés (lait, eau minérale, vinaigre, huile, vin[1], pots de yaourts…) dans les années 1950. Le recyclage a deux conséquences écologiques majeures : C'est une des activités économiques de la société de consommation. Les trois grands principes du recyclage[modifier | modifier le code] Bouteilles en plastique prêtes pour le recyclage. Histoire[modifier | modifier le code] Depuis l'âge de bronze[modifier | modifier le code] Recyclage Recyclage
Bazar temporaire 24

Infopollution - Lettre Édu_Num Thématique N°01 — Enseigner avec le numérique Sommaire La sélection des ressources présentée ci-dessous s'inscrit particulièrement dans la continuité des travaux engagés au sein du dispositif TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), notamment le TraAM ÉMI (Éducation aux Médias et à l'Information) dont l'un des thèmes 2015-2016 aborde les notions de « hoax », « rumeur » et « désinformation ». L’objectif de la présente lettre est donc de mettre l’accent sur des ressources numériques utiles pour différentes disciplines et différents niveaux. Elle s'organise selon 3 axes : un axe théorique se terminant par un glossaire définissant les principaux termes, un axe pédagogique réunissant des exemples de scénarios pédagogiques et un axe de veille permettant de découvrir des ressources complémentaires à la fois numériques et imprimées. Cette lettre a été élaborée en collaboration avec les experts DNE A. Le mot-valise d'infopollution est un terme qui englobe bon nombre de notions connexes. Consulter le glossaire (fichier PDF) Infopollution - Lettre Édu_Num Thématique N°01 — Enseigner avec le numérique
Attentat contre Charlie Hebdo : l’éternel recommencement des théories du complot Les théories du complot ont ceci d’assez extraordinaire : c’est qu’on pourrait les écrire avant même qu’elles ne voient le jour… Dans un éternel recommencement, les conspirationnistes1 pourfendent les « versions officielles », démasquent les « false flags2 », abhorrent les « experts » et doutent de tout… sauf de leur propre schéma de pensée ! Avec l’attentat contre Charlie Hebdo, en plus de la tragédie qui touchait plus particulièrement leur profession, les journalistes ont été immédiatement confrontés à ces théories qui fleurissaient partout sur le net. Beaucoup de journaux ont alors entrepris de rapidement les démystifier car, il faut bien le reconnaître, les thèses « dissidentes » autour de l’attentat terroriste du 7 janvier étaient assez fragiles sur le plan de la crédibilité. Cela serait presque anecdotique si tout cela n’avait pris des proportions considérables, poussant même la Ministre de l’Éducation Nationale à s’en inquiéter5. La falsification des images ou des vidéos…
danah boyd : J’en veux aux médias. Il est temps d’atterrir. arrêtez avec les (...) J’en veux aux médias. Il est temps d’atterrir. Je m’interroge depuis des mois : ce que j’observe sur le terrain et sur les divers réseaux ne correspond pas à ce que disent les commentateurs. Je sais de longue date que l’infrastructure des sondages n’est plus adaptée, mais à chaque fois que j’aborde les problèmes liés aux choix des panels, on me regarde comme si j’étais une extraterrestre, et on m’ assure qu’il faut que j’arrête de me tracasser. Au fil du temps, j’ai fini ces dernières semaines par penser que c’était moi qui avait tort. Et j’en veux aux médias. Les médias sont, en principe, sensés être des contre-pouvoirs. Je crois dans les données, mais les données elles-mêmes sont devenues un spectacle. Cette élection a constitué un grand spectacle, car les médias se sont complu à le produire. Les gens qui travaillent dans les technologies de l’information ont depuis toujours cru que les réseaux décentralisés, en reliant les gens, construiraient une démocratie plus saine. danah boyd