background preloader

EPE E-REPUTATION

Facebook Twitter

Maitriser sa e-réputation : un must have pour les professionnels du tourisme. La gestion de l’e-réputation doit s’appuyer sur une réelle stratégie. L’e-réputation n’est plus un concept mais réellement un axe primordial à prendre en compte dans l’optimisation de toute stratégie de communication et de promotion. Entreprise, Marque, organisation privée ou publique, association, école, personnalité et même particulier sont désormais concernés par l’impact de leur identité numérique sur la perception de leur image et de leur message. C’est en utilisant les canaux privilégiés des internautes qu’une marque pourra gérer son e-réputation et créer ce lien affinitaire tant recherché, en assurant sa visibilité et en valorisant sa communication. Créer le dialogue avec ses clients permet de mieux les conquérir et de faire d’eux des ambassadeurs de la marque, les interroger et construire avec eux, en fonction de leurs attentes, les produits de demain.

L’impact d’une e-réputation négative est multiple. >> Phase 2 : Définir ses objectifs Sur la base de l’état des lieux et de ses besoins, il sera possible (et nécessaire) de définir ses objectifs. E-tourisme : l'importance de gérer son e-réputation pour les hôtels et restaurants. Le saviez-vous ? L’e-tourisme est le premier secteur de l’e-commerce, bien avant les produits, l’habillement, les services ou encore la beauté. Les ventes en ligne ne cessent de progresser et se renseigner sur Internet avant de réserver une chambre ou un restaurant est devenu un geste courant.

Avec la France qui reste la première destination touristique mondiale, avec un afflux de plus de 84 millions d’étrangers chaque année, le succès de votre établissement repose essentiellement sur votre site internet. Aucune présence digitale ou des avis négatifs laissent un boulevard à vos concurrents ! Hôtels et restaurants, il est temps de prendre le virage du numérique et de soigner votre e-réputation pour continuer à prendre des parts de marché et pérenniser votre activité sur le long terme.

Les enjeux économiques de l’e-tourisme En Europe, l’e-tourisme représente 42% du secteur du voyage. Les bonnes pratiques de gestion d’e-réputation pour un hôtel ou un restaurant 1. 2. 3. 4. 5. 6. E-reputation. De la réputation à l’e-réputation : ce qui a changé. Les réseaux sociaux utilisés en BtoB « Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes », disait Henry Ford (1863-1947). Si l’image d’une entreprise a toujours été essentielle vis-à-vis de ses prospects et clients, le web2.0 a créé une nouvelle approche de cette réalité : l’e-réputation !

Le terme e-réputation est apparu en 2000 ! Nous sommes passés d’un mode de communication en face à face (one to one), où l’insatisfaction d’un client était connue d’un cercle restreint, à une communication de masse (one to many) où cette même insatisfaction peut faire le tour du monde en quelques minutes ! Les objectifs prioritaires poursuivis par les entreprises sur les réseaux sociaux : l'e-réputation en bonne place ! Avec le web 2.0 (réseaux sociaux, blogs, forums…) tout le monde peut écrire tout sur tout et ce à un niveau mondial et public… le problème est que « les paroles s’envolent mais les écrits restent ». E-réputation = objectif + levier stratégique + pratiques. Un petit retour aux « fondamentaux » dans cet article, issus de nombreuses questions que l'on me pose parfois sur ce blog, en conférence ou ailleurs.

L'e-réputation peut être vue, très schématiquement, comme un objectif à atteindre, mais aussi comme un levier stratégique de vos actions de communication digitale. Et bien évidemment, la gestion de la réputation en ligne n'a rien inventé, il s'agit d'une adaptation de plusieurs pratiques au web 2.0, à ses outils et ses usages...

L'e-réputation est un objectif à atteindre... Le but premier de toute action de gestion de la réputation en ligne est, basiquement, d'atteindre l'adéquation optimale entre l'image voulue par l'organisation et l'image perçue par les internautes. Avant tout lancement d'une stratégie de gestion de réputation sur le web, il est donc essentiel de bien déterminer quels sont vos objectifs en terme d'image à obtenir, de messages à relayer, etc. ... et un levier stratégique transverse => La veille, bien évidemment. E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Versio… Livre blanc sur le réputation par YOUR...la Junior Entreprise de lISC Paris1. Petit historique de l’e-réputation.

L’e-réputation est une notion encore jeune. Cependant, 13 ans après son premier emploi dans un article scientifique, il parait intéressant de revenir sur sa jeune histoire. Et cela pour, par la suite, mieux appréhender ses tenants et aboutissants, et surtout continuer à la questionner : car si beaucoup s’accordent à dire que la réputation est une notion essentielle pour mieux comprendre le web et ses jeux d’acteurs, il n’en reste pas moins que du chemin reste encore à faire pour mieux cerner ce concept en devenir. Voici donc un petit résumé (graphique) de cette courte histoire, avec une focalisation sur son développement en France. Pour commencer voici un peu de « prêt à penser » avec une petite frise chronologique réalisée avec l’outil Easel.ly (qui, pour rappel, ne prend pas en compte les accents).

Comme toute « infographie » (qui plus est « historique ») certains choix et raccourcis ont été faits. Pour plus détails, il faut donc lire la suite Notons qu’en France, N. Au final… Comment mettre en place sa veille e-réputation dans le tourisme. Parmi les tendances qui ont la vie longue dans le monde du tourisme, la mise en place d’une veille sur votre e-réputation est un basique de votre présence Internet. Que ce soit dans un cadre BtoB (vos clients sont des professionnels)ou BtoC (vos clients sont des consommateurs finaux), elle est un élément essentiel sur lequel il vous faudra agir au fil du temps. Cette opération est tellement évidente, qu’une grande majorité des acteurs ne pensent à poser une action de veille que lorsque les problèmes commencent. C’est à dire quand un community manager relève des commentaires malveillants, quand vous viennent à l’oreille une assimilation de vos produits et services à des prestations de bas étage.

L’etourisme, un secteur confronté régulièrement au bad buzz Les raisons de mauvais commentaires sur le web, pourraient remplir le volume d’un dictionnaire. C’est le job de tout community manager, ou de votre agence web social de veiller à votre notoriété. e-réputation: la solution, être pro-actif. E-tourisme : l'importance de gérer son e-réputation pour les hôtels et restaurants. Comment mettre en place sa veille e-réputation dans le tourisme. Conseils pour gérer votre e-réputation dans le tourisme et l'hôtellerie. Une entreprise de tourisme se doit d’être vigilante pour maintenir un bon niveau de e-réputation.

Les professionnels de l’hôtellerie et de la restauration se mobilisent pour s’organiser et surtout s’informer sur la question. Ils sont conscients qu’ à l’heure actuelle, les retours économiques dépendent d’une bonne e-réputation. Il faut donc s’armer pour être présent sur le web, tout en véhiculant une bonne image. La Chambre du Commerce et de l’Industrie de la Rochelle vient de publier un livret pour sensibiliser les professionnels du tourisme à la e-réputation. On apprend comment gérer sa cyber réputation en constatant que les avis des internautes sont souvent au beau fixe. On définit la e-réputation comme l’image d’une entreprise donnée par les contenus positifs ou négatifs dans leur totalité sur le web, au sujet d’une personne physique, d’une organisation ou d’une marque. Pour en savoir plus, consulter le livret de sensibilisation à la e-réputation.

Rating: 5.0/5 (1 vote cast) E-réputation de destination touristique, un cap à passer. Pourquoi s’intéresser vraiment à l’e-réputation ? Articles de presse, billets de blogs, partages de contenus, commentaires sur les réseaux sociaux et sur les sites internet et bien sûr les avis en ligne sont des ingrédients précieux qui construisent l’e-réputation d’une destination. L’e-réputation influence l’acte d’achat. C’est aussi une manière de faire de la relation client personnalisée. En termes de commercialisation et distribution d’un établissement touristique, c’est un pan important de la stratégie. Avec Tripadvisor en tête, les clients s’appuient sur les avis tout au long de leur expérience de voyages.

Pourtant du côté des prestataires touristiques, il y a toujours un besoin de sensibilisation, de rassurance et de formation pour bien appréhender les enjeux des avis en ligne. Résultats extrait de www.adn-territoire.com pour plus de 130 hôtels du département Une réflexion e-réputation engagée Plusieurs sujets et enjeux sont vite apparus : Une formation MONA en 2017. L’impact de l’e-réputation sur le processus d’achat. Internet s’impose comme vecteur incontournable non seulement pour l’achat mais aussi pour la prescription. Internet est un canal incontournable pour l’aide à la décision d’achat, quel que soit d’ailleurs le canal d’achat futur (Internet ou magasin physique). 80% des Internautes déclarent avoir recours à Internet pour se renseigner avant d’acheter un produit ou un service, un score qui atteint 87% en région parisienne et 92% parmi les professions libérales et cadres supérieurs.

Le recours à l’e-réputation fait partie intégrante de cette étape préalable à l’achat. Avant de réaliser un achat en ligne, 88% des individus consultent des avis de consommateurs, des forums ou des blogs (dont 44 % « souvent »). Cette pratique est également très largement répandue avant un achat en magasin (73%, dont 29% « souvent »). L’e-réputation peut constituer une force de frappe dissuasive à l’achat. Plus généralement, l’é-réputation est un reflexe naturel d’information sur une marque. Pour en savoir plus : Petit historique de l’e-réputation. …mais la relation aux marques. E-réputation. Ecrit par B.Bathelot, mis à jour le 6 janvier 2019. Glossaires : Marketing viral et social | RP, événementiel,... | RP, marketing d'influence | Social listening L’e-réputation peut être définie comme l’image véhiculée et / ou subie par une entreprise ou une marque sur Internet et autres supports numériques.

L’e-réputation peut également s’appliquer à un produit ou service. L’e-réputation est le résultat en terme d’image des contenus produits et diffusés par l’entreprise, mais aussi et surtout celui des contenus produits par les internautes sur les blogs, réseaux sociaux, plateformes d’échanges vidéos, forums et autres espaces communautaires.

La contribution de l’e-réputation est de plus en plus importante dans la réputation et l’image globale de l’entreprise. La montée en puissance de l’e-réputation s’est traduit par des pratiques et fonctions d’e-réputation management. L’e-réputation est une donnée particulièrement difficile à mesurer et analyser. 2016 05 4p56 Tourisme e reputation. E-réputation : définition de l'ereputation. L’e-réputation, une définition : L’e-réputation est la perception qu’ont les internautes de votre entreprise, de votre marque ou de vos employés. Voir aussi: l’e-réputation en 2014 L’e-réputation est une représentation que les internautes vont se constituer en fonction des flux d’informations qu’ils rencontrent sur le net.

Ces informations sont produites par l’organisation elle-même mais aussi par les acteurs de son environnement économique proche: par ses salariés, ses fournisseurs, ses concurrents, ses clients, … et par toute une écosphère réputationnelle. Cette dernière est constituée par des blogueurs, des journalistes, des internautes “lambda” qui s’expriment sur de nombreux canaux du net (Twitter, médias participatif, réseaux sociaux, forums, plate-formes how-to, avis consommateurs, blogs,…).Les contributeurs à l’e-réputation appartiennent ou pas à l’environnement économique proche de l’entité ciblée.

> Voir aussi : E-réputation. E-tourisme : l'importance de gérer son e-réputation pour les hôtels et restaurants. Internet : que faire quand votre entreprise est victime d'un bad buzz ?