background preloader

La Révolution Américaine

Facebook Twitter

Mesures impopulaires. Les institutions politiques .jpg. Condorcet : De l’influence de la Révolution d’Amérique sur l’Europe (extraits) À l’occasion de l’anniversaire de l'Indépendance américaine, le 4 juillet, nous publions un extrait du premier chapitre de De l’influence de la Révolution d’Amérique sur l’Europe que Nicolas de Condorcet, ami de Thomas Paine, défenseur des idées des Lumières et acteur de la Révolution française, publia en 1786 et dédia à La Fayette (dont il est question dans les derniers paragraphes).

Condorcet : De l’influence de la Révolution d’Amérique sur l’Europe (extraits)

Dans un vibrant plaidoyer pour la démocratie et la liberté de la presse, Condorcet considère que l’Indépendance américaine pourrait servir de modèle à un nouveau monde politique. Extrait de « L’Influence de la révolution d’Amérique sur les opinions et la législation de l’Europe » [1786], dédié à M. le Marquis de Lafayette, qui à l’âge où les hommes ordinaires sont à peine connus dans leur société, a mérité le titre de bienfaiteur des deux mondes, in Œuvres de Condorcet, t. 8, Firmin Didot Frères, 1847. Déclaration d'indépendance des Etats-Unis (4 juillet 1776)

La déclaration d’Indépendance des États-Unis fait partie de ces textes qui ont profondément changé le monde.

Déclaration d'indépendance des Etats-Unis (4 juillet 1776)

Signée le 4 juillet 1776, à Philadelphie, cette déclaration a bouleversé le monde de la fin du XVIIIe siècle. Il y eut un avant et un après cette déclaration. Par certains côtés, elle est l’aboutissement et la concrétisation de l’esprit des Lumières. Pour autant, elle est profondément « américaine ». « Hermione » en Amérique. YouTube. La guerre d'indépendance américaine a-t-elle entraîné la Révolution française ? Lafayette et l'indépendance des Etats-Unis [Intégral] YouTube. YouTube. YouTube. Qui est Benjamin Franklin ? #HistoiresDesSciences 9. La France dans la Guerre d'Indépendance Américaine. La révolution Américaine et la naissance des États-Unis - Captain America #4. Allô prof - La Révolution américaine (1775-1783) Des révoltes aux révolutions - Chapitre XXI. Essai comparatif sur les révolutions. 1Il existe plusieurs méthodes pour comparer des révolutions, à condition de les situer dans les contextes et les situations spécifiques.

Des révoltes aux révolutions - Chapitre XXI. Essai comparatif sur les révolutions

L’une consiste à comparer point par point ce qui est comparable : forces dynamiques, organisations, pratiques, discours, programmes, processus. Ainsi peut-on mettre en parallèle les révolutions américaine et française, voire hollandaise, pour saisir les analogies et les incompatibilités. L’autre est de voir comment les révolutions respectives ont traité un problème commun, pour en saisir les natures et les divergences. C’est ce que nous allons tenter tour à tour, en prenant dans la deuxième partie de ce développement des problèmes transversaux comme l’esclavage, les droits des femmes, les questions ouvrières et paysannes, rapportés tous à des situations révolutionnaires comparables. 3Les situations initiales influent fortement sur les processus révolutionnaires. 5On peut appliquer ce type de comparaison à l’ensemble des aspects de la vie politique.

La Révolution américaine et la Révolution française. Qu'elles avaient un jour défendu ensemble avec la même âpreté.

La Révolution américaine et la Révolution française

Cette révolution, en un mot, est l'aboutissement, le couronnement, dans des conditions plus favorables, dans des espaces plus larges, sans l'exclusivisme de Cromwell et sans l'opposition des Stuarts, de la révolution de 1688. Des révoltes aux révolutions - Chapitre II. La révolution américaine (1773-1802) 1La révolution américaine constitue un événement majeur dans l’histoire, et salué comme tel dès son avènement : première indépendance d’une colonie blanche à l’égard d’une métropole européenne ; première république viable dans un grand pays ; originalité d’un processus révolutionnaire entre les deux textes qui rythment la naissance de la nation américaine : la Déclaration d’indépendance du 4 juillet 1776 et la Constitution du 17 septembre 1787.

Des révoltes aux révolutions - Chapitre II. La révolution américaine (1773-1802)

Peu d’événements ont provoqué autant de débats et de polémiques sur leur nature et leur influence. USA: Histoire (3) - Révolution américaine. La révolution américaine fut un conflit armé qui dura huit longues années.

USA: Histoire (3) - Révolution américaine

Elle constitua également une guerre civile entre sujets britanniques et Américains, ainsi qu'une rébellion contre les autorités coloniales et une insurrection contre le roi d'Angleterre (George III) et le régime monarchique. Ce fut enfin une guerre de «libération nationale», la première de l'histoire moderne. Si la révolution américaine a eu des conséquences considérables sur le continent nord-américain, on a pu nettement en déterminer les causes.

En ce qui concerne la question linguistique, elle ne semble pas avoir constitué une préoccupation majeure, car les hommes politiques américains associaient l'interventionnisme linguistique à une pratique monarchiste qui avait cours en Europe. RetroNews - Le site de presse de la BnF. La Révolution américaine (EU - 1776) Clio Texte. 19 textes Dès 1768 des troupes anglaises sont envoyées à Boston pour empêcher la contrebande.

La Révolution américaine (EU - 1776) Clio Texte

Les colons sont mécontents de cette présence, et dès janvier 1770 des bagarres ont éclaté. Le 5 mars c’est le drame. Benjamin Franklin. Benjamin Franklin (1706 - 1790) - Le parangon des vertus américaines. De tous les Pères fondateurs des États-Unis d'Amérique, Benjamin Franklin est sans doute le plus original et le plus attachant.

Benjamin Franklin (1706 - 1790) - Le parangon des vertus américaines

Nul n'incarne mieux que lui l'idéal humain des États-Unis, fondé sur le travail, la tempérance, la réussite sociale, la vertu civique et la passion des affaires publiques. «Self-made-man», grand homme de science, philanthrope, diplomate (le premier qu'aient eu les États-Unis)... c'est aussi un grand amateur du beau sexe et un homme d'esprit qui nous a légué d'immortelles formules. Savant, entrepreneur et philanthrope Né à Boston (Massachusetts), le 17 janvier 1706, au sein d'une modeste famille de 17 enfants, Benjamin est placé comme apprenti imprimeur chez son frère. En 1723, le jeune homme rejoint Philadelphie, en Pennsylvanie, où il fonde une imprimerie à son tour et fait bientôt de la Pennsylvania Gazette le journal le plus populaire des colonies anglaises d'Amérique.

Il met sur pied la première brigade de pompiers du Nouveau Monde. Départ de la Fayette pour l'Amérique. 1777. Les colonies anglaises de l'Amérique du nord, après avoir longtemps opposé une légitime résistance aux injustes prétentions du parlement anglais, venaient de secouer le joug de la métropole.

Départ de la Fayette pour l'Amérique. 1777

Le 4 juillet 1776 les députés des treize provinces réunis en congrès à Philadelphie, reconnaissant que leurs tentatives étaient vaines pour concilier leurs droits et la fidélité qu'ils devaient à la couronne, proclamèrent enfin l'indépendance des provinces anglaises, qui furent constituées en république fédérative sous le nom d'Etats Unis d'Amérique. Cet acte d'émancipation produisit en Europe une sensation profonde mais la France surtout, pénétrée de toutes parts des doctrines philosophiques du dix huitième siècle, l'accueillit avec d'énergiques sympathies ; elle répondit à ce cri d'indépendance parti de l'autre côté, de l'océan par un cri d'enthousiasme.

Ce mouvement cependant ne fut point secondé par le gouvernement de Louis XVI. Crescam ut prosim. Je croilrai pour être utile ; Cur non ? N 7460 9176. Bibliothèque virtuelle Les Révolutions américaine et française. Activer le mode plus accessible Alloprof parents <div id="ctl00_g_94b4cb32_c805_4fe9_bfeb_3de90de57c66_noscript">JavaScript ne semble pas être activé dans votre navigateur.

Bibliothèque virtuelle Les Révolutions américaine et française

Historique des droits de l'homme. Pour certains spécialistes, la notion encore très floue de droits de la personne serait apparue dès le début du XIIIe siècle. Pour d'autres, la conception des droits de l'homme en tant de tels serait contemporaine du Bill of right de 1689, qui parachève la révolution anglaise de 1688 en mettant fin à l'absolutisme royal. il s'agit du premier véritable contrat liant le monarque et le peuple, lui même déclaré "souverain".

Ce "contrat" met un terme au concept de royauté et de pouvoir de droit divin. La déclaration rappelle les violations commises par Jacques II et énumère les droits reconnus au peuple depuis 1215 (par exemple : "l'autorité royale n'a pas force de loi, la loi est au-dessus du roi... ").