background preloader

La TVA

Facebook Twitter

Quelles sont les règles de déductibilité des frais de réception ? Les frais de réception sont les frais réalisés dans le cadre de relations publiques, pour l’accueil de clients, fournisseurs et relation d’affaires.

Quelles sont les règles de déductibilité des frais de réception ?

Ces frais peuvent être effectués aussi bien au sein des lieux de l’entreprise qu’en dehors de celle-ci. La règle générale de déductibilité des frais de réception est de 50% avec une TVA non récupérable. Cependant, on distingue quelques cas particuliers où les frais de réception peuvent être totalement déductibles, comme le dépenses générées lors de l’oragnisation d’une fête, repas ou cocktail pour l’ensemble des salariés à l’occasion de Noël, du nouvel an, d’une fête patronale ou d’un départ à la retraite. Ces frais de réception sont dans ce cas déductibles à 100% à condition qu’ils ne soient organisés qu’une seule fois par an (à l’exception des pots de départs à la retraite qui peuvent avoir lieu plus d’une fois par an). La TVA est-elle déductible sur les véhicules de l'entreprise ? La TVA supportée lors de l’achat Lorsqu’une entreprise achète un véhicule, les règles de TVA applicables dépendent avant tout de sa nature.

La TVA est-elle déductible sur les véhicules de l'entreprise ?

La loi fiscale opère une distinction entre les véhicules conçus pour le transport de personnes et les autres. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)-ressource départements secondaires. Seules les entreprises assujetties à la TVA et qui réalisent des opérations non exonérées peuvent donc récupérer la TVA.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)-ressource départements secondaires

On peut donc ainsi résumer par le principe suivant : Pour déduire de la TVA, encore faut-il pouvoir en collecter. Ainsi, un médecin, un avocat (dans le cadre de son activité principale de défense) ne pourra pas déduire de TVA puisque son activité est exonérée. La déduction de la TVA. Les déductions de TVA sont mentionnées sur les déclarations que vous devez déposer selon votre régime d'imposition.

La déduction de la TVA

La déduction de la TVA doit être imputée en priorité sur la TVA dont vous êtes redevable (TVA brute ou collectée). Lorsque votre taxe déductible est supérieure à votre taxe collectée, l’excédent constitue un crédit de TVA. Vous pouvez soit : imputer ce crédit sur vos prochaines déclarations ; en obtenir le remboursement, lorsque son imputation est impossible ; l'imputer sur une échéance future pour payer un autre impôt professionnel encaissé par le réseau fiscal de la direction générale des Finances publiques. La demande de remboursementElle est en principe annuelle et doit être souscrite au cours du mois de janvier. Lorsque vous demandez le remboursement de votre crédit, celui-ci ne peut évidemment plus être reporté sur les déclarations suivantes.

En quoi consiste l'option pour la TVA sur les débits ? - Assistance juridique entreprise gratuite. Fait générateur et exigibilité de la TVA. Le fait générateur est le fait par lequel sont réalisées les conditions légales nécessaires pour l'exigibilité de la taxe.

Fait générateur et exigibilité de la TVA

En pratique, cette notion est utilisée pour déterminer le régime applicable en cas de changement de la législation. L'exigibilité de la TVA est le droit que le Trésor Public peut faire valoir, à partir d'un moment donné, auprès du redevable pour obtenir le paiement de la taxe. Cette notion détermine la déclaration sur laquelle doit figurer l'opération concernée, etla date de déductibilité chez l'acheteur. Rappel : la TVA sur une acquisition n'est récupérable qu'au moment où elle est devenue exigible chez le vendeur. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)-ressource départements secondaires.

En quoi consiste l'auto-liquidation de la TVA ? - Assistance juridique entreprise gratuite. Dans un certain nombre d'hypothèses, vous pouvez être amené à autoliquider la TVA.

En quoi consiste l'auto-liquidation de la TVA ? - Assistance juridique entreprise gratuite

En quoi cela consiste-t-il ? Dans quelles hypothèses doit-on autoliquider la TVA ? Principe Vous devez en principe autoliquider la TVA lorsque vous réalisez les opérations suivantes : TVA : les régimes d'imposition. Que vos bénéfices soient imposés à l'impôt sur le revenu (catégorie BIC ou BNC) ou à l'impôt sur les sociétés, vous êtes concerné par ce régime en tant que redevable de la TVA, si votre chiffre d'affaires H.T est compris entre : 82 200 € et 783 000 € pour les activités d'achat-revente, de vente à consommer sur place et de fourniture de logement ; 32 900 € et 236 000 € pour les activités de prestations de services ou non commerciales.

TVA : les régimes d'imposition

Attention : - les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur aux limites du régime simplifié d'imposition mentionnées à l'article 302 septies A du CGI mais dont le montant de la TVA exigible l'année précédente est supérieur à 15 000 euros relèvent du régime réel normal (dépôt mensuel de déclaration n° 3310 CA3) ; Règles d'exonération de la TVA applicable aux services d'assurance et aux services financiers (règlement) Économie, finances et fiscalité Régime applicable en matière de TVAaux services d'assurances et aux services financiers Textes E 3735 et E 3736COM (2007) 746 final et COM (2007) 747 final (Procédure écrite du 20 juin 2008) Ces deux textes - une proposition de directive et une proposition de règlement d'application - visent à aménager le régime applicable en matière de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) aux services d'assurance et aux services financiers, défini par la directive 2006/112/CE relative au système commun de TVA.

Règles d'exonération de la TVA applicable aux services d'assurance et aux services financiers (règlement)

La fiscalité des carburants en France. (Mis à jour le 3 Novembre 2015) A l'heure où les débats sont vifs sur les énergies en France et sur la différence de traitement fiscal entre le diesel et l'essence, l'Observatoire du véhicule d'entreprise (OVE) rappelle comment se décompose le prix d'un litre à la pompe. 1.

La fiscalité des carburants en France

Comment se décompose le prix des carburants ? En France, le prix de l’essence et du gazole dépend de quatre facteurs : le prix du pétrole brut ; les coûts de raffinage (production) ; les coûts de transport et de distribution et enfin les taxes. À quel taux de TVA les produits agricoles et piscicoles sont-ils soumis ? - professionnels.