background preloader

Être parent à l’ère numérique

Facebook Twitter

Guide pratique « La famille Tout-Écran » #2 - CLEMI. Le succès rencontré par la première édition du Guide de la famille Tout-Écran en 2017 témoigne des besoins du public de pouvoir accéder à des conseils pratiques pour un usage raisonné des écrans.

Guide pratique « La famille Tout-Écran » #2 - CLEMI

Le CLEMI, avec l’appui de Réseau Canopé et de ses partenaires, est pleinement dans sa mission d’éducation à la citoyenneté en allant en direction des parents, et plus largement des familles, tant il est vrai que la question des usages numériques nous concerne toutes et tous au quotidien dans un contexte d’infosaturation. Pas un jour ne passe, en effet, sans que soient interrogés le rôle et la place des écrans dans nos pratiques et dans nos organisations. Dans un monde globalisé et complexifié, la définition et la compréhension de la source de l’information constituent une priorité pour déjouer les tentatives de manipulation et devenir un acteur responsable. Télécharger le guide (PDF - 3,46 Mo ) Guide pratique « La famille Tout-Écran » #1 - CLEMI. En 2013, la loi du 8 juillet pour la refondation de l’École de la République inscrit officiellement l’éducation aux médias et à l’information (EMI) dans les programmes scolaires.

Suite aux attentats qui endeuillent la France, l’EMI devient une exigence républicaine au cœur du Parcours citoyen, un enjeu éducatif et sociétal incontournable dans un environnement où le numérique est omniprésent. Dans un monde globalisé et complexifié, la définition et la compréhension de la source de l’information constituent une priorité pour déjouer les tentatives de manipulation et de désinformation. Les enjeux sociétaux de l’EMI dépassent les murs de l’école et doivent mobiliser tous les acteurs pour renforcer le continuum entre temps scolaire et hors temps scolaire. Ce guide est le produit de cette mobilisation. Télécharger le guide (PDF - 8,63 Mo ) Espace familles - CLEMI. L’explosion de nos pratiques numériques a redéfini les défis de la parentalité et bouleversé les dynamiques familiales.

Espace familles - CLEMI

Quels réflexes adopter face à la désinformation ? Comment conseiller vos enfants sur les réseaux sociaux et les protéger des images violentes ? Quelles sont les règles à respecter et à inventer dans ce monde d’ultraconnexion dans lequel ils grandissent ? Pour apporter des réponses, le CLEMI, Centre dédié à l’éducation aux médias et à l’information, étend sa mission au-delà des murs de l’école pour écouter, comprendre et accompagner les parents et sensibiliser l'ensemble de la communauté éducative. Ces ressources ont pour vocation de fournir des éclairages utiles et des conseils pratiques. Télécharger la carte conseils. Association de protection de l'enfance sur internet. Je protège mon enfant de la pornographie. Dangers Facebook et risques des réseaux sociaux.

1- Apprenez à mieux connaitre les réseaux sociaux Facebook Création : 2004 Le réseau social le plus connu.

Dangers Facebook et risques des réseaux sociaux

Il permet à ses utilisateurs de publier du contenu (images, photos, vidéos, fichiers…) et d’échanger des messages et d’interagir sur les messages des autres utilisateurs. L’âge minimum requis est de 13 ans. Facebook en quelques chiffres: 48% des enfants entre 8 et 17 ans sont connectés sur Facebook. Lien : Lien : Controle parental pour Facebook Twitter Création : 2006 Plateforme de microblogging. Twitter en quelques chiffres : Nombre d’utilisateurs actifs mensuels : 313 millions Nombre d’utilisateurs actifs mensuels sur mobile : environ 82% Nombre d’utilisateurs actifs quotidiens : environ 100 millions 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour 300 milliards de tweets ont été envoyés depuis le 21 mars 2006 Lien : Lien : Nouveau centre de sécurité Twitter YouTube Création : 2005 Plateforme de partage de vidéos appartenant à Google.

Lien : Lien : Controle parental pour Youtube. Lutte contre le cyber harcèlement - Prevention harcèlement. « Le fait de harceler une personne par des propos ou comportements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ont entraîné aucune incapacité de travail. L’infraction est également constituée : a) Lorsque ces propos ou comportements sont imposés à une même victime par plusieurs personnes, de manière concertée ou à l’instigation de l’une d’elles, alors même que chacune de ces personnes n’a pas agi de façon répétée ; b) Lorsque ces propos ou comportements sont imposés à une même victime, successivement, par plusieurs personnes qui, même en l’absence de concertation, savent que ces propos ou comportements caractérisent une répétition. 1° Lorsqu’ils ont causé une incapacité totale de travail supérieure à huit jours ;