background preloader

AUDIOVISUEL

Facebook Twitter

Le marché européen de la SVOD en forte croissance : de 3 milliards en 2016 à 5,2 milliards d’euros en 2020 - ZDNet. En 2015, le marché SVOD de l’Europe de l’Ouest avait atteint 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Le marché européen de la SVOD en forte croissance : de 3 milliards en 2016 à 5,2 milliards d’euros en 2020 - ZDNet

En 2016, il atteindra 3 milliards d’euros, soit un bond de 50% en un an. La SVOD, premier marché vidéo à l’horizon 2020 IHS souligne que le marché de la SVOD européen a connu une rapide évolution en raison de l’arrivée d’acteurs internationaux, Netflix en tête. Tania Loeffler, analyste chez IHS explique : « Lorsque Netflix est arrivé en Grande-Bretagne, les dépenses des foyers européens ont plus que doublé en 2012 à 307,6 millions d’euros. SFR PLAY, le rêve de devenir le leader de la SVOD - ZDNet. A l’origine les abonnés de SFR avaient droit à une offre SVOD bundle avec CanalPlay quand les abonnés de Numéricable eux, devaient se contenter d’un ersatz d’offre SVOD avec LA BOX SERIES aux côtés du Club Vidéo SFR.

SFR PLAY, le rêve de devenir le leader de la SVOD - ZDNet

Le rachat de SFR par Patrick Drahi donna naissance à une nouvelle offre de SVOD unifiée en novembre 2015 : Zive, de l’hebreu rayonnement, splendeur. Un programme ambitieux La feuille de route était claire et ambitieuse : 10.000 programmes en juin 2016 et 15.000 en fin d’année avec 400 programmes 4K en guise de preuve d’innovation. A fin juin, Zive n’avait pas encore passé le cap des 7.000 programmes en ligne et seulement 56 programmes 4K étaient disponibles ! Présentation de lancement de Zive - D.R. Ce qui n’empêche pas Zive de revendiquer haut et fort sa position de plateforme SVOD numéro 1 en France, avec pas moins d’un million d’abonnés. Portail Séries de Zive - D.R. Une offre incomplète Zive propose dans son offre de base unique une rubrique 4K.

Quels programmes les usagers de la SVOD aiment-ils ? - ZDNet. Le genre préféré des abonnés des deux services est "Drama".

Quels programmes les usagers de la SVOD aiment-ils ? - ZDNet

Les trois autres genres préférés des abonnés américains à Netflix et à Amazon Instant Prime Video sont les genres « Comedy », « Action et Adventure » et « Crime et Thriller. » En Europe, le classement diffère. Le genre « Comedy » arrive en tête chez les deux opérateurs alors que pour Netflix « Crime et Thriller » arrive en deuxième position et « Documentaires » en troisième place. Pour Amazon, c’est « Action et Adventure » puis « Sci-Fi et Fantasy. » Les genres préférés aux Etats-Unis - D.R.

Les genres préférés en Europe (GB et Allemagne) - D.R. Autre point intéressant, c’est l’offre de programmes proposée par les deux plateformes. Audiences TV : la fragmentation, bombe à retardement - ZDNet. TNT contre chaînes historiques La fragmentation des audiences est une véritable bombe à retardement pour les chaînes historiques.

Audiences TV : la fragmentation, bombe à retardement - ZDNet

Même M6, qui en profite largement au mois de juillet 2016, a mis en avant ce phénomène lors de la présentation de ses comptes semestriels. En dix ans, les audiences des chaînes historiques en clair se sont écroulées, passant de 87% à 61,4% à fin juin 2016. Dans le même temps, les chaînes payantes ont souffert, certaines ont même mis la clé sous la porte. VOD : 4 jours pour faire la fête - ZDNet.

La VOD aura donc sa fête du 6 au 9 octobre prochain : pour 2€ le film (en SD) et 3€ (en HD), tous les fans de VOD pourront aller sur les 13 plateformes participant à l’opération pour visionner « une sélection de films éligibles. » Sont toutefois exclus de l’offre les programmes hors cinéma (documentaires, humour), les films en téléchargement définitif et les séances de e-cinéma (généralement vendues 6,99€).

VOD : 4 jours pour faire la fête - ZDNet

Organisée par le SEVAD (le syndicat des éditeurs de vidéo à la demande) et soutenue par le CNC, cette opération promotionnelle a pour but de faire découvrir ou redécouvrir l’offre légale de films face à une offre de streaming illégale toujours plus importante. Les 13 plateformes qui participent à l’opération sont représentatives de la richesse de l’offre VOD disponible en France. Netflix : le prix à payer - ZDNet. Un plafond à 15$ Dans l’étude « Video Trends Report » menée par DigitalSmith (filiale de Tivo) auprès d’un échantillon de 3.114 américains de plus de 18 ans, nous apprenons que le groupe de répondants le plus important (39,1%) déclare ne pas vouloir payer plus de 12 à 15$ son abonnement mensuel à Netflix.

Netflix : le prix à payer - ZDNet

De plus, 29,3% des américains interrogés ne veulent pas payer plus qu’aujourd’hui. Les 6 enjeux de la rentrée TV 2016 - ZDNet. Le mercato et ses conséquences Jamais une rentrée TV n’aura connue autant de mouvements chez les animateurs.

Les 6 enjeux de la rentrée TV 2016 - ZDNet

Le mercato TV a été plus animé que le mercato du foot, c’est dire ! La plupart des chaînes historiques et de la TNT ont agité le marché des « anchor(wo)mens » tout l’été, à la recherche de la star qui allait leur servir de locomotive à partir de cette semaine. A la recherche des émissions qui assureront les succès de l’automne, tous les patrons des programmes se sont battus pour créer l’événement sur des tranches horaires bien spécifiques : cette année l’access est au coeur des stratégies.

Et pour ceux qui ne se sont pas payés de nouvelles têtes, les chaînes leur ont offert un lifting : du générique pour les moins fortunés au plateau pour les plus riches. Les producteurs de cinéma veulent vendre un film en VOD plus de 8 euros - ZDNet. 3 syndicats (SPI, APC, UPF), 6 réalisateurs médiatiques, soit 95% de la production cinématographique française se sont unis pour écrire une lettre aux décideurs publics et leur soumettre 4 propositions concernant la VOD et plus largement le financement de la filière.

Les producteurs de cinéma veulent vendre un film en VOD plus de 8 euros - ZDNet

Quelle bonne idée ! Espérons que ces décideurs prendront le temps de la lire. Dans cette lettre, les professionnels soulignent que la politique culturelle de la France «volontariste et intelligente, (…) a su préserver un cinéma national alors que tous ses grands voisins européens voyaient disparaître leur industrie cinématographique au seul profit du cinéma américain».

Sans ce «soft power, il n’y aurait plus de création cinématographique française depuis bien longtemps» ajoutent-ils. Le distributeur, l’acteur méconnu du cinéma - La Croix. Alors qu’une controverse sur les questions de financement agite le milieu du 7e art, l’activité de distribution aide à mieux comprendre les enjeux de l’économie du cinéma.

Le distributeur, l’acteur méconnu du cinéma - La Croix

Affaire Depardieu. Tribune du producteur et distributeur Vincent Maraval sur le salaire des acteurs. Réactions en chaîne. Pourquoi la VOD des séries a tant de mal à convaincre en France. En retard voire indisponibles, trop chères, impossibles à lire partout...

Pourquoi la VOD des séries a tant de mal à convaincre en France

Les modèles d’affaires du web 2.0. Les sites web 2.0 offrent toujours un accès gratuit à leurs services. Leur économie repose donc sur la capacité à valoriser les activités et les échanges qui se développent sur le site de manière à générer des revenus autour de ce service gratuit. Jean-Samuel Beuscart, Christophe Dacheux et Kevin Mellet, chercheurs au laboratoire Sense d’Orange Labs ont cherché à identifier les différentes modalités de monétisation de la présence et de l’activité des utilisateurs.

L’occasion, à travers la modularité de ces différentes combinaisons, de mieux identifier et comprendre les modèles d’affaire du web 2.0. 7 raisons pour lesquelles Netflix n’arrive pas à faire décoller son audience. Lundi, l’action de Netflix plongeait de plus de 15%, peu après l’annonce de résultats trimestriels “décevants”. Le service de streaming n’enregistre qu’une timide progression au niveau du nombre d’abonnés en dépit de son déploiement international. Une situation complexe qui trouve de nombreuses explications… Crédit photo : AFP. Le piratage a forcé l'animation japonaise à se réinventer en France. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guénaël Pépin La guerre de l'industrie de la culture contre le téléchargement illégal pourrait-elle se finir sur un traité de paix ? L'usage gratuit pourrait ainsi bien être à la base du renouveau de l'animation japonaise en France, l'un des secteurs les plus touchés.

Alors que la vidéo à la demande peine à s'installer en France, les éditeurs français d'animés tentent de s'adapter au téléchargement illégal en l'utilisant à leur avantage. Pour s'adresser à un public habitué aux films et séries disponibles gratuitement dès leur sortie japonaise, ces éditeurs développent des services nouveaux, à même de détourner les spectateurs du fansub (fan subtitles), les sous-titrages amateurs réalisés par des fans et devenus la norme sur Internet.

Le fansub d'animés ne date pourtant pas du réseau des réseaux. Cette pratique s'inscrit dans une "zone de tolérance" imaginée : l'absence d'ayants droit français pour une série ou un film. L’article de la Directive Services Medias Audiovisuels qui veut réguler les services de SVOD américains - ZDNet. Le vice-président de la Commission européenne chargé du marché numérique unique, Andrus Ansip et le commissaire Günther Oettinger doivent présenter les modifications apportées à la Directive avec un tas d'autres propositions concernant la politique numérique sur le commerce électronique et le geoblocage.

Mais l’article qui a fait le buzz lors du Festival de Cannes, c’est l’article 13 qui modifie les modalités de fonctionnement des services à la demande, principalement les plateformes de SVOD, comme Netflix et Amazon. La révision de la Directive Services Médias Audiovisuels (SMA) tient dans un document d’une trentaine page que le site Euractiv a publié cette semaine. Disruption numérique et impacts sectoriels. Résumé : · La croissance exponentielle du numérique a un impact sur tous les secteurs d'activité. Comment regarde-t-on les séries télévisées? Séries TV, un phénomène de société  Dimanche soir, la chaîne américaine AMC a diffusé l'ultime épisode de Breaking Bad, la série encensée par la critique, sacrée meilleure série dramatique par les Emmy Awards, regardée par plus de 6 millions de téléspectateurs aux Etats-Unis, est aussi une des plus téléchargées illégalement.

Eric Scherer prône un journalisme réinventé et augmenté. Après la fin de la télévision prédite par Jean-Louis Missika et la fin des journaux annoncée par Bernard Poulet, voici logiquement venue la fin des journalistes. Dans un essai percutant et extralucide, A-t-on encore besoin des journalistes ? Manifeste pour un journalisme augmenté, Eric Scherer pose un diagnostic éclairant sur la profession journalistique, confrontée à la plus grande révolution de son histoire. Droit d'auteur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le droit d’auteur est l’ensemble des droits dont dispose un auteur ou ses ayants droit (héritiers, sociétés de production) sur des œuvres de l’esprit originales et des droits corrélatifs du public à l'utilisation et à la réutilisation de ces œuvres sous certaines conditions.

C'est une construction juridique, philosophique et politique née en Europe et dont le sens et la portée ont beaucoup évolué depuis l'invention de l'imprimerie. Si, dans son usage originel, au XIXe siècle, le terme s'opposait au terme de propriété littéraire et artistique[1] , les deux sont presque confondus depuis la loi sur la propriété intellectuelle de 1957. Le marché anglais de la vidéo bascule dans le digital - ZDNet. Le digital pèsera 58% des recettes Les consommateurs britanniques dépenseront 1,31 milliard de livres (1,66 milliard d’euros) en streaming et en téléchargement de programmes audiovisuels en 2016, en hausse de 23,7% par rapport à 2015, alors qu’ils ne dépenseront que 956 millions de livres (1,21 milliard d’euros) en DVD et Blu-ray, en recul de 16,3% par rapport à 2015.