background preloader

MINDMATH - GRM

Facebook Twitter

SDP, Troubles Neurovisuels et Dys » Résultats de recherche » carte mentale. Cosinus Carte mentale sur l’utilisation du cosinus (Clic sur l’image) : * * Métiers en anglais * * Voici une petite série de carte de notre jeu autocorrectif, réalisées à partir d’une fiche du site My teacher, concernant les métiers d’étudiants (une phrase explicative associée à une image) : * * * * Métiers 1 Métiers 2 * A partir d’autres fiches du site My teacher, voici d’autres cartes associant une […] Fractions : vocabulaire et opérations * * Il y a quelques mois, je vous avais expliqué l’histoire de notre code couleur et j’ avais partagé une première carte mentale sur la multiplication de fractions.

SDP, Troubles Neurovisuels et Dys » Résultats de recherche » carte mentale

Description physique (anglais/espagnol) * * En ce qui concerne la description physique en Espagnol, on trouve sur le NET des cartes mentales très sympas réalisées par des élèves (Clic sur l’image) : * * Je les ai trouvées intéressantes car elles indiquent quel verbe utiliser, ce qui pose parfois problème à mon fils. Les heures (espagnol) L’obligation en anglais Poser des questions (anglais) Cours de Mathématiques en Mandala/Carte mentale. SDP, Troubles Neurovisuels et Dys » Mathématiques. Le calcul autour des fractions ou l’enfer des maths pour un enfant souffrant de troubles visio-spaciaux!

SDP, Troubles Neurovisuels et Dys » Mathématiques

Récemment, j’avais partagé avec vous notre carte mentale réalisée à partir de la dernière leçon de maths de mon fils sur les écritures fractionnaires. Durant les vacances, nous avions revu la notion de réduction de fraction qui me semblait bien comprise. J’ai donc naïvement cru que les opérations sur les fractions, pour l’instant les multiplications, allaient être facilement maitrisées par Loulou. Quelle erreur ! Les premières soirées passées sur des exercices portant sur la notion se sont révélées désastreuses : des numérateurs qui se retrouvent au dénominateur et inversement, des dénominateurs qui disparaissent mystérieusement ou se transforment en 0 …bref, la catastrophe ! Dans un premier temps, j’ai imposé à mon fils d’utiliser un code couleur dans ses exercices : bleu pour les numérateurs et les nombres entiers ou décimaux, rouge pour les dénominateurs.

Cartes mentales – Bienvenue sur le site Math En Vidéo. Cartes mentales – Bienvenue sur le site Math En Vidéo. Maths en classe en images. Appel d’ateliers pour le congrès 2017 du GRMS (mathématiques) - École branchée. La session de perfectionnement du GRMS, qui rassemble chaque année du personnel enseignant et des conseillers pédagogiques en mathématiques au secondaire, aura lieu à Drummondville les 19 et 20 octobre 2017.

Appel d’ateliers pour le congrès 2017 du GRMS (mathématiques) - École branchée

Le GRMS est actuellement à la recherche d’animatrices et d’animateurs (enseignants, conseillers pédagogiques, directions d’écoles, universitaires, etc.) pour présenter des ateliers en lien avec le thème : « Les Maths, un peu, beaucoup, à la folie! » Que ce soit une activité vécue en classe, un aspect didactique d’une notion, l’intégration des TIC, une table-ronde, etc., toutes les propositions d’ateliers ont pour but le partage d’idées et de ressources. En résumé : En lien avec le thème retenu;Une situation d’apprentissage et d’évaluation réalisée en classe;Le développement d’un aspect didactique d’un concept;Une idée novatrice à implanter en classe;En lien avec l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) Sur le même thème.

Les procédés mnémotechniques (et les mind maps) appliqués aux cours de mathématiques. "Les mind maps, c'est bien sympa, mais appliqué aux mathématiques, il faut se rendre à l'évidence, ça ne fonctionne pas…" Quand vous vous risquez à poser une question directe à vos étudiants, il faut reconnaître qu'ils vous répondent sans détour.

Les procédés mnémotechniques (et les mind maps) appliqués aux cours de mathématiques

L'année dernière, quand je me suis donné comme objectif de les accompagner dans l'acquisition de méthodes de travail efficaces pour mieux comprendre et mémoriser leurs cours (en école d'ingénieur), ils n'ont pas été longs à me renvoyer que les méthodes que je leur proposais n'étaient pas adaptées aux difficultés qu'ils rencontraient. Et pourtant… La première difficulté que les étudiants rencontrent, de leur propre aveu, ce n'est ni le fait de ne pas comprendre, ni celui de ne pas mémoriser suffisamment efficacement. Non, leur premier problème, c'est la flemme de se mettre au boulot. Pourquoi travailler ? Pourquoi mémoriser toutes ces informations ?