background preloader

Courant coopératif Historique

Facebook Twitter

New Lanark Visitor Centre, Lanarkshire Scotland. Galerie de Melaine22. Historique du logement social en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le logement social est, en France, le logement destiné, suite à une initiative publique ou privée, à des personnes à revenus modestes qui ont des difficultés à se loger sur le marché libre. L'expression concerne à la fois la construction de logements, l’occupation et la gestion de ce patrimoine. Le logement social est issu du logement ouvrier qui existe sous différentes formes : logement collectif, groupé, individuel. Fin 2008, la proportion de logements locatifs sociaux dans le parc de résidences principales était de 17 %[1], le nombre de logements sociaux étant de 4,3 millions[2].

Le temps des précurseurs[modifier | modifier le code] Projet pour la ville de Chaux autour de la saline d'Arc-et-Senans Dans nos campagnes, à l'époque où la main d'œuvre était importante, les fermiers disposaient souvent de maisons pour loger les ouvriers. Les conséquences de la deuxième pandémie de choléra à Paris[modifier | modifier le code] Le modèle mulhousien. Menier (entreprise) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chocolaterie Menier (Moulin Saulnier à Noisiel) Menier est une entreprise chocolatière française fondée en 1816 par Antoine Brutus Menier et elle a commencé à fabriquer les tablettes en 1856.

C'est Antoine Brutus Menier qui fonde en 1816, l’entreprise chocolatière qui porte son nom. Celle-ci, installée à l’origine dans le quartier du Marais à Paris (rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie), vend des produits pharmaceutiques et des médicaments à base de chocolat aux vertus thérapeutiques. En 1825, la firme déménage à Noisiel, sur le site de l’ancien moulin. Le moulin est conçu par l'architecte Jules Saulnier et construit (1869-1872) par l'ingénieur Armand Moisant. Réclame pour le Chocolat Menier en Grande-Bretagne, 1894 Quatre ans plus tard, en 1971, Menier est rachetée progressivement par Rowntree Mackintosh (en) (créateur des célèbres Smarties en 1937 et de la barre Lion en 1976) laquelle est acquise à son tour en 1988 par Nestlé. Saga Menier. Charlesfourier.fr. (consulté le 20 avril 2014). n quoi Fourier annonce-t-il Louis Blanc ?

Quelle fut, par l’intermédiaire du second, la marque du premier en matière sociale sur les événements de 1848 ? Je partirai d’un texte de chacun d’entre eux pour évaluer cette influence, la Théorie des Quatre Mouvements (1808) et l’Organisation du Travail (1840). En fait, une génération sépare les deux hommes, de même pour les écrits choisis : l’un parut alors que Louis Blanc n’était pas encore né (1811), l’autre quand Fourier était déjà mort (1837). Les idées de Fourier bougèrent-elles aussi vite dans ses livres que les circonstances et les mentalités au dehors ? Cette confrontation indirecte avec Louis Blanc entre 1840 et 1850 permet de poser la question, de remettre l’association industrielle au XIXe siècle en perspective. 1.

. « L’association qui est l’objet spécial de cet ouvrage »... « L’association qui est la base de toute économie », dit Fourier dans son premier livre [1]. 2. 1830-1840 : l’association s’infléchit. Charlesfourier.fr. Fouriériste, écrivain et homme politique, chef de l’Ecole sociétaire après la mort de Fourier. é en 1808, mort en 1893, Victor Considerant est le fils de de Jean-Baptiste Considerant et de Suzanne Courbe. En 1824, jeune bachelier de 16 ans à peine, il va au Collège royal de Besançon (l’ancien lycée de Fourier) pour préparer le concours d’entrée à Polytechnique. Il passe ses jours de sortie chez les Vigoureux, et c’est par Clarisse qu’il découvre Fourier, à l’âge de dix-sept ans. A l’automne 1826 il est reçu à Polytechnique et quitte Besançon pour Paris. Polytechnicien, puis ingénieur de l’armée, il abandonne sa carrière en 1831 pour se consacrer à la propagation des idées de Fourier. En juin 1832, à la création du Phalanstère, il en est nommé rédacteur en chef, avec Jules Lechevallier.

Il devint chef du mouvement phalanstérien après la mort de Fourier, dirigeant en particulier son journal, La Phalange. Socialisme utopique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression « socialisme utopique » désigne l'ensemble des doctrines des premiers socialistes européens du début du XIXe siècle (qui ont précédé Marx et Engels) tels Robert Owen en Grande-Bretagne, Saint-Simon, Charles Fourier, Étienne Cabet et Philippe Buchez en France.

Ce courant est influencé par l'humanisme et souvent le christianisme social. Il s'inscrit à l'origine dans une perspective de progrès et de foi dans l'homme et la technique. Il connaît son apogée avant 1870, avant d'être éclipsé, au sein du mouvement socialiste, par le succès du marxisme.

La notion de socialisme utopique a été conçue par Friedrich Engels et reprise par les marxistes (qui l'opposent à la notion de socialisme scientifique) ; le qualificatif d'utopique, accolé au socialisme, est donc né d'une intention polémique avant d'être ensuite consacré par l'usage. Origine de l'expression[modifier | modifier le code] Historique synthétique[modifier | modifier le code] Accueil.

Blueprint Themes | ICA: International Co-operative Alliance. To pursue the 2020 Vision, the Blueprint strategy involves concentrating on 5 interlinked themes, and establishing implementation strategies in relation to each of them. The overarching agenda for for the ICA, its members and the co-operative sector generally is laid out here: Elevate particiation within membership and governance to a new levelPosition co-operatives as builders of sustainabilityBuild the co-operative message and secure the co-operative identityEnsure supportive legal frameworks for co-operative growthSecure reliable co-operative capital while guaranteeing member control Each of the relevant chapters of the Blueprint document concludes with some possible and indicative actions that might be taken, in pursuit of these goals. Read the Final Blueprint for a Co-operative Decade in English, French, Korean and Spanish and a summary version in Greek.

Le Familistère de Guise

BIBLIOGRAPHIE « Le Familistère de Guise. Biographie de Paul-Louis Martin. Paul-Louis Martin Bourguignon de naissance, j’ai fait mes études secondaires à Mâcon, où j’ai eu la chance de découvrir la philosophie grâce à un jeune agrégé exceptionnel : Bernard Bourgeois. Au terme d’une brillante carrière à l’Université, auteur de nombreux ouvrages majeurs, il a été élu en 2002 à l’Académie des Sciences Morales et Politiques, dans la section Philosophie. Etudes Très marqué par son enseignement, j’ai suivi ensuite des études de philosophie à Grenoble, Aix-en-Provence et en Sorbonne à Paris, où j’ai bénéficié des cours de Vladimir Jankélévitch, Alexis Philonenko, Ferdinand Alquié et bien d’autres.

Cinéma Entre 1965 et 1985, j’ai travaillé presque exclusivement dans le cinéma : Critique aux Cahiers du Cinéma Assistant-réalisateur de Luc Moullet, puis de Gérard Blain. Musique De 1985 à 2002, j’ai dirigé les Editions Musicales Robert Martin, spécialisées dans la musique pour instruments à vent. Ecriture Mais la création m’attirait toujours. PETITS TEXTES NOMBRILIQUES en 1999. Marinaleda, un village en utopie.