background preloader

Manger bio

Facebook Twitter

Le consommateur bio est en meilleure santé que le non-bio. Une enquête scientifique approfondie s’est intéressée aux comportements alimentaires de la population française.

Le consommateur bio est en meilleure santé que le non-bio

Il en ressort que les consommateurs de produits bio se portent mieux que les autres. Pour autant, ils ne sont pas plus riches que les autres. Présentée comme la plus grande étude jamais lancée au monde sur Internet et sur des volontaires (500 000 à terme), Nutrinet-Santé vise à mieux comprendre les relations entre la nutrition, la santé, les comportements alimentaires. Elle est menée par l’Inserm, l’Inra (U1125) le Cnam et l’université Paris XIII. Manger bio et local dans les cantines, c’est possible ! – Agir pour l'Environnement. Manger BIO réduit considérablement l’intoxication des enfants par les pesticides. Une nouvelle étude démontre l’intérêt des aliments, fruits, légumes, céréales et lait d’origine BIO chez les enfants ; ils permettent de réduire considérablement le taux de contamination par les pesticides et cela en moins d’une semaine.

Manger BIO réduit considérablement l’intoxication des enfants par les pesticides

Les pesticides restent massivement utilisés dans le Monde. La France est la plus gros utilisatrice de pesticides et d’insecticides en Europe. Les répercussions de ces produits peuvent être majeures sur le faune qu’elle détruit mais aussi sur la flore et sur l’être humain. L’exposition des agriculteurs, les personnes les plus à risque, entraine fréquemment des cancers et des décès. Les enfants suivaient leur alimentation habituelle pendant 5 jours puis recevaient une alimentation biologique, composées de fruits, légumes pains, céréales, laitages, oeufs, jus de fruits, tous issus d’une filière biologique certifiée, c’est à dire des produits non exposés aux pesticides/herbicides/insecticides pendant 4 jours puis revenaient à leur régime normal.

Source. Cuisiner les plantes sauvages. Vivre heureux c’est maitriser son alimentation : Nous sommes ce que nous mangeons !

Cuisiner les plantes sauvages.

Pour vivre nous avons besoin de respirer mais aussi de manger et pour notre bien-être, il ne s’agit pas de s’alimenter simplement par nécessité mais en faisant de notre repas un plaisir de tous nos sens tout en fournissant l’énergie nécessaire à notre organisme. En Gascogne, on dit « Ne vis pas seulement pour manger, mange seulement pour durer ». Les excès ou les déséquilibres alimentaires sont souvent à l’origine de bien des maux : une nourriture trop riche favorise l’arthrite et les maladies cardio-vasculaires. Les excès de sucre de féculents de matières grasses peuvent conduirent à l’obésité, au diabète.

Une cuisine saine doit être, variée, équilibrée, sans excès, prise dans le calme et doit flatter nos papilles exigeantes. Pascal Poot, l'homme qui fait pousser 400 variétés de tomates sans eau ni pesticides. Dans l'Hérault, Pascal Poot a développé une méthode qui lui permet aujourd'hui de cultiver et de sélectionner quelques 400 variétés de tomates bio sans arrosage ni utilisation de produits phytosanitaires.

Pascal Poot, l'homme qui fait pousser 400 variétés de tomates sans eau ni pesticides

Celui qu'on a pris "pour un fou" inspire aujourd'hui les plus grands chercheurs. Pascal Poot est producteurs bio de semences depuis 20 ans. Installé sur 3ha à Olmet dans les Cévennes (Hérault), il conserve environ 450 variétés de tomates (il a créé le "Conservatoire de la tomate") et autres variétés légumières anciennes. Dans cette région au climat très aride et à la terre pleine de cailloux, Pascal fait pousser des tomates bio. La particularité de sa production : il n'arrose pas les plants, ne les entretient pas, et n'utilise aucun engrais ni pesticide !

Produits écologiques et Produits bio moins cher. Agriculture biologique. Bio. (11) France Locavore. Alimentation Bio. Comparatif : l'agriculture biologique en Europe. L'agriculture est incontestablement le secteur économique dans lequel l'intégration communautaire a été la plus poussée.

Comparatif : l'agriculture biologique en Europe

La PAC représente environ 40% du budget de l'Union européenne. Figurant dès 1957 dans le traité de Rome, la Politique Agricole Commune (PAC) n'a été mise en place qu'en 1962 et reflète, à cette époque, la nécessité d'augmenter la production alimentaire dans une Europe dévastée par des années de guerre. Très rapidement, elle atteint l'objectif principal qui lui était assigné : garantir l'autosuffisance alimentaire de la Communauté européenne. La PAC a en effet permis d'augmenter très significativement le niveau de la production agricole en Europe grâce à la mise en place d'outils garantissant le revenu des agriculteurs, accompagnant l'exode rural et favorisant la modernisation des exploitations.

Cependant, des déséquilibres sont rapidement apparus et se sont accentués avec le temps. Manger 100% bio avec 10€ par jour, c'est possible. Nature morte bio (Photo JH) Par jeu, nous avons tenté l’expérience pendant une semaine, histoire de voir si l’on trouve à Strasbourg tout ce qu’il faut pour se nourrir exclusivement avec des produits issus de l’agriculture biologique labellisés AB, Demeter ou UE .

Manger 100% bio avec 10€ par jour, c'est possible

Et pour corser le tout, avec le budget alimentation moyen du tiers des ménages français les plus modestes : soit environ 10€ par jour. 10 euros par jour pour manger à deux un petit déjeuner et deux repas, ça ne fait pas lourd même en se nourrissant de produits dits conventionnels. Recettes sans sucre : les édulcorants naturels et les sucres naturels.

Cuisine du potager, cuisiner sa récolte