background preloader

Formations

Facebook Twitter

Les tendances qui rythmeront la formation professionnelle en 2013. Le marché de la formation professionnelle vit actuellement de grands changements et le contexte économique est fortement perturbé.

Les tendances qui rythmeront la formation professionnelle en 2013

CSP Formation, troisième organisme de formation professionnelle en France, revient sur les facteurs qui donnent un nouvel horizon au marché.Dans cette période incertaine, la nécessité du retour aux sources – back to basics - n’est plus à prouver. CSP Formation note ainsi un engouement pour les formations "management de proximité", "audit" ou encore "pilotage des prestataires".Les formations liées au management des risques, à la pénibilité au travail, au stress et aux risques psychosociaux ont également le vent en poupe !

La deuxième édition du baromètre de la santé au travail de CSP Formation vient d’ailleurs appuyer la tendance. Près de 86% des entreprises interrogées (contre 73% en 2011) ont mené une action de prévention des risques liés à la santé au travail. Le Mobile Learning un apprentissage nomade. Je trouve que le Mobile Learning est une modalité pédagogique très intéressante pour la formation professionnelle et le monde l’éducation.

Le Mobile Learning un apprentissage nomade

En effet d’un coté vous avez une formation à distance diffusée via des supports de type tablettes et smartphones et de l’autre des apprenants qui suivent leur formation de n’importe quel lieu via un appareil mobile. Le Mobile Learning donne à la fois une flexibilité et une accessibilité à la formation tout en étant un complément aux autres modalités Elearning et Blended learning. Pour illustrer cette réflexion je vous recommande de visionner les conférences des dernières rencontres bretonnes TICE et du Elearning 2012 qui avaient pour thématiques l’apprentissage des langues en ligne et l’apprentissage en situation de mobilité.

La première ressource est une synthèse sous forme de carte mentale des deux conférences animées par Georges Prigent et Sylvain Vacaresse. J’ai créé cette carte avec mindmeister, la map est disponible ci-dessous et via ce lien : Suffit-il de suivre des cours en ligne pour apprendre. Liminaire : Ce texte termine l’année 2012.

Suffit-il de suivre des cours en ligne pour apprendre

Il est certes un peu long, mais surtout il mérite des enrichissements… au plaisir de vous lire… en 2013 Le développement de iTunesU incorporé à IOS6 sur iPad, celui de iBooks Author et celui de Course Builder qui viennent d’apparaître, laissent entrevoir une question qui n’est pas non plus souvent explicitée dans de nombreux projets de mise en ligne de cours.

Suffit-il de suivre ces cours pour apprendre ? Cette question qui semblera naïve à nombre de lecteurs est pourtant récurrente au cours des cinquante dernières années, dès lors que la technologie a été utilisée pour des fins d’enseignement. Un récent article du journal les échos ( renvoie à cette idée du développement de cours en ligne ce que le ministère semble penser. Nouvelles pédagogies : redonner le plaisir d’apprendre. Lorsqu’il présente sa nouvelle école de management, France Business School (réunion des ESC Amiens, Brest, Clermont-Ferrand et de l’Escem Tours-Poitiers) Patrick Molle, son directeur, insiste moins sur les stratégies, l’international, le recrutement que sur « la nécessité de donner le plaisir d’apprendre » à ses élèves. « Il faut donner un côté ludique aux apprentissages », insiste-t-il encore avant d’enfoncer le clou : « Transmettre le savoir n’est pas le métier principal de l’enseignant ».

Nouvelles pédagogies : redonner le plaisir d’apprendre

Stupeur dans la salle. Mais quel est ce métier alors ? « La pédagogie est un domaine trop souvent passé sous silence à l’université alors que l’accompagnement des étudiants est aussi un véritable enjeu pédagogique », explique de son côté Jean-Luc Vayssière, président de l’université Versailles Saint-Quentin, sur son blog. Le campus de Poitiers de France Business School Échanger, discuter, en finir avec la passivité des élèves Non sans mal apparemment. J'enseigne moins, ils apprennent mieux ... I teach less, they learn better. Des lecteurs de ce Blog m’ont demandé de présenter un dispositif concret où je mets en action les cinq facettes de mon modèle d’apprentissage ou encore l’intégration des compétences dans l’enseignement … Voici une présentation de l’un de mes cours, un dispositif hybride dans lequel je mets en pratique ces idées (une version antérieure de cette présentation a été publiée dans notre journal « Résonances » de janvier 2011).

J'enseigne moins, ils apprennent mieux ... I teach less, they learn better

Je l’ai écrite sous la forme d’une interview … que je me fais à moi-même … une opération de réflexivité ! La rédaction : Marcel Lebrun, on vous connaît comme conseiller « technopédagogique » à l’IPM, moins comme enseignant. Même si on peut le deviner, qu’enseignez-vous au juste ? Marcel Lebrun : Et bien oui, outre mon travail à l’IPM, je donne des cours de technologies pour la formation, l’enseignement et l’apprentissage, des cours finalement assez éloignés de la préoccupation instrumentaliste. R : Et vos publics ? Objectifs et méthodes. Le Team learning, un nouvel outil pour le responsable formation. Une méthodologie en 3 étapes pour définir vos objectifs de formation e-learning.

Comment définir vos objectifs de formation e-learning et créer votre fil rouge ?

Une méthodologie en 3 étapes pour définir vos objectifs de formation e-learning

Définir les objectifs pédagogiques de vos parcours e-learning constitue une étape IN-DIS-PEN-SA-BLE avant d’entamer la phase de conception. Ceci afin de développer des parcours cohérents, motivants et adaptés à votre public. Pour varier les plaisirs : 5 modes d'animation (partie 1/2) Les cinq erreurs de la formation en entreprise. Écrit par Will Thalheimer Pour progresser, nous devons connaitre nos plus grandes erreurs.

Les cinq erreurs de la formation en entreprise

Dans les domaines de la formation et du développement, les cinq erreurs les plus importantes que nous commettons sont les suivantes : Nous négligeons la réduction des oublis et l’optimisation de la mémorisation.Nous n’assurons pas le suivi de la formation.Nous n’exploitons pas au maximum les mécanismes d’incitation.Nous ne nous appuyons pas assez sur l’apprentissage on-the-job.Nous mesurons si mal notre travail que nous n’arrivons pas à avoir un feedback correct nous permettant de nous améliorer. 1. Réduction des Oublis, Optimisation de la Mémorisation Il n’est pas suffisant d’aider les gens à comprendre de nouvelles notions ou même de les inciter à les exploiter.

Il existe trois mécanismes efficaces qui facilitent la mémorisation à long terme, (a) faire correspondre les contextes d’apprentissage et de performance, (b) s’exercer à récupérer l’information et (c) espacer les séances. 2. 3. 4. 5. Le labyrinthe de la formation.