background preloader

Fiches Metier

Facebook Twitter

Vendeur(se) en alimentation - Les métiers de l'alimentation : des métiers pour réussir. Le vendeur en alimentation peut exercer dans une grande variété de commerces : boulangerie, charcuterie, épicerie, crémerie fromagerie,...

Vendeur(se) en alimentation - Les métiers de l'alimentation : des métiers pour réussir

Le vendeur en alimentation est le premier contact de la clientèle, il est l’image de marque de l’entreprise dans laquelle il travaille. Son excellente connaissance des produits lui permet de conseiller ses clients en fonction de leurs besoins. Il apporte soin et créativité à la présentation des produits sur les étals et dans les vitrines. Au quotidien, le vendeur en alimentation : accueille et conseille la clientèle, grâce à sa bonne connaissance des produits fabriqués et/ou vendus dans le magasin ; anime le magasin et fidélise la clientèle ; encaisse les paiements des clients ; approvisionne les étalages et met en valeur les produits, en respectant les règles en matière d’étiquetage, d’hygiène et de sécurité alimentaire ; participe à la gestion des stocks et aux commandes auprès des fournisseurs.

Pour être vendeur en alimentation, mieux vaut : Métiers de la Santé. Quelles sont les principales activités ?

Métiers de la Santé

L’aide médico-psychologique (AMP) accompagne des personnes handicapées ou dépendantes au quotidien : il a un rôle d’éveil, d’encouragement et de soutien de la communication et de l’expression verbale ou non. L’AMP (Aide médico-psychologique) peut ainsi aider une personne tétraplégique à faire sa toilette, stimuler la mémoire d’une personne âgée ou encourager un enfant handicapé à s’exprimer… À travers l’aide concrète qu’il apporte, l’AMP doit établir une relation de qualité pour répondre à l’isolement des personnes et essayer d’appréhender leurs besoins et leurs désirs afin de leur apporter une réponse adaptée. Ce professionnel intervient au sein d’une équipe dans les établissements où des personnes ont besoin d’une présence et d’un accompagnement du fait de leur handicap ou de leur dépendance : hôpitaux, maisons d’accueil spécialisées, maisons de retraite… Pour quelle rémunération ? Métiers de la Santé. Quelles sont les principales activités ?

Métiers de la Santé

L’hôpital est un lieu de soins, mais aussi un lieu où la qualité de la prise en charge du patient est fondamentale : en cela, le brancardier est un acteur clé. Le brancardier transporte, accompagne et assure la manipulation des patients au sein d’un établissement de soins, que ce soit un hôpital ou une clinique. Il recueille des informations nécessaires au transport du patient auprès des services demandeurs : du service de chirurgie au service de radiologie, du service de médecine au laboratoire d’analyse médicale, par exemple. Dès le début jusqu’à la fin de la prise en charge, le brancardier saisit les données concernant les patients en vue de leur traçabilité. Pour quelle rémunération ? Métiers de la Santé.

Quelles sont les principales activités ?

Métiers de la Santé

Intégré à une équipe de soins, l’aide-soignant assiste l’infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être des malades, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne et en aidant au maintien de leur autonomie. En collaboration avec l’infirmier et sous sa responsabilité, l’aide soignant assure auprès des patients des soins d’hygiène et de confort : toilette, repas, réfection des lits, accueil, installation et transfert des patients… Il transmet ses observations par écrit et par oral pour assurer la continuité des soins. Il participe à la réalisation d’animations à destination des personnes admises dans des centres de soins de suite et de rééducation. L’aide-soignant peut être amené à travailler la nuit, le week-end et les jours fériés. Pour quelle rémunération ?

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ? Quelle est la formation à suivre ? Auxiliaire de puériculture. Fiche métier Dans les maternités et les crèches, l'auxiliaire de puériculture accompagne les apprentissages des nourrissons et des jeunes enfants jusqu'à 3 ans, tout en veillant à leur hygiène et à leur confort.

auxiliaire de puériculture

Niveau d'accès : CAP ou équivalent Salaire débutant : 1457 € Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié Synonymes : Auxiliaire-puériculteur/trice Secteur(s) professionnel(s) : Fonction publique, Santé - Social - Bien-être Centre(s) d'intérêt : J'aime le contact avec les enfants, Je veux être utile aux autres, Ma vocation est de soigner Vous souhaitez nous faire part d'une suggestion à propos de cette fiche métier ou nous suggérer de nouveaux métiers à traiter, utilisez notre Formulaire de Contact.

Vente en alimentation (ROME : D1106) Description du métier Epicier / EpicièreMarchand / Marchande de fruits et légumesVendeur / Vendeuse de fruits et légumesVendeur / Vendeuse de primeursVendeur / Vendeuse en alimentation généraleVendeur / Vendeuse en boucherieVendeur / Vendeuse en boucherie-charcuterieVendeur / Vendeuse en boulangerie-pâtisserieVendeur / Vendeuse en charcuterieVendeur / Vendeuse en chocolaterieVendeur / Vendeuse en confiserieVendeur / Vendeuse en crèmerieVendeur / Vendeuse en épicerieVendeur / Vendeuse en épicerie fineVendeur / Vendeuse en poissonnerieVendeur / Vendeuse en produits biologiquesVendeur / Vendeuse en produits diététiquesVendeur / Vendeuse en produits fraisVendeur / Vendeuse en rôtisserieVendeur / Vendeuse en vins et spiritueuxVendeur / Vendeuse rayon fromagesVendeur / Vendeuse rayon traiteur Définition Accès à l'emploi métier Cet emploi/métier est accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP à Bac (professionnel, ...) dans les secteurs de la vente, du commerce et de la distribution.

Vente en alimentation (ROME : D1106)

Structures. Aide en puériculture (ROME : J1304) Description du métier Auxiliaire de puériculture Définition.

Aide en puériculture (ROME : J1304)

Soins d'hygiène, de confort du patient (ROME : J1501) Description du métier Aide-soignant / Aide-soignanteAide-soignant / Aide-soignante à domicileAide-soignant / Aide-soignante en gériatrieAide-soignant / Aide-soignante en puéricultureAide-soignant hospitalier / Aide-soignante hospitalière Définition Surveille l'état de santé des patients, les accompagne dans les gestes de la vie quotidienne et réalise des soins d'hygiène, de confort selon la préconisation médicale et les consignes du personnel soignant.

Soins d'hygiène, de confort du patient (ROME : J1501)

Accès à l'emploi métier Cet emploi/métier est accessible avec le Diplôme d'Etat d'Aide-soignant -DEAS-. Des formations complémentaires (prise en charge de la personne âgée démente, accompagnement de fin de vie, ...) peuvent être requises. Le permis B peut être exigé pour l'intervention à domicile. Des vaccinations prévues par le Code de Santé Publique sont exigées. Aide-soignant - aide-soignante. Fiche métier Parmi le personnel de santé, l'aide-soignant est sans doute le plus proche des personnes hospitalisées.

aide-soignant - aide-soignante

Il assure l'hygiène et le confort des patients. Il apporte aussi son soutien aux personnes dépendantes pour toutes les tâches de la vie quotidienne, à domicile ou en centres d'accueil. Niveau d'accès : CAP ou équivalent Salaire débutant : 1466 € Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié Synonymes : Aide infirmier/ère, Assistant/e en soins Secteur(s) professionnel(s) : Fonction publique, Santé - Social - Bien-être Centre(s) d'intérêt : J'ai le sens du contact, Je veux être utile aux autres, Ma vocation est de soigner.

Aide-soignant. Aide-soignant Imprimer Aide-soignant hospitalier, aide-soignant au bloc opératoire, aide-soignant en psychiatrie, aide-soignant en gériatrie, aide-soignant en puériculture, aide-soignant à domicile, aide-soignant diététicien.

Aide-soignant

Réalise les soins d'hygiène et de confort de la personne (toilette, repas), participe aux soins curatifs (prise de température, courbe de poids) et à la prise en charge psychologique du patient. Joue le rôle d'intermédiaire entre la personne, son entourage et l'équipe soignante. Peut participer à l'accueil des stagiaires en milieu hospitalier. L'emploi est accessible à partir d'une formation de niveau V, le diplôme professionnel d'aide -soignant.Ce diplôme se prépare soit en formation initiale, soit dans le cadre de la formation continue pour le personnel hospitalier public ou privé déjà en poste.L'entrée dans une école se fait par concours.

L'activité consiste à : Lève-malades, lits médicalisés ou non Affectation dans des services spécialisés Risque infectieux : Néant. Métiers de la Santé. Quelles sont les principales activités ? L’auxiliaire de puériculture réalise des activités d’éveil et des soins visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant. Son rôle s’inscrit dans une approche globale et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité.

L’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil des enfants et à l’intégration sociale d’enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques ou en situation de risque d’exclusion. L’auxiliaire travaille le plus souvent dans une équipe pluri-professionnelle et dans des structures sanitaires ou sociales, en collaboration et sous la responsabilité de l’infirmier ou de la puéricultrice. Pour quelle rémunération ?