background preloader

Open Data

Facebook Twitter

#DeleteAcademicSocialNetworks ? Les réseaux sociaux académiques en 2016. Affaire #DeleteAcademiaEdu, articles “Do academic social networks share academics’ interests ?”

#DeleteAcademicSocialNetworks ? Les réseaux sociaux académiques en 2016

Les enjeux de la science ouverte : retour sur les 6e journées « open access » (1/4) #OAweek – Le Carreau de la BULAC. Les 12, 13 et 14 octobre dernier, le consortium Couperin organisait la sixième édition des « Journées open access ».

Les enjeux de la science ouverte : retour sur les 6e journées « open access » (1/4) #OAweek – Le Carreau de la BULAC

Intitulées « La science ouverte en marche », ces journées visaient à dresser un bilan des avancées du libre accès à l’information scientifique en France, à la veille de la future Loi sur le numérique, mais surtout à proposer de nouvelles pistes en faveur du développement de la science ouverte. Particulièrement stimulantes, elles ont rassemblé plus de 30 intervenants issus des différents métiers impliqués dans l’avènement de la science ouverte : chercheurs, bibliothécaires, informaticiens, politiques… Elles ont permis de découvrir de nouvelles initiatives, d’interroger les positionnements des institutions et des politiques, de confronter les différents modèles de « l’open access », et d’évaluer l’impact des transformations en cours sur les méthodes de travail et d’évaluation des chercheurs.

Les enjeux de la science ouverte. FAQ: DOI display guidelines. Libre accès à l’information scientifique et technique. Loi pour une République numérique : parution au Journal officiel. Publié le 10 octobre, par Thérèse HAMEAU.

Loi pour une République numérique : parution au Journal officiel

Open Access @ UNT. Open Access et bibliométrie : Comprendre ensemble les nouveaux... Le 7 février dernier, lors du 9ème salon du Livre d’Histoire des Sciences et des Techniques d’Ivry-sur-Seine, la municipalité et MyScienceWork organisaient un séminaire multilatéral réunissant divers acteurs de la publication scientifique.

Open Access et bibliométrie : Comprendre ensemble les nouveaux...

Le but : mieux comprendre les enjeux actuels de ce secteur en crise dans lequel éditeurs, chercheurs et bibliothécaires peinent de plus en plus à trouver un équilibre et un terrain d’entente. Co-organisés avec la bibliothèque universitaire Pierre et Marie Curie, les débats ont permis de confronter les points de vue des différents acteurs sur les questions du libre accès et de l’évaluation de la recherche. Journée d'étude Big et Open Data : supports des conférences et vidéos en ligne. La journée d'étude "Big & Open Data : conséquences et compétences pour les professionnels de l'information", organisée conjointement par l'ADBS Bretagne, le CFCB et l'URFIST, a réuni jeudi 28 mai plus d'une centaine de personnes.

Journée d'étude Big et Open Data : supports des conférences et vidéos en ligne

Une journée dense, avec trois conférences et une table ronde très riches, qui nous ont introduit plus avant dans ce champ des mégadonnées et montré de quelle manière leur traitement et leur diffusion pouvait renouveler la réflexion et les perspectives sur les compétences, les expertises et la formation à mettre en oeuvre. Big et Open Data : consequences pour les professionnels de l'information ? - Sciencesconf.org. Les présentations des conférences : "Big Data : l'indispensable renouvellement des formations en sciences de l'information", Jean-Michel Salaün, Professeur à l'ENS de Lyon, responsable du Master "Architecture de l'information" Conférence de J.

Big et Open Data : consequences pour les professionnels de l'information ? - Sciencesconf.org

-M. Salaün "La gestion des données astronomiques au Centre de Données astronomiques de Strasbourg", Soizick Lesteven, Ingénieur de Recherche au CDS, Centre de Données astronomiques de Strasbourg (CNRS) Conférence de S. "Votre data, je vous la sers comment ? Banques d'images libres de droit. Banques d'images libres de droit. Notre vie privée est en danger : agissons maintenant ! Digital Science adopts Relative Citation Ratio. Digital Science is to adopt the National Institutes of Health (NiH) new article level metric of scientific influence – the Relative Citation Ratio, (RCR).

Digital Science adopts Relative Citation Ratio

The US biomedical funding agency has introduced the new metric to evaluate funded medical and academic research, to provide an improved indicator on the relative citation strength of a given paper, field-normalised and benchmarked against its peers. ÜberResearch, a portfolio company of Digital Science, has been analysing the use of the newly generated metric and, following an overwhelmingly positive response from client testing, will begin to make these data available to a much larger constituency in the academic research, publishing, and science funding communities via Digital Science’s portfolio companies from July 2016. Open Access et bibliométrie : Comprendre ensemble les nouveaux... COAR » COAR Launches Draft “Resource Type” Vocabulary for Open Access Repositories. Open access repositories are evolving in terms of the roles they play and the attributes they aim to express in their records.

COAR » COAR Launches Draft “Resource Type” Vocabulary for Open Access Repositories

Users want to know about additional metadata elements used for describing repository items, such as open access status, research funder, institutional affiliation, and so on. Given the truly international and collaborative nature of research, repositories must be connected and aligned around policy and practices, and standard controlled vocabularies are an extremely important aspect of this alignment. Open Access France – Le site couperin de l'accès ouvert en France. Open access en bibliothèque universitaire : de nouveaux enjeux de médiations. 1 « Open Access », enssib.fr [En ligne].

Open access en bibliothèque universitaire : de nouveaux enjeux de médiations

Enssib, 7 mai 2012 [page consultée le 22 décembre 2015]. htt (...) 1Les définitions de l’Open Access sont désormais bien connues du monde universitaire : “L’Open Access, ou libre accès à l’Information Scientifique et Technique (IST), repose sur un principe : rendre accessible gratuitement, en ligne, toute production issue d’un travail de recherche”1. Si les principes de ce mouvement sont clairement définis, sa diffusion au sein de la communauté est encore limitée.

Les bibliothèques universitaires font partie des acteurs particulièrement actifs de ce mouvement. 2Nous souhaitons dans cet article partager notre expérience de professionnels de l’information mais aussi la mettre en perspective par rapport à nos missions traditionnelles. « Open access Week » Journée d’échanges aux BU de Lyon. Les BU de Lyon proposent deux journées d’échanges destinées aux chercheurs et aux doctorants organisées dans le cadre de l’Open access Week : o Les données de la recherche : où en est-on aujourd’hui ?

« Open access Week » Journée d’échanges aux BU de Lyon

Vendredi 16 octobre, 9h30 à 16h, Bibliothèque de l’INSA de Lyon o Les revues de SHS face aux enjeux du libre-accès : validation, diffusion, usages des savoirs scientifiques. La place des revues dans la communication scientifique en régime de libre accès. 1.1. Rappel du contexte1 1 La Revue européenne des sciences sociales (Ress), au nom de son comité de rédaction, est signataire (...) 1La publication d’une Recommandation de la Commission européenne (CE), le 17 juillet 2012, relative à « l’accès aux informations scientifiques et à leur conservation » (2012a), est à l’origine d’une controverse en France quant à son application dans le domaine des sciences humaines et sociales (SHS), et quant au préjudice qu’elle pourrait porter au système éditorial des revues. [Pour un point de vue plus développé sur ladite Recommandation, voir l’article de Xavier Landes, dans ce dossier, section 4.] 3Un tel débat est largement redevable, précisons-le, d’un contexte qui voit la plupart des institutions publiques de la recherche, nationales ou supranationales, faire montre d’un grand volontarisme dans la mise de l’Open Access (OA) à l’agenda des politiques publiques.

Actu Data Journalisme. « Les Echos, faire de l’opendata? Pourquoi pas? » entretien avec François Bourboulon, rédacteur en chef numérique des Echos L’opendata est à l’honneur ces jours-ci chez nos confrères des Echos : un article signé Nicolas Rauline consacré à la mission Etalab, un édito de David Barroux qui insiste sur le levier économique de l’opendata et enfin un blog uniquement dédié à l’opendata lancé discrètement à titre expérimental le 6 mai dernier. Nous avons voulu revenir... « Un datajournaliste n’écrit pas un article, il fait une visualisation interactive. » Interview de Caroline Goulard de Dataveyes Rencontre avec Caroline Goulard, fondatrice de Dataveyes, qui nous explique comment naît et se construit un travail de datajournalisme avec “l’atlas des partis politiques” co-brandé avec l’Express.fr.

OPENDATA ebook 2010. IDNeuf : 40 000 ressources universitaires francophones en accès libre. Près de 40 000 ressources numériques sont déjà disponibles sur la plateforme mise en ligne le 17 juin dernier et présentée lors de la deuxième rencontre des ministres francophones de l'Enseignement supérieur, à Bamako (Mali). Baptisé IDNeuf, ce "méta-portail" propose un point d'accès unique vers des ressources pédagogiques mutualisées provenant d'une douzaine d'universités francophones. Accès libre Lancée par l'Agence universitaire de la francophonie (AUF), qui fédère plus de 800 établissements d'enseignement supérieur dans le monde, avec l'aide de l'Université de Valenciennes et de l'Université du Québec en ligne (Teluq), IDNeuf permet à tous les étudiants, aux enseignants, aux chercheurs et aux autres publics en formation (ingénieurs, techniciens, personnel administratif, etc), d'accéder gratuitement à des milliers de ressources de tous types : cours en ligne, supports de cours, exercices, articles scientifiques, scénarios pédagogiques, etc.

When is the Library Open? I’ve been traveling for a couple of weeks with intermittent internet access so am behind on news, but a couple of stories seem particularly important. First, a deal was struck in Florida to have a highly successful for-profit publisher populate a university’s institutional repository with links to intellectual property that its faculty created and gave to the publisher. Isn’t this like outsourcing the management of the henhouse to Foxes, Inc.? An Elsevier spokesperson says this will help the repository because it’s much harder for libraries to get material from their faculty than it is for Elsevier. This is a true but cruel irony. Publishers like Elsevier still have a great deal of control over the prestige that faculty need to persuade other faculty (and administrators and funders) that they are worthy. As bloggers at IO: In the Open point out, this is a Trojan horse strategy, in tune with Elsevier’s purchase of SSRN.

Marlène's corner. Dans son dernier billet When is the library Open ? , Barbara Fister revient sur plusieurs mouvements récents dans le paysage scientifique : L’accord passé entre l’université de Floride et Elsevier pour automatiser l’alimentation (via l’API de l’éditeur) de leur archive ouverte locale : dit comme ça, ça a l’air d’être une bonne idée, et c’est vrai que c’est plutôt pas mal pour récupérer des métadonnées, mais en fait le texte intégral des articles ne sera accessible que pour les abonnés à la plateforme ScienceDirect (en dehors des articles nativement en OA)… Pas vraiment de l’OA, donc, et clairement une tentative forte de l’éditeur pour se positionner comme « partenaire/prestataire » de la Recherche, en récupérant des données de consultation et du trafic sur son propre site web au passage… Il est évident qu’externaliser la gestion d’une archive ouverte institutionnelle à Elsevier n’est pas une bonne idée.