background preloader

Divers

Facebook Twitter

Transition Paris Île-de-France. Ce site a été créé par le groupe de liaison Ile de France des Villes en transition.

Transition Paris Île-de-France

("Glif") Le Glif c'est ... ... des transitionneurs... Etienne, Corinne, Gilles, Antoine, Séb, Christel, Claire, Gildas, Thomas, Bastien, Clara, Alejandra, Jean Paul, Marianne, Christiane, Evelyne, Hervé... ...réunis pour relier et soutenir les groupes Villes en transition d'Ile de France Relier Organisation de projections / échange - projection de Transition 1.0, transition 2.0, cultures en transition, ... - ... suivis d'échanges en petits groupes géorassemblés - ... avec un grand temps laissé aux échanges conviviaux Lancement du Festival des Utopies Concrètes c.a.d. des rencontres festives d'acteurs de la transition francilienne Création et animation du site transitionparisidf.fr Soutenir Formations à l'intelligence collective Partage d'expériences... ... lors de Rencontres régionales et nationales... ... et de soirées de soutien / conseil aux porteurs de projets.

Travail des enfants. « Le travail des enfants laisse de graves séquelles chez les enfants eux-mêmes et la société dans son ensemble.

Travail des enfants

Les enfants travaillent aujourd'hui dans des situations dangereuses. Ils en garderont demain des traumatismes sur le plan physique, intellectuel, affectif. Leur vie d'adulte sera marquée par le chômage et l'illettrisme. » Kofi Annan, Secrétaire Général des Nations Unies « Nous n'avons pas le temps d'apprendre ou de lire, ni de jouer ou de nous reposer, nous travaillons dans des conditions dangereuses et n'avons aucune protection ».

Le Forum des Enfants contre les formes les plus intolérables de travail des enfants, Bangkok, 1997 Qu'est-ce que le travail des enfants ? Le pouvoir citoyen contre la pauvreté. Survie - Ensemble, luttons contre la Françafrique. CCFD-Terre Solidaire. Soutien aux déboulonneurs. Mouvement Colibris. NYC Protest for World Revolution. Reporters sans frontières. Du rire aux armes : quand l'humour devient un contre-pouvoir. Pour certains activistes, rigoler et militer ne sont pas deux choses incompatibles, bien au contraire !

Du rire aux armes : quand l'humour devient un contre-pouvoir

Des clowns engagés aux actions ironiques du collectif Sauvons les Riches, le rire est l’arme de nombreux militants qui l’utilisent pour médiatiser leurs actions, déstabiliser l’adversaire et, ce qui ne gâche rien, mettre un peu de joie dans leur vie. Cet article a initialement été publié dans le magazine Lutopik. « Pas d’allocs pour les dreadlocks », « Moins de festivals, plus de quinzaines commerciales », « Lacrymo, même pas mal, envoyez du napalm ».

Ces slogans, scandés dès 2003 par les artistes du collectif Restons vivants lors de leurs « Manifs de Droite » contre la réforme du statut des intermittents, ont lancé en France la mode des actions militantes amusantes pour faire passer des revendications sérieuses. Car parmi tous ses pouvoirs, le rire possède un atout précieux pour les manifestants : sa force médiatique. Arme de dérision massive Gêner les forces de l’ordre Sonia (Lutopik)

Logement