background preloader

Energie

Facebook Twitter

Pétrole, le calme avant la tempête. Jeudi, 22 Septembre 2016 05:34 Pétrole, le calme avant la tempête Depuis que le prix du baril a chuté, les inquiétudes sur les quantités de pétrole à disposition ont pratiquement disparu des écrans tout comme les mots « peak oil » dans les recherches de Google. Sur le terrain, le sentiment est tout autre. Les faillites s’enchaînent et même l’Agence Internationale de l’Energie s’inquiète. Ainsi aux USA uniquement, plus de 90 entreprises ont mis la clé sous le paillasson durant les 12 derniers mois et 183 sont dans une position précaire selon Debtwire.

Il y a à peine 10 ans, Exxon Mobil, Chevron et BP devaient expliquer au Gouvernement Américain la raison de leurs profits jugés indécents. La surproduction continuera en 2017 Les nuages continuent de s’amonceler. Découvertes pétrolières depuis 1947Le niveau touche un niveau le plus bas depuis plus de 60 ans. Un capharnaüm Le pétrole prit entre l’enclume et le marteau Substitution, Electrification et Consommer local Recherche Homme d’Etat. Le plan d’attaque des renouvelables en Afrique en 240 projets. La présidence de la COP21 a présenté hier à New York un rapport dans le cadre de l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables (IAER), listant 240 projets prioritaires à travers le continent.

Rappels sur l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables Lancée lors de la COP21, l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables (IAER) vise à soutenir le développement massif des énergies renouvelables en Afrique, en améliorant l’accès à l’électricité sur ce continent tout en y réduisant les émissions de gaz à effet de serre. La première phase de cette Initiative consiste cette année à identifier en amont de la COP22 (7-18 novembre 2016)(1) des projets et programmes jugés prioritaires par les gouvernements africains pour satisfaire cette ambition. Les projets sélectionnés La construction de la centrale de Lauca a par exemple débuté en 2012 sur la rivière de Cuanza.

Son coût est estimé à 4,3 milliards de dollars et est en partie supporté par le Brésil. Une mini-éolienne de camping ? Une invention au top ! Accueil. Comment fonctionne l'éolienne sous-marine qui récupère l'énergie des rivières ? | Futuremag. Le capteur solaire avec des bouteilles en plastique : une idée ingénieuse qui nous vient du Brésil !!! Après les lampes et radios solaires, voici les jouets. B.O.P.E a choisi une voiture de course et des montag... Dans l'esprit recyclage, voici une petite lampe solaire que j'ai réalisée. C'est fou ce que l'on peut tro... L’énergie solaire photovoltaïque d’EVASOL au service de l’agriculture. EVASOL vient d’achever l’installatio...

Quel est le coût de l'installation d'un chauffe-eau solaire et quelle sera sa rentabilité? C'est la tendance de cet été, alors fais le choix du coton écologique et équitable ! De nombreuses solutions fleurissent en c moment pour réduire les dépenses énergétiques et c´est une bonne n... L’éolienne Xant : une nouvelle étape vers l’autonomie énergétique du siège social de DEME | DEME Group. The XANT is an innovative and small-scale wind turbine that is directly connected to the internal electricity network of DEME. 100% of the generated electricity will be used for the energy needs of the head office. DEME is the first company to invest in the XANT and hence provides many opportunities for new home grown innovative wind technology. The turbine has been developed by a consortium of Flemish companies including cleantech company Vyncke, the Flemish Equity Investment Company (‘Participatie Maatschappij Vlaanderen (PMV)’) and 3E egineering.

The XANT turbine at DEME has an installed capacity of 100 kW and a hub height of 38 metres. The diameter of the rotor blades is 21 metres. The expected electricity production corresponds to the annual consumption for 55 households (approximately 200,000kWh). In combination with the solar panels, and the cold/heat storage system under construction, the XANT turbine will shortly provide approximately 20 per cent of HQ electricity needs. Programme - Conférence Engie. Philippe Van Troeye est diplômé de la Faculté Polytechnique de Mons et il est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur civil électricien avec spécialisation dans l’automation.

Il a également suivi la formation de Conseiller en Prévention Niveau 2 (1992-1993) ainsi que le programme de General Management du CEDEP/INSEAD à Fontainebleau (2000-2001). Il a débuté sa carrière professionnelle chez Philips. En 1988, il a rejoint le groupe ENGIE où il a exercé différentes fonctions au sein de la Production chez ELECTRABEL . Il a notamment exercé la fonction de Directeur d’Exploitation de la Production classique Belgique-Luxembourg (2003-2004), Directeur de la Production (2004-2006) et de Directeur Général de la Production en Belgique (2006-2011). Début 2014, il est nommé Directeur Général D’ENGIE Electrabel. En parallèle, il est resté responsable de l’ensemble des activités de production au sein de la Branche Energie Europe d’ENGIE, responsabilités qu’il assume entre 2012 et 2015.