background preloader

ECONOMIE (s)

Facebook Twitter

Piketty blitz.

ESS

CROWDFUNDING. Nouveaux paradigmes. PIB : l'arnaque ! Mondragon Corporation. Mondragon cooperatives operate in accordance with Statement on the Co-operative Identity maintained by the International Co-operative Alliance. History[edit] The determining factor in the creation of the Mondragon system was the arrival in 1941 of a young Catholic priest José María Arizmendiarrieta in Mondragón, a town with a population of 7,000 that had not yet recovered from the Spanish Civil War: poverty, hunger, exile and tension.[2] In 1943, Arizmendiarrieta established a technical college that became a training ground for generations of managers, engineers and skilled labour for local companies, and primarily for the co-operatives.[3] Before creating the first co-operative, Arizmendiarrieta spent a number of years educating young people about a form of humanism based on solidarity and participation, in harmony with Catholic Social Teaching, and the importance of acquiring the necessary technical knowledge.

The first 15 years were characterised by enormous dynamism. Finance[edit] Lisa Gansky. Biomimétisme-Economie Circulaire-Société. Gift economy. A gift economy, gift culture or gift exchange is a mode of exchange where valuables are not sold, but rather given without an explicit agreement for immediate or future rewards.[1] In contrast to a barter economy or a market economy, social norms and custom govern gift exchange, rather than an explicit exchange of goods or services for money or some other commodity.[2] According to anthropologists Maurice Bloch and Jonathan Parry, it is the unsettled relationship between market and non-market exchange that attracts the most attention. Gift economies are said, by some,[7] to build communities, and that the market serves as an acid on those relationships.[8] Principles of gift exchange[edit] Property and alienability[edit] Gift-giving is a form of transfer of property rights over particular objects. The nature of those property rights varies from society to society, from culture to culture, and are not universal.

Gift vs prestation[edit] A Kula bracelet from the Trobriand Islands. Décroissance | BASE de réflexion. Inspirateurs de Décroissance | ZOOM. Décroissance. L’essor nécessaire des "Biens communs" Les difficultés de l’économie circulaire. Développement durable Des rêves à la pratique le chemin est encore long La raréfaction des matières premières non renouvelables, conjuguée à l’inévitable hausse de leurs prix, pousse à regarder attentivement de nouveaux modèles économiques plus rentables et vertueux. Ces fameuses pratiques, sans cesse évoquées, qui réconcilieraient enfin profit et préservation de l’environnement. L’économie circulaire semble être la voie à suivre. Encore faut-il être prêt à opérer une véritable révolution des modes de fabrication et de consommation. Et parvenir à mettre en place tout un écosystème autour de l’entreprise.

B asée sur un système régénératif, l’économie circulaire s’oppose à l’économie linéaire. Le sujet n’est pas mince : en France, on estime la production annuelle de ceux-ci à près de 770 millions de tonnes (Ademe, 2009) dont 375 millions sont générées par l’activité économique. Démonstrations convaincantes Desso, spécialiste hollandais de revêtements de sol de bureau, a franchi le pas. Une économie de prédation. 2014 : L’économie collaborative. La journaliste Fanny Geeraerts nous avait rendu visite pendant cette dixième édition des Rencontres des Nouveaux Mondes ! Voici son article, bonne lecture !

La vidéo de la conférence d’ouverture : L’économie collaborative et si on partageait ? Avec Louise Hain et Michel Bauwens RNDM 2014- from Ecolo.be on Vimeo. Voici les photos de cette 10ème édition des Rencontres des Nouveaux Mondes à Ath ! Flash Co-voiturage : Vous venez aux RdNM ? Pour leur 10ème édition, les Rencontres des Nouveaux Mondes s’établissent à Ath ! Les RdNM se poursuivront ensuite le samedi 22 mars au travers 8 ateliers thématiques qui nous permettront de lancer nos réflexions sur l’économie collaborative. En parallèle à ces ateliers, nous ouvrirons le FabLab des RdNM ! Les sujets des ateliers seront : Chaque participant aura l’occasion d’assister à 2 ateliers !

Impatient.e de vous plonger dans cette dynamique ? Horaire du week-end En parallèle aux différentes activités : possibilité de participer à notre Fablab ! À Valldaura, on prépare le monde à l’autosuffisance. Dans la cuisine de la ferme catalane de Valldaura, au milieu des collines de Collserola, l’horloge arrêtée annonce un peu malgré elle l’heure de préparer le repas aux treize internes des self sufficient labs (« laboratoires d’autosuffisance »). Sur la table en chêne de la salle à manger, « fabriquée sur place » sans une seule vis, selon les techniques traditionnelles, des miettes et un torchon froissé rappellent les maisons de famille. Mais ici, à quelques kilomètres de Barcelone, dix nationalités cohabitent pendant quatre mois.

Le plus jeune, Viktor, a 23 ans : il projette d’exporter son apprentissage de l’autosuffisance dans une ferme en Autriche. Pedro, permaculteur argentin, pourrait être grand-père. Evan est un Américain de 36 ans, programmateur et ancien employé d’IBM à San Francisco. Il développe à Valldaura des applications pour smartphone permettant de géolocaliser des données environnementales du domaine, des arbres tombés, des sources d’eau...

INSTITUTO LIBERDADE ::::: Capitalisme. Insignifiance et capitalisme. Ce qui caractérise le monde contemporain ce sont, bien sûr, les crises, les contradictions, les oppositions, les fractures, mais ce qui me frappe surtout, c’est l’insignifiance. Prenons la querelle entre la droite et la gauche. Elle a perdu son sens. Les uns et les autres disent la même chose. Depuis 1983, les socialistes français ont fait une politique, puis M. Balladur a fait la même politique ; les socialistes sont revenus, ils ont fait, avec Pierre Bérégovoy, la même politique ; M. Balladur est revenu, il a fait la même politique ; M.

Les responsables politiques sont impuissants. Il y a un lien intrinsèque entre cette espèce de nullité de la politique, ce devenir nul de la politique et cette insignifiance dans les autres domaines, dans les arts, dans la philosophie ou dans la littérature. La politique est un métier bizarre. Rien ne garantit que quelqu’un qui sache gouverner sache pour autant accéder au pouvoir. Il y a la merveilleuse phrase d’Aristote : « Qui est citoyen ? Come creare nuova occupazione con la sharing economy.

Questo articolo è stato scritto da Vincenzo Luise Sharebar Il sistema corporate è orami in crisi ed ogni politica economica che s’ispira soltanto alla ripresa dei consumi non fa che allungare la vita di un modello economico ormai vetusto. Esistono già risorse materiali e immateriali che possono guidare la fase di transizione dal vecchio al nuovo paradigma. L’approccio attraverso cui s’individuano i problemi, le risorse e le si connettono per ideare soluzioni innovative diventa il cardine per la creazione di un nuovo sistema. Shareable e il Sustainable Economies Law Center dopo diversi mesi di ricerca negli Stati Uniti hanno elaborato un report sulle policies ad alto impatto innovativo che le varie amministrazioni municipali statunitensi hanno messo in atto per aiutare i cittadini nella condivisione delle risorse e nella creazione di nuovi posti di lavoro. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Commenta. Ne prenons pas (tous) les scouts numériques de l’économie collaborative pour de naïfs altruistes. L’économie collaborative ou sharing economy bouleverse les modes de production et de consommation. Mais ses évangélistes ne peuvent masquer la contradiction fondamentale de ce mouvement: il sera soit le dépassement du capitalisme, soit exactement l’inverse. Internautes de tous pays, au boulot. Ils résistent rarement à l’envie de citer Ghandi, une maxime bouddhiste ou une fulgurance de Steve Jobs lors de leurs conférences sur le potentiel révolutionnaire des nouvelles technologies, sans oublier les «bar camps», les «meet up» et les espaces de «coworking» où ils prêchent la bonne parole collaborative, séduisant une population jeune et urbaine souvent idéaliste et avide de changement.

Ils communiquent via tout un lexique ésotérique pour le profane, fait de social innovation, de réseaux organiques, horizontaux, distribués, ouverts, open source, fluides et agiles. Leur programme? Leur stratégie? Une nouvelle utopie d’après la fin des utopies Qui l’aurait prévu il y a encore dix ans? Le siècle de la troisième révolution industrielle.

(Article destiné au numéro 52 de la revue Questions internationales publiée par la Documentation française, novembre 2011). Version pdf Lorsqu'une société passe d'un système technique à l'autre (Gille, [1]) son rapport à la nature change : elle découvre de nouvelles possibilités, elle rencontre aussi de nouveaux dangers. Des phénomènes d'émergence s'enchaînent en cascade : au plan technique dans les équipements, au plan économique dans les marchés et les organisations, au plan sociologique dans les rapports entre classes sociales et entre personnes. La modification des conditions de l'action contraint les institutions à faire parmi leurs traditions, habitudes et valeurs un tri qui ne va pas sans délai ni conflits : les émergences se chevauchent alors dans un désordre qui confine parfois à l'absurde.

Placer dans une perspective historique l'informatisation et ce que l'on appelle « le numérique » aide à interpréter ce qui se passe aujourd'hui (Volle, [2]). 1) Naissance de l'entreprise moderne. Organisation de coopération et de développement économiques. L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est une organisation internationale d'études économiques, dont les pays membres — des pays développés pour la plupart — ont en commun un système de gouvernement démocratique et une économie de marché.

Elle joue essentiellement un rôle d'assemblée consultative[1]. L'OCDE a succédé à l'Organisation européenne de coopération économique (OECE) issue du plan Marshall et de la Conférence des Seize (Conférence de coopération économique européenne) qui a existé de 1948 à 1960. Son but était l'établissement d'une organisation permanente chargée en premier lieu d'assurer la mise en œuvre du programme de relèvement commun (le plan Marshall), et, en particulier, d'en superviser la répartition[2]. En 2018, l'OCDE compte 36 pays membres et regroupe plusieurs centaines d'experts. Histoire[modifier | modifier le code] Organisation[modifier | modifier le code] Économie ;Société (migrations, éducation, emploi, etc. . ) † : membre fondateur. De Kirchner à Castro : les gauches latines (2/4) - La boussole cubaine.

Janette Habel © Radio France L’année dernière, Cuba avait été au centre de toutes les discordes lors du sommet des Amériques à Carthagène (Colombie). Cette rencontre des chefs d'État des 34 pays d'Amérique du Nord, Amérique centrale et d'Amérique du Sud avait remis sur la table la question de la réintégration de Cuba dans l'Organisation des États Américains dont elle avait été exclue en 1962 pour cause de virage marxiste-léniniste. En décembre dernier, Chavez avait envoyé un message à ses homologues de la Communauté des Etats latino-américains (créée en 2010) réunis en sommet au Chili: « l’Amérique latine et les caraïbes disent aux Etats-Unis d’une seule voix que toutes les tentatives pour isoler Cuba ont échoué et échoueront ».

Il y a quelques jours encore, les 25 pays membres de l'Association des Etats de la Caraïbe (« AEC », créé en 1994) étaient réunis à Haïti pour leur 5ème sommet. En fait, depuis plus de 50 ans maintenant, Cuba est au cœur de la diplomatie de la région. France Culture - (ré)écouter. Miroir social, réseau d'informations sociales. Le retour de l'économie-Bisounours | Mafeco. [EDIT :]Economie-Bisounours est un terme tellement entré dans le vocabulaire des auteurs de ce blog que nous en sommes venus à oublier de rappeler qu’il doit sa paternité à ce billet de Denis Colombi. On ne fait pas de bonne économie avec de bons sentiments. C’est en tout cas un message qu’il me semble urgent de faire passer tant le débat public me semble envahi par l’idée que l’essentiel est de moraliser les acteurs économiques, de punir les méchants et de récompenser les vertueux.

Outre que la plupart des propositions et articles relevant de ce discours sont moralement discutables, ils sont en général totalement absurdes du point de vue de l’analyse économique. Ce billet aura juste pour but de revenir sur quelques exemples tirés de ce nouveau champ des médias qui parlent de l’économie qu’est l’économie-bisounours (à ne pas confondre avec l’économie des koalas, qui est un vrai sous-champ scientifique). 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 3. 4. 5. 6. Le direct BFMTV Economie: vos programmes radio à écouter - BFMTV.

Economie (un peu) Jeremy Rifkin. Free to Choose. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La série de dix émissions télévisées Free to Choose ou La liberté du choix, et le livre du même nom, ont été respectivement réalisé et publié par Milton Friedman et sa femme Rose en 1980. Vue d'ensemble[modifier | modifier le code] Ce texte de 297 pages de Milton Friedman et sa femme Rose Friedman fournit des exemples de la façon dont fonctionne l'économie de libre marché, et montre comment elle peut résoudre les problèmes. Il insiste aussi sur son efficacité, et par ricochet montre les insuffisances des autres systèmes économiques dans la résolution des problèmes. Subdivisé en 10 chapitres, ce livre traite des questions passant sur l'utilisation abusive des pouvoirs de la Réserve fédérale lors de la Grande Dépression, le déclin des libertés individuelles, et enfin les dépenses publiques et les contrôles économiques.

Contrairement à ce qui se fait habituellement, le livre a été écrit après les émissions. Voir aussi[modifier | modifier le code] Milton Friedman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Friedman. Photographie représentant Milton Friedman. Milton Friedman a inauguré une pensée économique d'inspiration libérale dont les prescriptions s'opposent de front à celle du keynésianisme. En réponse à la fonction de consommation keynésienne, il développa la théorie du revenu permanent. Avec cette théorie et l'introduction du taux de chômage naturel, Friedman remet en cause le bien-fondé des politiques de relance qui, pour lui, ne peuvent que provoquer de l'inflation contre laquelle il faut lutter. Ses idées se diffusèrent progressivement et furent prises en compte par les milieux politiques dans les années 1980, influençant profondément les mouvements conservateurs et libertariens américains.

Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et formation[modifier | modifier le code] Le campus de l'université de Chicago Travail au niveau fédéral[modifier | modifier le code] Débuts[modifier | modifier le code] John Maynard Keynes. John Maynard Keynes en 1933. John Maynard Keynes (/keɪnz/), né le 5 juin 1883 à Cambridge et mort le 21 avril 1946 dans sa ferme de Tilton à Firle, est un économiste, haut fonctionnaire et essayiste britannique. Sa notoriété est mondiale. Il est le fondateur de la macroéconomie keynésienne[Note 1]. Le keynésianisme, la nouvelle économie keynésienne, le néokeynésianisme ou le post-keynésianisme sont issus de son œuvre. Considéré comme l'un des plus influents théoriciens de l'économie du XXe siècle[1], il fut, en tant que conseiller officiel ou officieux de nombreux hommes politiques, l'un des acteurs principaux des accords de Bretton Woods, après la Seconde Guerre mondiale.

Il a aussi été très jeune un auteur à succès, avec l'écriture d'un livre sur le traité de Versailles intitulé Les Conséquences économiques de la paix, publié en 1919, et la rédaction d'articles pour des journaux et revues. Jeunesse et vie culturelle[modifier | modifier le code] Jeunes années[modifier | modifier le code] John Kenneth Galbraith. Chômage en France. Inversion de la courbe du chômage : c'est raté. Taux de chômage et chômeurs en France : où en est-on en janvier 2014 ? Hollande maintient pouvoir inverser la courbe du chômage avant la fin 2013 - France. Les causes de l'inertie. Économiste.