background preloader

Art nouveau - généralités

Facebook Twitter

Cultural Routes of the Council of Europe. Né à la fin du XIXème siècle, l’Art nouveau s'est propagé rapidement en Europe grâce aux expositions universelles, aux voyages d'artistes, correspondances et revues.

Cultural Routes of the Council of Europe

L’élan commun à de nombreux artistes européens vers une révolution du vocabulaire formel jusqu’alors utilisé en fait un mouvement résolument européen. Chaque foyer de création national apporte alors au style sa propre déclinaison en y apposant ses spécificités locales ( Jugendstil en Allemagne, Style Liberty en Italie, Style Sapin en Suisse, Modernisme en Espagne, Sezessionsstil en Autriche) dans le domaine de l’architecture et des arts décoratifs. Présentation Cependant l’Art nouveau a depuis toujours été vivement critiqué, et la situation dans une perspective historique et la réhabilitation de ce style ont été très tardives et progressives. (Photo : Barcelona, Antoni Gaudi, Sagrada Familia, 1883 © Réseau Art Nouveau Network, 2000. William-morris.co. La réforme des « Arts and Crafts » Contexte historique Le Moyen Âge, un paradis sur terre Premier État capitaliste, l’Angleterre connaît dès le milieu du XVIIIe siècle une révolution industrielle sans précédent qui la place au premier rang des pays urbanisés d’Europe et qui lui permet d’imposer sa supériorité économique au monde (entre 1850 et 1860, elle produit plus de 50 % du charbon, du fer et de la fonte mondiaux).

La réforme des « Arts and Crafts »

Mais sa grande prospérité manufacturière et sa suprématie industrielle, éclatantes lors de l’Exposition universelle de 1851, masquent mal les conditions de vie misérables des ouvriers, ainsi que la dégradation du paysage anglais, effets pervers d’un capitalisme sauvage et conquérant. À la prospérité insolente de l’aristocratie et de la bourgeoisie et à leurs luxueux quartiers résidentiels s’opposent les tentaculaires quartiers ouvriers, miséreux et malsains (East End londonien, par exemple) qu’a décrits Dickens. Analyse de l'image Le bel ouvrage Interprétation. Route européenne de l´Art nouveau : La Route. L'esprit nouveau dans la vie artistique, sociale et religieuse / Léon Bazalgette. L’Art social de la Révolution... - Lucien Magne, L’Art dans l’hab... - INHA. Introduction par Catherine Méneux.

L’Art social de la Révolution... - Lucien Magne, L’Art dans l’hab... - INHA

L'objet autour de 1900. La nature : source d'inspiration. L'Art nouveau. Art nouveau. Nom le plus généralement donné au mouvement de rénovation des arts décoratifs et de l'architecture survenu en Occident vers la fin du xixe s.

Art nouveau

Introduction En 1895, le collectionneur et marchand français d’origine allemande Samuel Bing ouvre à Paris un magasin d'objets d'art et le baptise « L'Art nouveau », reprenant ainsi l'expression créée par la revue belge l'Art moderne, fondée en 1881. Ce terme d’« Art nouveau » sera utilisé pour qualifier les créations des architectes et décorateurs avant-gardistes de la fin du xixe s. et des premières années du xxe s.

Le mouvement se manifestera à une échelle internationale, s’étendant de Londres à Vienne et à Chicago. L’emploi de lignes sinueuses, de courbes et de formes organiques représentera l’une de ses caractéristiques majeures. Art Nouveau : Europe centrale, Europe du Nord, ScandinavieNiveau 3. Art Nouveau : Autriche, Grande-Bretagne, Etats-UnisNiveau 4. Lesartsdecoratifs. Le musée des Arts décoratifs possède la plus importante collection de bijoux Art nouveau français.

lesartsdecoratifs

Ce court moment de l’art décoratif (1895-1910) constitue une période phare dans le domaine de la bijouterie, tout particulièrement à Paris. La collection d’œuvres de René Lalique, inventeur du bijou moderne, est l’une des plus importantes avec celle réunie par son mécène Calouste Gulbenkian, aujourd’hui conservée à Lisbonne. Elle est constituée de bijoux achetés par le musée à l’artiste et de dons faits par l’artiste lui-même ou par les femmes qui ont aimé porter ses bijoux. Remarquable par le nombre mais aussi par la qualité des œuvres, c’est le seul ensemble qui comprenne des pièces réalisées par l’artiste dans les années 1880, avant que ne s’affirme le style qui a fait sa renommée.

Ces pièces de jeunesse le montrent sensible à l’historicisme, aux influences des siècles passés mais aussi à l’art japonais dans lequel il puisera un nouvel esprit décoratif. Les artistes, le peuple et l'Art nouveau. Lesartsdecoratifs. Si l’on peut constater que l’évolution de la production verrière en France dans la première moitié du XIXe siècle correspond à la mise en place de manufactures puissantes et modernes, on constate par contre que l’originalité et la force des apports à l’histoire de la verrerie depuis la seconde moitié du siècle sont inséparables de destins d’individus.

lesartsdecoratifs

Une nouvelle histoire se construit autour des objets signés. Une première étape apparaît avec l’œuvre de l’émailleur Philippe-Joseph Brocard (1831-1896) dont le contexte de production nous est fort mal connu, mais dont les apports sont fondamentaux. Dès 1867, il signe et heureusement date parfois les objets en verre soufflé (on ne sait ni où, ni par qui !) Qu’il décore d’émaux polychromes peints et cuits. En liaison avec ce foisonnement d’informations nouvelles, tout se passe comme si les techniciens des arts industriels au XIXe siècle tentaient de maîtriser simultanément tous les savoir-faire des civilisations passées ou lointaines.