background preloader

Captain America

Facebook Twitter

Un héros faussement subversif au cœur de la mondialisation culturelle. [Collection Jaquet]. Dessinateurs et humoristes. George Barbier : [défets d'illustrations de périodiques] C'est la guerre sur France Bleu. – 31 mai 2014Posted in: ARTICLES, DIAPO, NEWS [french] [FRENCH] A l’approche du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie, Véronique Houdan vient de consacrer sur le site de France Bleu un webdocumentaire explorant rapports entre la guerre et les comics.

C'est la guerre sur France Bleu

Pour l’occasion son reportage donne la parole à Jean Depelley (biographe de Jack Kirby) et Xavier Fournier (rédacteur-en-chef de Comic Box). Allez, on vous donne un indice, il est bien possible qu’on y parle de Captain America, d’Uncle Sam et de quelques autres super-héros… Captain America Comics (1941 Golden Age) comic books. Une émission : “Les superhéros à l’épreuve du temps” (Un autre jour est possible, France Culture) La semaine dernière, Un autre jour est possible (France Culture) a proposé une série de 4 émissions : les super-héros des comics étatsuniens vont-ils survivre à l’épreuve du temps ?

Une émission : “Les superhéros à l’épreuve du temps” (Un autre jour est possible, France Culture)

Cette série d’émissions était proposée à l’occasion de deux expositions consacrées aux super-héros : L’Art des super-héros Marvel au Musée d’Art Ludique (22 mars – 31 août 2014, Paris) Super-héros : l’art d’Alex Ross au Mona Bismarck American Center 5 mars – 15 juin 2014, Paris). Cette présentation des émissions ne reprend que quelques points abordés par les intervenants (chacune des émissions est disponible à la ré-écoute en ligne).

Un héros faussement subversif au cœur de la mondialisation culturelle. Super héros et 2e guerre mondiale. Histoire des arts : Captain America, un héros patriotique face à la Guerre du Pacifique. I Captain America, un super héros à l'ancienne.

Histoire des arts : Captain America, un héros patriotique face à la Guerre du Pacifique.

En juillet 2012, les studios Marvel, filiales du groupe Disney, lancent sur les écrans de cinéma Captain Amarica : the fistr avenger de Joe Johnston. Cette superproduction très réussie se déroule durant la Seconde Guerre mondiale. Elle raconte les aventures de Steve Rogers, un jeune orphelin new-yorkais du Lower Eart Side, idéaliste et courageux, que l’armée rejette de ses rangs à cause de sa faible constitution physique. Recueilli par le docteur Josef Reinstein (nom de code Erskine), il devient le cobaye volontaire d’une expérience qui vise à créer un super-soldat grâce à un sérum révolutionnaire. Plus fort, plus véloce, Rogers est cependant utilisé par l’armée américaine comme une simple mascotte patriotique sous le costume de Captain America, afin de soutenir l’effort de guerre et nourrir la propagande d’état. II Les comics américains, entre divertissement populaire et propagande. III Se souvenir de Pearl Harbor.

Doc.sciencespo-lyon.fr/Ressources/Documents/Etudiants/Memoires/Cyberdocs/MFE2005/quentin_c/pdf/quentin_c. Guerre Froide : rédiger un dialogue entre Captain America et un ouvrier soviétique dans une bande dessinée - Activités Histoire Géographie Education civique au collège. Les supers-héros des comic books: vecteurs de la propagande américaine pendant la Guerre Froide? Captain America vs Electro! by Perron Jerome on Prezi. RENDRE LES COMICS ACCESSIBLES À TOUS, OU PRESQUE !

Lutter contre les nazis durant la Guerre : Steve Rogers naquit dans une famille plus que modeste à Manhattan, sa mère est morte d’une pneumonie sous ses yeux alors qu’il n’était qu’un enfant.

RENDRE LES COMICS ACCESSIBLES À TOUS, OU PRESQUE !

La conquête des nazis en Europe le terrifiant, il s’engage dans l’armée. Mais étant trop fragile il fut rejeté, pourtant sa volonté était dure comme fer. Le Général Chester Philips ayant eu pitié de lui, lui proposa alors de participer à une expérience militaire nommée « Opération Renaissance ». Cette opération consistait à transformer un humain normal en surhomme, à développer les capacités physiques au maximum du possible.

Malheureusement, il n’était pas apte à atteindre le niveau du super soldat espéré. Au début de la propagande, il fut mal compris par les soldats et la presse, mais il devint très vite le symbole américain de cette guerre et pas seulement. Des décennies plus tard, il est retrouvé en hibernation par les Vengeurs. La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique. La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique Durant la Guerre froide, la bataille idéologique entre les deux Grands fait rage.

La Bande Dessinée : Comics américains : un art populaire au service de la guerre idéologique

Aux Etats-Unis, le cinéma, la littérature, mais aussi la bande dessinée s’inspirent de la réalité pour transposer l’ennemi dans la fiction. 3e-HDA : Captain America et la propagande américaine durant la Guerre Froide. Captain America ou la propagande anti-communiste - Collège Les Grands Champs. Le héros américain Captain America est une figure des Comic (comic books).

Captain America ou la propagande anti-communiste - Collège Les Grands Champs

Ce sont des fascicules de quelques dizaines de pages paraissant de façon irrégulière, apparues dans les années 1930. Si tous les genres sont représentés, les plus connus sont ceux mettant en scène des super-héros, édités par DC Comics et Marvel Comics, qui participent du comics mainstream. Après avoir combattu le nazisme pendant la seconde guerre mondiale, le personnage de Captain America devient le symbole de la lutte des Etats-Unis contre le communisme pendant la guerre froide et plus particulièrement pendant la période du maccarthysme.

Cet épisode de l’histoire américaine est également connu sous le nom de « Peur Rouge » (Red Scare) et qualifiée fréquemment de chasse aux sorcières (witch hunts). Il s’étend de 1950, à l’apparition du sénateur Joseph McCarthy sur le devant de la scène politique américaine, à 1954, le vote de censure contre McCarthy. CAPTAIN AMERICA.