background preloader

Environnement

Facebook Twitter

Futur : paradis sous terre. Alexandre Hiélard | 10 Mai 2013, 16h45 | MAJ : 17 Mai 2013, 11h03 Chaque jour, l’espace occupé par les villes grandit de 110 kilomètres carrés, soit la superficie de Paris.

Futur : paradis sous terre

Le rapport de l’Académie américaine des sciences, qui a publié ce chiffre en septembre 2012 précise que la surface urbaine mondiale aura triplé entre 2000 et 2030, soit 1,2 million de kilomètres carrés grignotés en trois décennies. Parallèlement, la population mondiale devrait passer de 7 à 9 milliards d’individus d’ici à 2050, dont les deux tiers vivront en ville, contre la moitié aujourd’hui. Pour ces populations, le sous-sol pourrait être un nouvel horizon. – C'est simple mais fallait le savoir ! » Blog Archive » Acte ekolo[geek] #17. Ils inventent l'Indépendante, une maison écolo et low-cost de 40 m² à 35 000 € De loin, elle ressemble à une cabane en bois grand format.

Ils inventent l'Indépendante, une maison écolo et low-cost de 40 m² à 35 000 €

OEuvre de deux amis d'enfance, Jean Colin et Jean-Paul Gautier, l'Indépendante est en réalité une maison innovante. « D'abord par sa conception : c'est une maison en kit, qui peut être montée comme un jeu de construction par tout un chacun en deux ou trois semaines, explique Jean Colin, architecte installé à Duault, dans les Côtes-d'Armor. Nous avons pensé à tous ces jeunes qui ne peuvent plus devenir propriétaires. Nous proposons notre modèle de 40 m² pour 35 000 €. » Autre atout : « Comme sa surface au sol est inférieure à 20 m², les acheteurs n'auront pas besoin de déposer un permis de construire : une simple déclaration de travaux suffira », ajoute Jean-Paul Gautier, skipper à Loctudy dans le Finistère.

Une maison libre de réseaux. Un ado compte extraire 7 millions de tonnes de plastique des océans. Objet flottant non identifié, le navire de Boyan Slat est flanqué de longs bras montés sur des bouées, faisant face à l'immensité.

Un ado compte extraire 7 millions de tonnes de plastique des océans

Ce système ne comporte aucun filet, ce qui permettrait de nettoyer les océans non pas en 79 000 ans (comme le prédisaient certains scientifiques) mais en seulement 5 ans ! Une différence qui a de quoi réjouir les militants écologistes les plus désabusés. Les déchets ne seront pas "attrapés" dans des filets, mais déviés par de gigantesques structures. L'absence de filets s'avère aussi particulièrement respectueuse de la flore locale puisque les déchets seront déplacés sans emprisonner les poissons et autres animaux marins.

C'est par la force des courants marins que le plastique sera dirigé vers la plateforme de nettoyage, elle-même auto-alimentée grâce au soleil et aux vagues. Durable et rentable. La Belgique veut créer une île pour stocker l’énergie éolienne. L'annonce a fait le tour des médias et de fait, elle est des plus fascinantes : la Belgique envisage de construire une île artificielle en forme d'anneau qui lui permettrait de "stocker" l'énergie produite par ses champs d'éoliennes de Mer du Nord.

La Belgique veut créer une île pour stocker l’énergie éolienne

"Nous avons beaucoup d'énergie éolienne et parfois, elle est perdue simplement par manque de demande en électricité", explique une porte-parole du vice-premier ministre et ministre de l’économie, Johan Vande Lanotte. Bruxelles espère porter de 380 mégawatts (MW) aujourd'hui à 2 300 MW en 2020 la capacité globale de ses champs d'éoliennes en Mer du Nord, afin de remplacer une partie de la production des deux centrales nucléaires de Doel et Tihange, dont la fiabilité a été mise en cause l'an dernier. "Je ne crois pas au développement durable" Crise économique, ras-le-bol du marketing vert, critique de la société d'hyper-consommation… les raisons invoquées par les "écolo-résistants" sont très variées.

"Je ne crois pas au développement durable"

La dixième Semaine du développement durable se tient du 1er au 7 avril alors que s'est installé en France un véritable "écolo-scepticisme". Le phénomène est en progression. 45 % des 4 500 Français sondés en juin 2011 par l'Ipsos trouvent "qu'on en fait trop sur le réchauffement climatique". Climat : le coût humain de l'inaction en détail. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Des dizaines de millions de personnes pourraient échapper à des inondations ou à la sécheresse d'ici à 2050 si les émissions de gaz à effet de serre, à l'origine du changement climatique, étaient plus fortement et plus rapidement limitées.

Climat : le coût humain de l'inaction en détail

C'est la conclusion d'une nouvelle étude publiée dans Nature Climate Change, dimanche 13 janvier. Celle-ci se veut la plus complète à ce jour sur les conséquences du réchauffement que les Etats pourraient éviter à l'échelle globale et régionale. La planète en 2030 vue par les services de renseignement américains.

Manhattan noyé sous une pyramide géante de Co2. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Si les propriétés chimiques du dioxyde de carbone (CO2) étaient différentes – s'il avait une couleur, une odeur et une densité supérieure – nous y prêterions sûrement une plus grande attention.

Manhattan noyé sous une pyramide géante de Co2

Inodore, incolore et fugace, il se disperse dans l'atmosphère sans jamais être remarqué.