background preloader

Guillou56

Facebook Twitter

Guillouet

Bitcoin.fr – L'actualité de Bitcoin en français. 42-51-51055690-1-0-1-0-bitcoin-vers-un-crash-de-la-monnaie-virtuelle. Vous avez des bitcoins, des ethers ? Bon courage pour les déclarer aux impôts ! - 1 juin 2016. Si vous vous arrachez les cheveux pour savoir quoi mettre où dans votre déclaration d’impôts sur le revenu, dites-vous que ça pourrait être pire.

Vous avez des bitcoins, des ethers ? Bon courage pour les déclarer aux impôts ! - 1 juin 2016

La phobie administrative qui foudroie chaque année les Français aux alentours de mai-juin est bien pire quand ces derniers s’amusent avec de la crypto-monnaie. Bitcoins, ethers et autres monnaies virtuelles font pas mal parler d’elles depuis 2008, et plus encore depuis qu’on trouve de nouvelles applications à la blockchain – le principe sous-jacent de ces monnaies. Bitcoin : la monnaie virtuelle, une valeur refuge ? DANS UNE MINE SECRÈTE DE BITCOIN EN ISLANDE - Sous-titrée. Le Bitcoin est devenu une industrie milliardaire.

Sécurité Informatique

Bitcoin 01net youtube. Comment fonctionne Bitcoin. Sommaire Dans ce journal je vais essayer d'expliquer les mécanismes derrière Bitcoin.

Comment fonctionne Bitcoin

Je couvre ici uniquement les aspects techniques. Pour bien comprendre ce journal, il est préférable d'avoir des notions de base de cryptographie, en particulier comprendre ce qu'est une Fonction de hachage et une signature numérique. Bitcoin et l’environnement. La question de l’impact environnemental d’un réseau comme Bitcoin est souvent posée.

Bitcoin et l’environnement

Trop souvent, la réponse ignore les bénéfices environnementaux pour se focaliser uniquement sur la consommation d’énergie du réseau, aujourd’hui l’équivalent d’une centrale solaire. La consommation des “data centers” de Visa, Mastercard et des banques mais aussi l’empreinte carbone des innombrables déplacements en agence, des camions blindés de transports de fonds, des buildings de verre et d’acier occupés par les services des banques et des intermédiaires financiers traditionnels reste un mystère. En réalité, il est assez difficile d’évaluer l’empreinte carbone de bitcoin ne serait ce qu’à cause de la coexistence de CPU, GPU et ASICs, avec une meilleure efficacité énergétique pour les ASICs, chez les différentes catégories de mineurs. Blockchain : l'Ethereum va-t-elle détrôner le Bitcoin ?

Plus complète et plus sophistiquée, la crypto-monnaie laisse entrevoir des applications bien plus vastes.

Blockchain : l'Ethereum va-t-elle détrôner le Bitcoin ?

Mais son programme est encore peu mature et instable. Ethereum : ce nom quelque peu barbare est depuis quelques mois sur toutes les lèvres des adeptes de la blockchain. La blockchain créée en 2014, et dont la première version a été publiée en août 2015, est devenue la deuxième monnaie cryptographique décentralisée, après le Bitcoin. Son cours a explosé depuis janvier, sa valorisation est passée de 70,8 millions de dollars au début de l'année à 688 millions aujourd'hui. L'Ethereum a été créée par un développeur canadien passionné par le Bitcoin, Vitalik Buterin. Decadays : actualité du marché du Bitcoin. Par Yahn Wahli.

Decadays : actualité du marché du Bitcoin

Nous abordons cette nouvelle année d’une manière très compliquée. Le prix du Bitcoin est au plus bas et le récent hacking de Bitstamp (2ème plateforme d’échange en termes de volume Dollars) n’améliorera pas la confiance dans les cryptos monnaies. 2014 a été une année très difficile pour ceux qui détenaient des Bitcoins à long terme, mais malgré cela, de très nombreuses et riches évolutions ont vu le jour. Thunder Network : le bitcoin avec ou sans blockchain ?

Les transactions en bitcoins doivent-elles impérativement faire l’objet d’enregistrements individuels sur la blockchain ?

Thunder Network : le bitcoin avec ou sans blockchain ?

La problématique est au cœur du projet Thunder, du nom de ce « réseau alternatif » précisément positionné comme un complément au registre décentralisé qu’est la « chaîne de blocs ». La société Blockchain est à l’origine de cette implémentation du protocole P2P lightning.network, dédié au paiement électronique. Dans la pratique, le Thunder Network doit permettre de créer des « réseaux de confiance » dont les nœuds peuvent réaliser des transactions comme s’ils se trouvaient sur la blockchain, mais à moindres frais… et beaucoup plus rapidement. Blockchain est-elle la nouvelle grande révolution technologique? INFOGRAPHIE - Créée pour le bitcoin, cette nouvelle façon d'authentifier des transactions et de partager des bases de données s'annonce aussi disruptive qu'Internet.

Blockchain est-elle la nouvelle grande révolution technologique?

Certains imaginent qu'elle pourrait changer le monde autant qu'Internet l'a fait depuis les années 1990… Même si elle n'en est qu'à ses prémices, la blockchain, cette technologie ouverte et libre conçue initialement pour créer la crypto-monnaie bitcoin, n'affole pas que des start-up en quête d'innovations et de nouveaux horizons. «Parce qu'elle permet de créer des bases de données sécurisées et partagées entre tous les participants d'un réseau, elle pourrait changer la manière de concevoir beaucoup de métiers», explique Christophe Chazot, directeur de l'innovation pour le groupe HSBC.

Quel avenir pour le bitcoin ? Le bitcoin (BTC) est une monnaie virtuelle décentralisée.

Quel avenir pour le bitcoin ?

Il n'y a pas d'autorité émettrice, mais un algorithme qui préside à une émission décroissante dans le temps, jusqu'à un maximum théorique de 21 millions d'unités environ. Il est divisible. Environ 12 millions de BTC ont été émis à ce jour. La propriété de chaque BTC, ou de chaque fraction de BTC, est authentifiée par l'ensemble des utilisateurs : un BTC ne peut pas être "copié" comme un simple fichier Word. En revanche, il peut être volé, comme n'importe quel portefeuille : il suffit de vous en voler sa longue clef numérique. Le BTC présente toutes les caractéristiques d'une monnaie, comme l’or : réservoir de valeur concentrée, inaltérable, mobile, homogène, fongible. Ulysse, enchaîné à son mât, résistant aux sirènes de l'inflation. Première mondiale, une ville suisse accepte les paiements en bitcoins. Les habitants de la localité de Zoug, en Suisse alémanique, auront la possibilité de régler un certain nombre de services publics en bitcoins à partir du 1e juillet prochain.

Première mondiale, une ville suisse accepte les paiements en bitcoins

Le montant maximal d’un paiement est pour l’heure fixé à 200 francs suisses (environ 180 euros). Zoug, petite commune de suisse alémanique d’un peu plus de 26 000 âmes, offrira très bientôt à ses habitants la possibilité de régler un certain nombre de services publics en bitcoins, comme le rapporte un article de la Swiss Broadcasting Corporation. En effet, le conseil municipal de cette ville qui héberge plusieurs start-ups des technologies de la finance, et s’est elle-même décernée le titre de « Crypto Valley », a décidé le 3 mai dernier de mettre en place un projet pilote unique au monde : la possibilité de payer la ville en bitcoins du 1er juillet prochain jusqu’à fin 2016. Montant maximal accepté pour un paiement unique : 200 francs suisses (soit un peu plus de 180 euros au cours actuel). Un Australien, entrepreneur en informatique, affirme être le créateur des bitcoins.