background preloader

Diabète

Facebook Twitter

Tpediabteavanc (1) Fédération Française des Diabétiques. Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé.

Fédération Française des Diabétiques

Découvrez dans cet article et dans la vidéo ci-dessous tout ce qu’il y a à savoir sur le diabète de type 2 et le diabète de type 1 (insulinodépendant) : causes, symptômes, traitements, facteurs de risques, dépistage... Retrouvez cette vidéo dans notre playlist dédiée aux fondamentaux du diabète sur notre chaîne officielle Youtube. Définition : qu'est-ce que le diabète ? Le diabète est un trouble de l’assimilation, de l’utilisation et du stockage des sucres apportés par l’alimentation. Cela se traduit par un taux de glucose dans le sang (encore appelé glycémie) élevé : on parle d’hyperglycémie.

Les aliments sont composés de lipides (graisses), protéines (protéines animales ou végétales) et glucides (sucres, féculents). Examen et diagnostic : comment savoir si on a du diabète ? Les deux types de diabète. Trois types de diabètes : diabète de type 1, de type 2 et gestationnel - Parlons Diabète. Il existe 3 types principaux de diabète :le diabète de type 1le diabète de type 2le diabète gestationnel Diabète de type 1 C'est une maladie auto-immune.

Trois types de diabètes : diabète de type 1, de type 2 et gestationnel - Parlons Diabète

Le pancréas secrète très peu, voire pas du tout d'insuline . La maladie se déclare souvent au cours de l'enfance ou de l'adolescence. Cependant, les causes d'apparition de la maladie ne sont toujours pas claires. Comme les cellules du pancréas qui secrètent normalement l'insuline sont détruites, une personne atteinte de diabète de type 1 devra recevoir de l'insuline toute sa vie, grâce à des injections par stylo ou une pompe à insuline. Diabète de type 2 Le pancréas continue à secréter de l'insuline mais l'organisme y est devenu résistant. Le diabète de type 2 est ainsi souvent considéré comme une maladie liée au style de vie. Le diabète de type 2 se soigne par une alimentation équilibrée, de l'exercice physique et des médicaments (anti-diabétiques oraux). Diabète gestationnel. Nanotechnologies : vrais espoirs et fausses promesses - Nanomédecine. La médecine est un secteur particulièrement friand d'innovations technologies, surtout lorsqu'elle se situent à la frontière entre la matière et le vivant.

Nanotechnologies : vrais espoirs et fausses promesses - Nanomédecine

On entrevoit ainsi un micro laboratoire de la taille d'une puce capable de faire un bilan sanguin détaillé du patient à partir d'une seul goutte de sang. Plus de problème d'artères bouchées par des dépôts de graisse grâce aux gaines nanoporeuses empêchant aux molécules d'adhérer. De réelles perspectives s'ouvrent sur des traitements totalement nouveaux, pour guérir le cancer, le diabète ou pour administrer des médicaments. Améliorer l'efficacité des médicaments Les médicaments classiques sont diffusés par le sang à travers tout le corps humain.

Mais si on les encapsulait dans une membrane nanoporeuse, on éviterait ainsi leur dilution dans le sang pendant le transport. Retrouver la vue La nanomédecine pourra même redonner la vue, grâce à une micro-caméra jouant le rôle de la rétine. Le vaccin à ultrasons. Diabète : une micropuce pour mesurer la glycémie dans la salive ? L'essor des nanotechnologies ouvre la voie à des thérapies plus précises et à une connaissance plus approfondie des différents paramètres physiologiques d'un individu.

Diabète : une micropuce pour mesurer la glycémie dans la salive ?

Au-delà de la glycémie, des micropuces pourraient nous donner notre rythme cardiaque, notre fréquence respiratoire, notre taux de fer et pourquoi pas nous alerter à l'intrusion d'un virus ou d'une bactérie pathogène pour prendre un traitement préventif. © Pacifici et al., Nano Letters Diabète : une micropuce pour mesurer la glycémie dans la salive ? - 2 Photos Les nanotechnologies s’invitent de plus en plus dans notre quotidien. Après la pilule pour voyager dans le corps ou le glucomètre compatible avec l’iPhone, voilà désormais que des ingénieurs de l’université Brown (États-Unis) viennent de tester un prototype de puce capable de détecter la glycémie à des doses infimes. Une puce 100 fois plus sensible que les glucomètres actuels La glycémie, mais pas seulement Sur le même sujet.

Images Diabète