background preloader

Mathieu Bock-Côté

Facebook Twitter

1000$ le diplôme? Non. C’est une étrange idée qui vient d’être lancée par l’homme d’affaires­­ Mitch Garber.

1000$ le diplôme? Non.

Pour encourager la persé­vérance scolaire, il propose de remettre­­ 1000 dollars à chaque finissant­­ du secondaire, lors de la remise de son diplôme. Plusieurs applaudissent. Ils y voient un fort incitatif pour garder en classe des jeunes qui, sans cela, seraient tentés­­ par le décrochage. Dans une société où tout se paye, la réussite scolaire devrait payer aussi. L’indépendance au temps du choléra. Falardeau nous manque. C’était il y a quelques jours.

Falardeau nous manque

Je flânais sur YouTube. En gros, je perdais mon temps sur internet, comme on le fait de temps en temps. Puis je suis tombé sur quelques vidéos de Pierre Falardeau. Il est mort en 2009, mais personne ne l’a oublié. On lui doit quelques films-cultes du cinéma québécois. On se souvient peut-être surtout de son personnage public. Confession: de son vivant, il m’énervait un peu. Mais en écoutant ses vidéos, je me suis rendu compte à quel point il nous manquait.

La pyromane. Martine Ouellet, c’est une pyromane qui a percé les boyaux d’arrosage.

La pyromane

Partout où elle passe, elle allume le feu à la baraque. Elle a réussi un tour de force. En seulement trois mois, elle s’est déjà mise 70 % de son caucus contre elle. Deux cliques au Bloc À l’intérieur du Bloc québécois, il y a deux « gangs ». Dubois, chef de cabinet. Couillard humilié par Trudeau. Contrairement à ce qu’on lit depuis une semaine, Philippe Couillard n’a pas demandé qu’on enclenche de nouvelles discussions constitutionnelles entre le Canada et le Québec.

Couillard humilié par Trudeau

Dans le document que vient de publier son gouvernement, Québécois, notre façon d’être Canadiens, il s’occupe surtout à vanter l’identité canadienne des Québécois et à chanter la gloire du fédéralisme. La Constitution? Le manifeste du néofédéralisme: faire des Québécois des Canadiens. Depuis quelques jours, on répète que le gouvernement Couillard entend relancer le débat constitutionnel au Canada.

Le manifeste du néofédéralisme: faire des Québécois des Canadiens

On le répète tellement qu’on va finir par croire que c’est vrai. Il suffit pourtant de lire Québécois, notre façon d’être Canadiens, pour se convaincre que ce n’est pas le cas. Si Philippe Couillard espère un jour voir le Québec réintégrer la constitution canadienne, il ne croit pas que c’est pour demain, comme il en convenait ce matin dans La Presse : «à la question de savoir s’il est utile et pertinent de rouvrir le débat constitutionnel, la réponse est simple : nous n’en sommes pas là.

Mais nous voulons dès maintenant lever le tabou des discussions sur l’avenir de nos relations au sein du Canada». La formule consacrée pourrait être utilisée à nouveau : le fruit ne semble pas mûr. Nous sommes pourtant devant un document de haute tenue, qui doit être lu et pris au sérieux. Et alors? Le syndrome I want to pogne. En 1989, Rock et Belles Oreilles, le groupe humoristique phare de sa génération, lançait une chanson qui allait devenir un classique instantané de la culture populaire québécoise: I want to pogne.

Le syndrome I want to pogne

Guy A. Lepage et sa bande s’y moquaient de ces Québécois qui se mettent à chanter maladroitement en anglais dans l’espoir de percer aux États-Unis et de conquérir le marché international. Près de 30 ans plus tard, cette chanson demeure d’une brûlante actualité. La droite dure, bête et méchante. François Lambert est une figure connue de notre vie publique.

La droite dure, bête et méchante

Ancien dragon de la télé, multimillionnaire fier de l’être, il s’imagine aussi commentateur politique, dans le rôle de l’homme de droite décomplexé frappant sans gêne sur les symboles de la social-démocratie. Il y a quelques jours, le 26 mai, il s’en est donné à cœur joie sur sa page Facebook en se mêlant du conflit dans le monde de la construction. Je ne parlerais pas de son texte s’il n’avait été partagé plus de 3000 fois et s’il n’avait été aimé près de 10 000 fois. Il exprimait un mépris brutal pour les travailleurs. J’en résume le propos: les travailleurs de la construction devraient fermer leur gueule, reprendre leurs outils, s’adapter et travailler. Une société qui rend malade. Le retour de la constitution parmi les vraies affaires. À la surprise générale, le gouvernement Couillard a annoncé vouloir rouvrir le chantier constitutionnel canadien.

Le retour de la constitution parmi les vraies affaires

Les cyniques et les moqueurs n’y verront qu’une diversion politique pour détourner le regard des enjeux d’intégrité et permettre en même temps au PLQ de regagner quelques points du vote francophone à la CAQ. Mais ne tombons pas dans ce piège et prenons au sérieux le premier ministre, ou du moins, ce qu’on sait pour l’instant de ses intentions. Saint Gabriel, bienvenue dans le monde réel ! Ce soir, personne n’en doute sérieusement, Gabriel Nadeau-Dubois sera confortablement élu député de Gouin.

Saint Gabriel, bienvenue dans le monde réel !

Il confirmera ainsi son entrée triomphale en politique. À QS, on l’accueille comme un chef charismatique. La stratégie identitaire des libéraux. Plus tôt, cette semaine, François Cardinal, l’éditorialiste en chef de La Presse, proposait une analyse si étrange de la vie politique québécoise qu’il n’est pas inutile d’y revenir.

La stratégie identitaire des libéraux

Pour l’essentiel, Cardinal soutenait que le PLQ tirait sa force du fait d’être le seul parti politique pragmatique à se tenir éloigné de la question nationale et des enjeux identitaires. Pour reprendre ses mots, «la seule formation à parler réellement aux électeurs qui n'ont pas d'appétit pour les débats identitaires et les guerres constitutionnelles est le Parti libéral».

Plus encore, «sans effort, sans même lever le petit doigt, le PLQ devient ainsi une coalition des électeurs non identitaires non souverainistes... au moment où les sondages montrent qu'ils sont nombreux à tourner le dos aux enjeux identitaire et souverainiste ». Ententes secrètes et autres bidules. C’est la «grosse nouvelle» de la semaine­­: il y avait une entente secrète­­ entre les partis souverainistes pour enclencher l’indépendance une fois la convergence entre le PQ et QS consacrée. Mais la convergence a échoué. L’entente secrète tombe à l’eau. Je vous confesserai mon aga­cement devant le mauvais film d’espion­­nage­­ qu’on joue devant nous. Quand les souverainistes se donnent­­ des airs de conspirateurs et laissent entendre qu’ils veulent faire un pays dans le dos des Québécois­­, ils ne suscitent pas la sympathie de ces derniers. Je ne reviendrai pas sur le contenu­­ détaillé de cette entente dévoilée aux médias, sinon pour rappeler qu’elle tournait autour de l’idée d’assemblée constituante, chère à Québec solidaire.

Manchester: l’horreur radicale. L’attentat de Manchester nous a rappelé, même si personne ne l’avait oublié, que le terrorisme islamiste fait désormais partie de nos vies en Occident. Il prend plusieurs visages. Un jour, on abat la rédaction d’un journal. C’est l’histoire de Charlie Hebdo. Ou alors, on mitraille en terrasse. Quelques réflexions sur le sondage d'aujourd'hui. Une fraude historique. Une fraude historique. Aimer Montréal n'est pas si simple. D’abord un aveu: je n’ai jamais trop compris cette histoire de 375ème anniversaire de Montréal. Qu’on célèbre son 350ème ou son 400ème, ça va de soi, mais là, comment ne sentir que nous sommes dans une fête un peu artificielle, faite pour «créer de l’événement», ce qui n’est pas si surprenant dans une ville qui fonctionne à l’événementiel et voudrait se faire reconnaître comme la capitale mondiale des festivals !

Le 375ème me semble surtout relever de l'industrie touristique. Le suicide assisté n’est pas un droit fondamental. Chaos mondial. Comment le français meurt. Dimanche, 13 h environ, je lis dans un café de mon quartier. Adieu, les Ursulines. Les Ursulines vont quitter leur monastère du Vieux-Québec. Solidarité québécoise. Quelle présidence pour Emmanuel Macron ? Entretien avec Brice Couturier. Emmanuel Macron, président. Emmanuel Macron vient de remporter son pari. Le PQ et les minorités: à qui la faute? La publication du rapport final de Paul St-Pierre Plamondon, qui veut réinventer le PQ, a permis aux médias de reprendre un procès qu’ils aiment faire aux souverainistes.

Essentiellement, on soutient que le PQ aurait de grands devoirs à faire pour gagner le vote des électeurs issus de la «diversité». Une odeur effrayante. Les statistiques truquées de l’éducation.