background preloader

Peut-on faire la paix avec les terroristes?

Facebook Twitter

Podcast: peut-on faire la paix avec les terroristes? - Idées. Le sujet est devenu bien moins présent médiatiquement, mais la France est toujours en guerre au Mali.

Podcast: peut-on faire la paix avec les terroristes? - Idées

La dernière dépêche d’agence un tant soit peu significative date d’hier. On y apprend que l’aviation française a procédé à près d’un millier de sorties depuis le début de l’opération Serval, que plus de 170 frappes ont été réalisées au cours de cette période. Maigre écho d’un conflit qui est pourtant loin d’être terminé. Certes, les principales villes du nord du pays ont été reprises aux jihadistes. Certes, ces derniers ont subi des pertes humaines conséquentes : plusieurs centaines d’après Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense. Jean Dufourcq et François Géré JG © Radio France Des groupes « terroristes », pour reprendre la terminologie utilisée pour justifier le déclenchement des opérations militaires, qu’il est sans doute vain de vouloir éradiquer, étant donné l’étendue de leur zone d’action, le Sahel, laquelle zone se joue des frontières.

IFAS - Institut Français d'Analyse Stratégique. Revue Défense Nationale. Afghanistan : Faire la paix avec les talibans, à quel prix ? Dix ans après le lancement de l’intervention de la coalition menée par les États-Unisvisant à éliminer les Talibans du pouvoir et à mettre un terme à la présence de réseaux terroristes en Afghanistan, le peuple afghan vit dans un climat général de peur et d’incertitude.

Afghanistan : Faire la paix avec les talibans, à quel prix ?

Alors que les maigres progrès en terme de développement économique et social en ont déçu beaucoup, d’autres défis importants doivent encore être relevés, en particulier en ce qui concerne la construction d’institutions démocratiques, justes et respectueuses des droits. La situation sécuritaire ne cesse de se détériorer et les actes quotidiens de terreur et d’intimidation visant des civils, dans différentes régions, ont alarmé la population afghane, dont les souvenirs des violations systématiques et généralisées des droits humains, des atrocités et de l’oppression sous le régime taliban, restent vifs. Sept points-clés pour une paix juste en Afghanistan : Mali : les islamistes ont-ils recruté des enfants soldats ? REPORTAGE | C'est une situation inédite pour le Mali.

Mali : les islamistes ont-ils recruté des enfants soldats ?

Des enfants auraient été enrôlés par les différents groupes d'islamistes lorsque ceux-ci occupaient le nord du pays. L'envoyée spéciale de France Info au Mali, Anne Lamotte, a recueilli le témoignage d'un journaliste de Tombouctou qui aurait été témoin de ces enrôlements. Tombouctou, ville-phare de l'Islam en Afrique subsaharienne située à 900 km au nord-est de Bamako. Sa population a vécu sous le joug des islamistes entre juin 2012 et sa libération par les armées françaises et maliennes fin janvier. Mali : peut-on négocier avec les terroristes.

Atlantico : Le secrétaire général de l'ONU a récemment déclaré qu'il préférerait la négociation à l'intervention militaire au Nord-Mali.

Mali : peut-on négocier avec les terroristes

Doit-on en déduire que les membres d'Aqmi Mujao, malgré leur claire appartenance à des mouvances terroristes, peuvent adopter une ligne pragmatique ? Arnaud Blin : La véritable question est de savoir pourquoi le secrétaire général de l’ONU a déclaré que la négociation lui apparaît, à l’heure actuelle, préférable à l’intervention militaire. Il s’agit ici d’une réaction au plan proposé par la CEDEAO, ce dernier présentant certaines insuffisances en l’état actuel.

M. Ban Ki Moon devait répondre rapidement à une question pressante sans pour autant déclencher trop tôt une opération dont les conséquences à long terme restent inconnues. François Géré: Trois dangers à éviter au Mali. On pourrait croire à une répétition de l'histoire en songeant à l'intervention militaire de France au Tchad en 1983 sous François Mitterrand.

François Géré: Trois dangers à éviter au Mali

Crise du Sahel : il faut mettre en faillite Aqmi, la "PME" la plus rentable du désert. Camp de réfugiés maliens, au Niger, le 8 juin 2012 (TOM PILSTON/THE TIMES/SIPA ) À l'heure ou s'achève la conférence de Hammamet – durant laquelle une quarantaine d'acteurs régionaux, de diplomates, de militaires, de membres d'institutions internationales ont échangé dans un dialogue libre et inédit de la situation au Sahel –, l'on voit émerger une réalité complexe et paradoxale relative à l'avenir de cette région du monde.

Crise du Sahel : il faut mettre en faillite Aqmi, la "PME" la plus rentable du désert

À cet égard, l’exécution présumée par le MUJAO d’un diplomate algérien hier au nord-Mali, pour dramatique qu’elle soit, n’est malheureusement qu’un avatar de la crise profonde et persistante qui frappe la région. Comment lutter contre le djihad au Mali (2/2) SlateAfrique - Faut-il négocier avec les islamistes les plus radicaux notamment ceux d’Ansar Dine?

Comment lutter contre le djihad au Mali (2/2)

Serge Daniel - L’erreur qui a été commise est de penser qu’il y a des djihadistes radicaux, et des djihadistes modérés. Un djihadiste est un djihadiste, c’est à dire quelqu’un qui, pour l’application de la charia, prend les armes pour convaincre de gré ou de force les populations de contrées traversées ou visées. Si vous faites attention, Ansar Dine, le groupe dirigé par Iyad Ag Ghaly, n’a jamais publiquement condamné Aqmi.