background preloader

Ivan Segré

Facebook Twitter

« On mesure chez un juif son intelligence des enseignements des maîtres de la tradition d’Israël à ceci qu’il ne craint rien qui puisse venir du travail de l’intellect, qu’il ne craint rien qui mérite le nom de savoir, qui mérite le nom de pensée.

Si l’étude juive est inintelligente, ignorante, obscure, alors le moindre savoir la détruit, qu’il s’agisse de géométrie, de révolution, ou bien d’archéologie, de critique biblique ou d’astronomie. »
“Qu’appelle-t-on penser Auschwitz ?”, p. 198. Israël : l’impossible boycott.

« Qui est cette créature insensée à qui on a offert les Lumières sur un plateau d’argent mais qui s’obstine à se tourner vers La Mecque tel un tournesol que seul le soleil peut subjuguer ?

Israël : l’impossible boycott

Cette créature sait quelque chose qui échappe à la Raison blanche. » Houria Bouteldja ; Les Blancs, les Juifs et nous Un boycott légitime. Pour le BDS universitaire et culturel de l’Etat d’Israël d’Eyal Sivan et Armelle Laborie est le second livre que les éditions La Fabrique consacrent à la question du boycott de l’Etat d’Israël, après celui d’Omar Barghouti paru en 2010 : Boycott Désinvestissement Sanctions.

BDS contre l’apartheid et l’occupation de la Palestine. Ces deux livres relaient un précédent « Appel de la société civile palestinienne au boycott, au désinvestissement, et aux sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il applique les lois internationales et les principes universels des droits de l’homme » datant de juillet 2005. Ouvrons ici une parenthèse. Edward W. L’esprit du judaïsme, la police et la règle du jeu. « Le roi d’Egypte leur dit : ‘Pourquoi, Moïse et Aaron, débauchez-vous le peuple de ses travaux ?

L’esprit du judaïsme, la police et la règle du jeu

Allez à vos affaires. Pharaon ajouta : ‘Vraiment, cette population est nombreuse à présent dans le pays, et vous leur feriez interrompre leur corvée ?’ Et Pharaon donna, ce jour-même, aux commissaires du peuple et à ses surveillants l’ordre suivant : ‘Vous ne fournirez plus, désormais, de la paille au peuple pour la préparation des briques comme précédemment : ils iront eux-mêmes faire leur provision de paille » (Exode, 5, 4-7 ; trad. du Rabbinat).

Est paru dans La règle du jeu, revue dirigée par Bernard-Henri Lévy, figure de proue de l’intellectualité française, un article de David Isaac Haziza intitulé : « Je suis flic ». Alors que les actions de la police française sont fortement contestées par une frange de plus en plus large de la population, l’exercice auquel se livre D. Comment faire en sorte de réduire au minimum la nécessité d’une police ? D. L’argument du PIR. « On avait sûrement calomnié Joseph K… » Franz Kafka Sur le site du Parti des Indigènes de la République est paru un texte intitulé : « Ivan Segré : quand un Camus israélien critique Houria Bouteldja ».

L’argument du PIR

Il est signé Malik Tahar-Chaouch et Youssef Boussoumah, membres du PIR. C’est une réponse à mon compte-rendu du livre de Houria Bouteldja, et incidemment à certains autres de mes textes, tous parus dans Lundimatin. Le cul, le voile et la kippa ou l’avenir politique de la pornographie. C’est peut-être à la faveur d’une conscience ironique de cette coïncidence que le terme grec archos signifie aussi bien le commandant que l’anus : l’esprit de la langue, qui aime plaisanter, transforme en jeu de mots le théorème selon lequel l’origine doit être aussi ‘fondement’ et principe de gouvernement. »Giorgio Agamben ; Qu’est-ce qu’un commandement ?

Le cul, le voile et la kippa ou l’avenir politique de la pornographie

Une ministre du gouvernement s’est exprimée récemment sur RMC au sujet de grandes marques de mode ayant introduit le voile islamique dans leurs dernières créations [1]. Sa parole, ce jour-là, était franche, si bien que les médias l’ont relayée. Sur le site du Monde, par exemple, on lit : Dans Le Monde daté du dimanche 3-lundi 4 avril, un long entretien est accordé à la philosophe Elisabeth Badinter. Interrogée sur les propos de Laurence Rossignol, elle explique : « La ministre a eu un mot malheureux en parlant de ‘nègres’, mais elle a parfaitement raison sur le fond.

Une indigène au visage pâle. « La vocation messianique n’est pas un droit, elle ne constitue pas une identité : c’est une puissance générique dont on fait usage sans jamais se l’approprier. »Giorgio Agamben ; Le temps qui reste Est paru aux éditions La Fabrique Les Blancs, les Juifs et nous.

Une indigène au visage pâle

Vers une politique de l’amour révolutionnaire de Houria Bouteldja. Porte-parole du Parti des Indigènes de la République (PIR), c’est cependant à titre personnel qu’elle écrit ce livre. Il ne s’agira donc pas ici de rendre compte des positions du PIR mais d’un écrit singulier, écrit par une femme singulière. Le livre est composé de six parties : il y a d’abord une sorte de prologue (« Fusillez Sartre »), puis quatre développements dans lesquels l’auteure s’adresse successivement à « Vous, les Blancs », à « Vous, les Juifs », à « Nous, les Femmes indigènes » et à « Nous, les indigènes » ; enfin une dernière partie, en forme d’épilogue, s’intitule « Allahou akbar !

Penser Auschwitz, ou « après Auschwitz »

Bible et révolution. Histoire, à la fois juive et non juive. Judaïsme et révolution. À la librairie Envie de lire. Manteau de Spinoza. Éthique et politique : l’imperium chez Spinoza. Entreprise radicale de démystification. Pourquoi l’Empire n’admettra jamais le tiqqun. Une mystification religieuse. L’Empire, la police. Être authentiquement hors-la-loi.