Eva Joly zap - une vidéo Actu et Politique
Nicolas Sarkozy ironise sur Eva Joly Nicolas Sarkozy ironise sur Eva Joly Le président Nicolas Sarkozy a raillé mercredi, devant les députés UMP, l'eurodéputée Eva Joly, possible candidate à l'élection présidentielle d'Europe Ecologie-Les Verts, en ironisant sur le fait qu'elle était "rayonnante, ouverte, tolérante". Selon plusieurs participants à la réception des députés UMP à l'Elysée, le chef de l'Etat a lancé à ses hôtes: "Quand vous n'avez pas le moral, regardez autour de vous. Vous vous voyez aller aux présidentielles avec Eva Joly, rayonnante, ouverte, tolérante?" Flash précédent Flash suivant
Il y a quelques années, elle a acheté Ma Vie, l'autobiographie de Jane Fonda. En son temps, l'actrice américaine incarna, pour toute une génération de jeunes filles, la liberté d'une femme face à l'arrogance du pouvoir et de l'Etat. Mais Eva Joly n'a jamais terminé ce pavé: les confessions sentimentalo-romantiques de l'auteure, qui révèle avoir souffert et pleuré à cause des hommes, lui sont tombées des mains. Eva Joly et les hommes de sa vie Eva Joly et les hommes de sa vie
Eva Joly, de la justice à la politique Un jour, un grand avocat parisien, dans le luxe discret d'un bureau bourgeois, l'a prise en défaut de culture. Il lui a parlé d'un roman de Victor Hugo, Claude Gueux, plaidoyer contre la peine de mort, qu'elle n'avait jamais lu. En un instant, Eva Joly s'est trouvée anéantie. En un instant, elle est revenue au début du voyage, il y a quarante ans, lorsqu'elle s'appelait encore Gro Farseth, apprenait le français (dont elle ne parlait pas un mot), et découvrait les subtilités du mépris social propre aux familles aisées. Fille d'un artisan tailleur norvégien, issue d'une famille qui n'avait pas les commodités mais un simple seau à l'étage, la future Eva Joly n'en était alors qu'au début de sa mue. Une personnalité... forte et fragile Eva Joly, de la justice à la politique
En une soirée, la télé fait d'une inconnue une star... A l'hiver 2009, l'Islande est dans la tourmente. Le système bancaire s'est effondré, et avec lui la monnaie, les comptes publics, l'économie. L'opinion gronde. Le nouveau gouvernement, de gauche - le premier depuis l'indépendance - est désarmé. En ce dimanche glacé de mars, invitée du présentateur vedette Egill Helgason, Eva Joly crève l'écran. Eva Joly, une justicière à Reykjavik Eva Joly, une justicière à Reykjavik
L'échappée malgache d'Eva Joly L'échappée malgache d'Eva Joly Le dessein était noble ; le résultat fut mince. Entre 2004 et 2006, Eva Joly a conseillé le président malgache de l'époque, Marc Ravalomanana, pour le compte de l'Agence norvégienne de développement et de coopération. Elle apparaissait alors comme la figure de proue d'un aréopage fourni de consultants occidentaux : 17, de l'aveu même de l'ancien chef de l'Etat, dont un économiste norvégien, un Britannique, une escouade de sociaux-démocrates bavarois, des Américains, un urbaniste français et... un philosophe grec. La tâche assignée à la rugueuse Eva ? Inspirer, au nom de la bonne gouvernance, une réforme en profondeur du système judiciaire de la Grande Ile, miné par la faiblesse des effectifs, les carences de la formation, la corruption et le surpeuplement des prisons.
Lors de la grande « noce » entre Europe Ecologie et Les Verts, le 13 novembre, Denis Pingaud est plutôt discret. Ce qui ne veut pas dire que la nouvelle aventure du parti des écologistes ne l’intéresse pas. Bien au contraire ! Elle semble même mettre mal à l’aise certains sympathisants écologistes, comme en témoignent les remarques de Claude-Marie Vadrot, journaliste à Politis, qui note sur son blog que la candidature Joly « paraît bien avoir été mise au point par l’Institut de sondage Opinion Way, dont le vice-président exécutif est Denis Pingaud ». Il ajoute : « Dans le journal Libération daté du mercredi 18 août, [Denis Pingaud] a lancé sa nouvelle candidate, qui sera ou serait peu à peu imposée comme une « évidence » par une campagne de communication qui ne fait que commencer, et qui a été préparée au début de l’été sur l’île de Groix, où Eva Joly et Denis Pingaud ont une résidence secondaire. » Eva Joly, La Fran aise des Jeux et Opinion Way Eva Joly, La Fran aise des Jeux et Opinion Way
A Lyon, les 13 et 14 novembre, se tiennent les Assises nationales du rassemblement des écologistes, étape finale du processus de fusion des Verts et d’Europe Ecologie. Ou va se situer, politiquement, la formation qui en sera issue ? C’est la question que s’est posée Regards Avec une image de probité à toute épreuve, Eva Joly séduit son camp et les médias. REGARDS REGARDS
Ne comptez pas sur eux pour entrer dans le petit jeu des vacheries. S’ils ont eu des divergences par le passé, et ont fini par prendre des chemins différents, ces deux-là s’estiment mutuellement. Ils ne s’adorent peut-être pas, mais ont conscience d’être l’un et l’autre des totems et tiennent trop à la valeur de leur parole pour échanger des agaceries et des petites phrases. Eva Joly et Renaud Van Ruymbeke ont incarné, chacun à sa façon, le "petit juge", ce personnage courageux et fier de son indépendance qui a connu deux décennies de gloire pendant la grande vague des affaires politico-financières, dans les années 1980 et 1990. Tout jeune juge d’instruction, déjà, Renaud Van Ruymbeke a été marqué au feu du scandale en enquêtant sur l’affaire des terrains de Robert Boulin, qui s’était dramatiquement achevée par le suicide du ministre, en 1979. Très durement attaqué, le petit juge a tenu bon. Indépendants, farouchement - Eva Joly, renaud Van Ruymbeke Indépendants, farouchement - Eva Joly, renaud Van Ruymbeke
Eva Joly, la nouvelle égérie écolo LE MONDE MAGAZINE | • Mis à jour le | Par Sylvia Zappi C'est son heure politique. Eva Joly surfe d'une radio à l'autre, multiplie les interviews, tapant sans discontinuer sur les frasques des ministres et du gouvernement. Eva Joly, la nouvelle égérie écolo
Après des années de lutte contre la corruption, l’ancienne juge est l’une des têtes d’affiche écolos depuis les européennes. Portrait. Eva Joly fait un discours à Strasbourg pendant les régionales, le 8 mars (Vincent Kessler/Reuters) Eva Joly, meilleure chance d'Europe Ecologie pour 2012 ? Eva Joly, meilleure chance d'Europe Ecologie pour 2012 ?
Peut-être qu’elle est honnête, peut être qu’elle veut lutter réellement contre la corruption et le pouvoir de l’argent, mais pour moi 99% des députés européens sont soit des idiots-utiles, soit des complices (soit les deux à la fois) de tout ce système, ils participent à la destruction de la démocratie. Eva Joly : "Avec mon accent, je représente 30% des Français"
Eva Joly - Portrait - Vidéo - DailyMotion