background preloader

CivicTech

Facebook Twitter

Pour plus d'intelligence collective dans la politique, cette appli connecte les citoyens avec leurs élus. Stig permet de proposer ses idées citoyennes aux votes des autres utilisateurs.

Pour plus d'intelligence collective dans la politique, cette appli connecte les citoyens avec leurs élus

(Crédit : Stig) Si une vaste majorité de Français reste très attachée au régime démocratique, nombreux sont ceux qui veulent la rénover. Comment le numérique change la politique. Le numérique nous fait entrer dans un nouvel âge du politique, avec les « civic tech », ces technologies qui doivent permettre aux citoyens de prendre part à la prise de décision publique et de se mobiliser pour l’intérêt général.

Comment le numérique change la politique

Cette démocratie numérique demande à être maîtrisée. Le numérique nous fait entrer dans un nouvel âge du politique, avec les « civic tech », ces technologies qui doivent permettre aux citoyens de prendre part à la prise de décision publique et de se mobiliser pour l’intérêt général. L’ère des députés augmentés. Vers une nouvelle communication territoriale - Lettre du Cadre Territorial. Nicolas Loubet - Photos du journal. Problem loading page. "Les partis politiques ?

Problem loading page

Comment vous dire ? Ras-le-Bol ! " Ils sont jeunes, entreprenants, intéressés par la vie publique, amoureux de leur pays, citoyens, mais quand on leur parle politique, ils soupirent. Et pourraient paraphraser Martine Aubry parlant d’Emmanuel Macron ! Ces partis qui ne représentent que 0,58% de la population française - 387.000 adhérents, autant dire presque rien - et qui, en oligopole, sélectionnent les candidats à l’élection présidentielle, ils n’en peuvent plus. Les changer de l’intérieur ? Dormoy Labs, et la radio locale comme outil de synergie urbaine. - Learn Do Share. Venez vous immerger dans le quartier Marx Dormoy, y découvrir les initiatives citoyennes locales au travers d’une balade sonore et visuelle.

Dormoy Labs, et la radio locale comme outil de synergie urbaine. - Learn Do Share

Puis, passons à l’action en explorant ensemble l’outil de radio comme vecteur de synergies et dynamiques collaboratives pérennes. (photo crédit: Sylvia Frederiksson) Dormoy Labs, qu’est-ce que c’est ? Dans le quartier Marx Dormoy en transition émergent de nombreuses initiatives citoyennes (laboratoire de fabrication, agriculture urbaine, espace de création artistique et culturelle, etc.). [ #DormoyLabs ] Exploration urbaine. Creative Roots. 6 mars 2015 (with images, tweets) · s_fredriksson. Signalez vos élus corrompus sur une carte interactive de France ! Accueil. Et si Fleur Pellerin était la première ministre numérique de la Culture. Dans le numéro 21 du quinzomadaire Society (disponible en kiosque jusqu'au 24 décembre)(1) figure une longue interview de la ministre de la Culture, Fleur Pellerin.

Et si Fleur Pellerin était la première ministre numérique de la Culture

Elle y expose notamment pourquoi à l'ère du numérique le rôle de son ministère ne peut plus être le même qu'aux temps de Malraux, Lang ou Albanel. Et son discours prouve qu'au moins elle sait de quoi elle parle quand elle évoque le numérique et la culture. Labo Ess - [Focus] Revitaliser les territoires n'est plus... Mairies 4.0 : Trop d'applis de service public ? Nantes les fusionne toutes en une. Développer les e-services : pour les collectivités locales, la question est devenue prioritaire au cours des dernières années.

Mairies 4.0 : Trop d'applis de service public ? Nantes les fusionne toutes en une

Modules web, applications mobiles, ouverture des données publiques... Legislation Lab. Energie Partagée. La « civic tech » française se met en place autour d'un nouvel espace. Comment la mobilisation en ligne change le monde. C’est un petit logo pour Shell mais un grand pas pour la mobilisation en ligne : à partir de début 2016, vous ne verrez plus le coquillage jaune et rouge sur les boîtes de Lego.

Comment la mobilisation en ligne change le monde

Les deux marques seraient-elles fâchées ? Que nenni ! Le partenariat, vieux de 50 ans, a vacillé sous les coups de boutoir des internautes, mobilisés par Greenpeace. La présidentielle de 2017 peut-elle être uberisée? Le terme a été lancé par Emmanuel Macron, sans doute pas innocemment.

La présidentielle de 2017 peut-elle être uberisée?

Lui qui, après avoir mis quelques pieds dans la fourmilière, commence à avouer publiquement se sentir à l’étroit dans un système arrivé à bout de souffle. Et puis, on nous dit que le Front National c’est ce qui nous attend. Mais on oublie que les deux tiers des Français ne veulent certes ni de Hollande, ni de Sarkozy, ni d’un autre issu de l’un des partis historiquement au pouvoir. Mais qu’ils ne veulent pas du Front National non plus. LaPrimaire.org : la révolution démocratique est en ligne. Le site internet de LaPrimaire.org recense plus de 17 000 inscrits.

LaPrimaire.org : la révolution démocratique est en ligne

LaPrimaire.org : « Tout le monde ne peut pas devenir président mais le président peut venir de n'importe où » - Civic Tech. L’association Democratech (qui a pour ambition de mettre la technologie au service de la démocratie) va ouvrir le mois prochain le site de primaires citoyennes LaPrimaire.org.

LaPrimaire.org : « Tout le monde ne peut pas devenir président mais le président peut venir de n'importe où » - Civic Tech

Le projet ? Organiser une primaire ouverte sur Internet, organisée pour permettre aux Français de choisir les candidats qu’ils souhaitent voir se présenter à l’élection présidentielle de 2017. Il y a fort à parier que Thibauld Favre et David Guez vont faire parler d’eux dans les semaines à venir : ils font la Civic Tech cette semaine. Vous proposez une primaire alternative pour 2017, ce quoi s’agit-il ? Il s’agit d’une primaire ouverte et démocratique dont la principale caractéristique est d’être organisée hors du contexte des partis politiques. 13 idées pour convertir les politiques à la démocratie numérique sans les braquer.

"Je souhaite que la e-démocratie participative n’arrive pas en opposition à la démocratie représentative, mais en soutien", déclarait Alain Juppé au dîner du club EBG 500 (electronic business group), le 12 avril dernier. Devant ce prestigieux parterre de responsables de la transformation numérique de l’économie, c’est probablement la seule fois où le candidat à la primaire de droite évoquera réellement la transformation numérique en cours. Mais la déclaration est lourde de sens, tant elle révèle l’inquiétude des politiques devant le potentiel de disruption du numérique sur la démocratie représentative sur laquelle sont basées nos constitutions. transparence, participation et nouvelle posture Elle pointe, en creux, la nécessite de mettre à jour les outils et de convertir les politiques et administration au numérique… sans les braquer. Mêler avis d'experts et de citoyens réconcilier avec la politique En attendant une citoyenneté numérique.

Mexico City is crowdsourcing its new constitution using Change.org in a democ... Mexico City just launched a massive experiment in digital democracy. It is asking its nearly 9 million residents to help draft a new constitution through social media. The crowdsourcing exercise is unprecedented in Mexico—and pretty much everywhere else. Chilangos, as locals are known, can petition for issues to be included in the constitution through Change.org (link in Spanish), and make their case in person if they gather more than 10,000 signatures. They can also annotate proposals by the constitution’s drafters via PubPub, an editing platform (Spanish) similar to Google Docs. The idea, in the words of the mayor, Miguel Angel Mancera, is to “bestow the constitution project (Spanish) with a democratic, progressive, inclusive, civic and plural character.”

There’s a big catch, however. That makes Mexico City’s public-consultation experiment a big test for the people’s digital power, one being watched around the world. Les Sri-Lankais rédigent leur nouvelle Constitution sur Internet. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Julien Bouissou (New Delhi, correspondance) Dans cette nation longtemps déchirée par les guerres ethniques, le pouvoir en place depuis un an a décidé d’ouvrir une consultation sur sa future Constitution sur Internet.

L’occasion, pour les jeunes notamment, de prendre la parole. La prochaine Constitution du Sri Lanka verra-t-elle le jour grâce aux réseaux sociaux ? Les civic techs sont-elles l'avenir de la démocratie? Entretien avec Christophe Itier. «Les réseaux sociaux favorisent l'implication de la société civile dans le débat public» Julien Gueit, délégué à la communication et aux outils numériques de CFI Julien Gueit, délégué à la communication et aux outils numériques de CFI.

Les liens CivicTech de la semaine #13 - Civic Tech. La « civic tech » française se met en place autour d'un nouvel espace, Le Lab/Idées. Un Lyonnais invente la démocratie 2.0. Stig - l'app de démocratie participative. Loi numérique : ces propositions de citoyens retenues par le gouvernement. Jamais dans l'histoire de la Ve République, les citoyens n'avaient été directement associés à l'écriture d'un projet de loi. Bientôt une consultation en ligne pour chaque loi ? L’Assemblée nationale a adopté hier un amendement en vertu duquel le gouvernement devra préparer un rapport ouvrant la voie à une consultation systématique des internautes avant la présentation de textes de loi, à l’image de ce qui a été fait pour le projet de loi Numérique. Certains députés ont cependant invités leurs collègues à commencer par regarder devant leur porte. La civic-tech renouvelle les outils pour mobiliser les citoyens. #OpenDemocracyNow (with images, tweets) · j_henches.

La civic-tech veut inventer la démocratie de l’ère internet. La civic-tech nous permet de mieux comprendre les enjeux politiques — Extra Extra. Open Source Politics. Open Source Politics.