background preloader

Textes officiels (BO, compte-rendu...)

Facebook Twitter

Education artistique et culturelle : Le rapport Doucet veut renforcer la dynamique des projets. Remis au gouvernement le25 janvier, le rapport de la députée Sandrine Doucet sur "les territoires de l'éducation artistique et culturelle" resserre tous les boulons.

Education artistique et culturelle : Le rapport Doucet veut renforcer la dynamique des projets

La députée veut à la fois relancer les initiatives d'établissement et le pilotage régional et national. Le rapport Doucet vise à impulser une véritable dynamique en faveur de l'éducation artistique et culturelle. Cela passe par les différents niveaux d'action. Dans les établissements La députée demande d'abord un engagement des établissements. " Chaque projet d’établissement doit impérativement comporter un volet culturel qui engage solidairement l’ensemble de la communauté éducative. Un pilotage renforcé Le rapport demande aussi une mise en perspective du parcours par les élèves. " L’élève doit pouvoir, éventuellement accompagné par sa famille, retracer son parcours et opérer un véritable retour d’expérience, pour une réelle prise de conscience de ce qui a été vécu, appris, découvert et rencontré. MENE1514630A. Article 1 - Le parcours d'éducation artistique et culturelle vise à favoriser un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture.

MENE1514630A

Il se fonde sur trois champs d'action indissociables qui constituent ses trois piliers : des rencontres avec des artistes et des œuvres, des pratiques individuelles et collectives dans différents domaines artistiques, et des connaissances qui permettent l'acquisition de repères culturels ainsi que le développement de la faculté de juger et de l'esprit critique. Le référentiel du parcours d'éducation artistique et culturelle fixe notamment les grands objectifs de formation et repères de progression associés pour construire le parcours.

Ce référentiel est annexé au présent arrêté. Article 3 - Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur à la rentrée scolaire 2015. Article 4 - La directrice générale de l'enseignement scolaire est chargée de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Annexe 1. 2. 3. Culture, médias, ressources... les 3 axes de l’éducation artistique et culturelle. Pour favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, l’éducation artistique et culturelle se devait de « changer d’échelle ».

Culture, médias, ressources... les 3 axes de l’éducation artistique et culturelle

Retour sur les trois axes de la feuille de route présentée le 11 février par Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin au collège Paul-Bert à Malakoff. Communication en conseil des ministres : l'éducation artistique et culturelle. La ministre de la culture et de la communication et le ministre de l'éducation nationale ont présenté, en conseil des ministres du 21 novembre 2012, une communication relative à l'éducation artistique et culturelle.

Communication en conseil des ministres : l'éducation artistique et culturelle

La ministre de la culture et de la communication et le ministre de l'éducation nationale ont présenté une communication relative à l'éducation artistique et culturelle. L'objectif du Gouvernement est de permettre à tous les jeunes, sur tous les territoires, d'accéder à l'art et à la culture de la petite enfance à l'université. En collaboration étroite avec les collectivités territoriales, ce projet prioritaire entre dans une phase nouvelle, pour une mise en œuvre à la rentrée 2013. Les initiatives et les réalisations existantes sont multiples, souvent remarquables, impliquant d'ores et déjà tous les acteurs de l'éducation artistique et culturelle, depuis l'école jusqu'aux musées, aux théâtres, aux cinémas, aux conservatoires. Source elysee.fr Mise à jour : mars 2013. Programme 2nde création et activités artistiques.

Arts appliqués et cultures artistiques en LP. BO n°40 du 30 octobre 2003. C. n° 2003-173 du 22-10-2003 NOR : MENE0301998C RLR : 501-6-; 435-0 MEN - DESCO A9 Les termes actuellement utilisés sont nombreux qui désignent indifféremment, et quel que soit le niveau considéré du cursus scolaire, les diverses situations pédagogiques où les élèves sont mis en relation avec l’art.

BO n°40 du 30 octobre 2003

Ainsi parle-t-on, par exemple, mais sans justification logique, de “pratiques culturelles”, “d’éducation artistique”, de “sensibilisation esthétique”, d’“arts et de culture”, d’“enseignements artistiques”. Cette pluralité d’appellations, plus ou moins pertinente et approximative, introduit depuis longtemps la confusion dans l’esprit du lecteur et des usagers, élèves et parents. Bulletin officiel n° 5 du 3 février 2005. Bulletin officiel n°19 du 8 mai 2008. Bulletin officiel du 1er février 2007. BO N°1 4 février 2010 : Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture.

Préambule Le Président de la République a rappelé lors de son discours sur la réforme du lycée, du 13 octobre 2009, que le lycée doit donner à la culture la place centrale qui lui revient.

BO N°1 4 février 2010 : Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture

Le lycée, lieu de transmission des savoirs, doit permettre l'accès de tous les élèves à la culture, afin qu'ils deviennent des acteurs de leur parcours scolaire et culturel. Chaque élève, quelle que soit son origine sociale ou géographique, doit en effet bénéficier d'un égal accès à la culture. Les enseignements et les pratiques artistiques, la rencontre avec les artistes et les œuvres, les projets de classe, etc., contribuent donc à mettre en place, tout au long de la scolarité, un véritable parcours culturel. Les projets collectifs menés dans le cadre de la vie lycéenne conduisent les élèves à acquérir autonomie et initiative.

I - Essor de la vie culturelle au lycée A. Projet_de_referentiel_pour_le_parcours_d_education_artistique_et_culturelle_379162.pdf. Compte-rendu du Conseil des ministres du 11 février 2015. MENE1311045C. Le présent texte s'inscrit dans le cadre de la priorité gouvernementale donnée à l'éducation artistique et culturelle, et a pour but de développer les principes et les modalités de mise en œuvre des parcours d'éducation artistique et culturelle.

MENE1311045C

Au cours de sa scolarité, chaque jeune suit des enseignements qui constituent l'un des fondements d'une éducation artistique et culturelle ; ce fondement est souvent complété par des actions éducatives et s'enrichit d'expériences personnelles ou collectives, à l'école et en dehors de l'école. Cette éducation artistique et culturelle est encore trop inégale d'un jeune à l'autre, pour des raisons diverses (socioculturelles, géographiques, etc.) et en fonction des écoles ou établissements fréquentés. Enseignements artistiques et réforme du collège - SNES. Le ministère a communiqué son projet de réforme du collège et a réuni une première fois les organisations syndicales le 17 mars pour une première présentation : grille horaire, cadrage des « marges de manœuvre » et des « enseignements pratiques interdisciplinaires ».

Enseignements artistiques et réforme du collège - SNES

Pour le SNES-FSU, ce projet de réforme est en l’état inacceptable, car il ne répond pas aux difficultés rencontrées sur le terrain : Les enseignements artistiques seraient globalisés, sans identification des arts plastiques et de l’éducation musicale : « Enseignements artistiques 2 h ». Cet affichage pourrait ainsi conduire à diminuer le temps d’enseignement de l’une ou l’autre des deux disciplines, puisque la seule obligation qui figure dans le code de l’éducation est que ces deux disciplines soient enseignées au collège et qu’il n’est pas fait mention de quotité horaire ni de niveau de classe : « des enseignements artistiques obligatoires sont dispensés dans les écoles élémentaires et les collèges (…).