background preloader

Combat énergies sale

Facebook Twitter

Victoire! La fin des énergies fossiles commence... C'est grâce aux mouvements citoyens qui portent ces visions d’un autre avenir que de telles avancées peuvent devenir réalité.

Victoire! La fin des énergies fossiles commence...

Deeper Ties to Corporate Cash for Doubtful Climate Researcher. Photo For years, politicians wanting to block legislation on have bolstered their arguments by pointing to the work of a handful of scientists who claim that greenhouse gases pose little risk to humanity.

Deeper Ties to Corporate Cash for Doubtful Climate Researcher

One of the names they invoke most often is Wei-Hock Soon, known as Willie, a scientist at the Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics who claims that variations in the sun’s energy can largely explain recent global warming. He has often appeared on conservative news programs, testified before Congress and in state capitals, and starred at conferences of people who deny the risks of global warming. But newly released documents show the extent to which Dr. Exxon Mobil Investigated for Possible Climate Change Lies by New York Attorney General.

Photo.

Exxon Mobil Investigated for Possible Climate Change Lies by New York Attorney General

Énergies fossiles: une facture de 60 milliards pour l’État. Même si aucun des trois partis fédéraux dans la course pour former le prochain gouvernement ne remet en question l’exploitation des énergies fossiles, il n’en demeure pas moins que notre dépendance nous coûte très cher. Selon une recension menée par le Fonds monétaire international, les subventions publiques canadiennes consacrées au pétrole, au gaz et au charbon devraient atteindre 60 milliards de dollars en 2015. L’ampleur de ce chiffre a de quoi surprendre. Mais il faut savoir que le Fonds monétaire international (FMI) définit ces « subventions » en comparant essentiellement les prix payés par les consommateurs pour leur énergie et son coût « réel » pour l’ensemble de la société. Pétrole: Zachary Richard met en garde les Québécois. « Je suis très préoccupé par la situation dans l'estuaire du Saint-Laurent, parce qu'il y a un projet de forage en eaux profondes à Old Harry.

Pétrole: Zachary Richard met en garde les Québécois

Je trouve que le public québécois est complètement dans le noir au sujet des risques », dénonce Zachary Richard, en entrevue téléphonique avec La Presse. Un lobbyiste antipipeline au ministère de l'Énergie en Alberta. La ministre de l'Énergie Marg McCuaig-Boyd entourée d'une meute de journalistes.

Un lobbyiste antipipeline au ministère de l'Énergie en Alberta

Photo : ICI Radio-Canada La nouvelle ministre de l'Énergie Marg McCuaig-Boyd a été questionnée jeudi à l'Assemblée législative sur le choix de son chef de cabinet, un ancien lobbyiste antipipeline. Graham Mitchell a été le directeur par intérim de la Société À l'Action, un groupe qui milite contre le projet de pipeline Northern Gateway. À l'Action a également demandé à l'Office national de l'énergie de prendre en compte les études sur le climat et de tenir des audiences publiques au sujet du projet Énergie Est. La ministre Marg McCuaig-Boyd assure toutefois que son chef de cabinet n'a pas fait du lobbyisme contre les pipelines. « Il a été à [LeadNow] quelques mois puis est retourné travailler à l'Institut Broadbent. » L'Institut Broadbent est une organisation qui mise sur la démocratie et la formation de jeunes leaders.

Discours contradictoire. Manifestation populaire contre l'austérité et l'économie du pétrole tous les samedis : le 21 mars lançons le printemps! Oil just dipped below $50 per barrel. How much lower can it go? U.S. stock markets plunged over 300 points today, in tandem with a steep slide in oil prices that briefly brought the price of a barrel of West Texas Intermediate (WTI) crude oil below $ 50 per barrel.

Oil just dipped below $50 per barrel. How much lower can it go?

The Dow Jones Industrial Average ended down 331.34 points, or 1.86 percent, even as WTI crude, a U.S. benchmark, closed at $ 50.04 per barrel -- the lowest closing price since April of 2009. The decline in oil prices, from their late June 2014 high, is simply mind-boggling. Le baril de pétrole sous les 60$ US la baril. Les énergies fossiles du Québec. Les énergies fossiles du Québec. Causons. Abdoulaye Baldé, ministre sénégalais des mines, reconnaît que le continent se fait avoir dans les contrats signés avec les compagnies minières.

causons

Il est vraiment très inspiré ! (DR) En furetant sur le net, je tombe sur cette déclaration d’Abdoulaye Baldé, ministre sénégalais des mines : « Si la flambée des prix des matières premières fournit une occasion exceptionnelle aux pays africains dotés de ressources minières de bénéficier de la manne provenant de l’essor des prix, en réalité, la plupart des pays africains est perdante ». Il l’a faite en plein mois d’août 2011. Le lobby du pétrole s’achète un accès aux décideurs. L’industrie des sables bitumineux a obtenu bien plus qu’une simple occasion d’afficher son logo en signant un partenariat sans précédent avec le Musée canadien de l’histoire de Gatineau, en novembre dernier.

Le lobby du pétrole s’achète un accès aux décideurs

Grâce à cette commandite « historique » de 1 million de dollars, l’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) bénéficiera jusqu’en 2018 de nombreux avantages, notamment d’un accès privilégié à divers hauts placés de la capitale fédérale, a appris Le Devoir. La nouvelle avait soulevé un tollé à l’automne. En échange d’une contribution de 200 000 $ par année échelonnée sur cinq ans, le lobby de l’or noir devenait le principal bailleur de fonds privé du Musée des civilisations, depuis rebaptisé par le gouvernement conservateur. Avantages nombreux Ces documents offrent un rare aperçu des bénéfices que font miroiter les organismes culturels publics à de potentiels commanditaires depuis que les gouvernements se sont mis à sabrer leurs enveloppes budgétaires. Le lobby du pétrole s’achète un accès aux décideurs. Non aux sables bitumineux ! Le projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada transporterait 1,1 million de barils par jour de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au port de Saint John (NB) d’où le pétrole serait exporté.

Non aux sables bitumineux !

Canada: le gaz de schiste ralentit les énergies renouvelables. Le pétrole coule à flots, pour le meilleur et parfois pour le pire. L’Amérique du Nord carbure au pétrole et sa propre production d’or noir connaît une croissance marquée, au point où les dirigeants politiques espèrent «l’autonomie énergétique» d’ici quelques années.

Le pétrole coule à flots, pour le meilleur et parfois pour le pire

Cette nouvelle réalité implique une hausse fulgurante du transport par trains et par oléoducs du pétrole venu de l’ouest. Avec tous les risques que cela comporte. Dans son discours de victoire en novembre dernier, le président Barack Obama a insisté sur sa volonté de « libérer » les États-Unis de leur dépendance envers le pétrole « étranger ». Des propos qui n’incluaient certes pas le Canada, partenaire naturel de Washington, mais qui s’appuyaient sur une réalité qui aurait semblé complètement inimaginable il y a moins d’une décennie. Les statistiques sur la production pétrolière en Amérique du Nord ont en effet de quoi faire sourire les partisans des sources d’énergie fossiles. Le Canada fait lui aussi sa marque comme producteur d’or noir de classe mondiale. Keystone XL ne créerait que 50 emplois, dit Obama.

Le président américain Barack Obama a exprimé mardi de nouveaux doutes sur la pertinence de donner le feu vert au projet d’oléoduc Keystone, défendu depuis des mois par le gouvernement Harper. Selon le chef de la Maison-Blanche, cette infrastructure pétrolière ne créerait que « 50 emplois permanents » dans son pays, signe du faible impact économique attendu du projet.

Lors d’une intervention mardi à Chattanooga, au Tennessee, consacrée aux moyens de renforcer la classe moyenne, M. Obama a mis au défi ses adversaires républicains, en position de force au Congrès, d’accepter un « grand marchandage » combinant réforme de la fiscalité des entreprises et investissements dans les infrastructures. Il a ainsi rejeté les déclarations du président républicain de la Chambre, John Boehner, qui avait affirmé en mai que « l’oléoduc Keystone créera des dizaines de milliers d’emplois américains ». Keystone: des opposants rassurés par l'attitude prudente de Kerry. Le groupe qui réunit des propriétaires de terrains opposés à l'oléoduc s'est rencontré dans un champ de foire près de l'épicentre du conflit qui implique les gouvernements canadien et américain, pour discuter stratégie. En plus de traîner le gouvernement de l'État devant les tribunaux et de militer auprès de la compagnie TransCanada, qui propose de construire l'oléoduc, les opposants ne quittent pas Washington des yeux, espérant qu'il rejette tout simplement le projet.

Ils se sont d'ailleurs réjouis, la semaine dernière, de voir le secrétaire d'État John Kerry écarter du revers de la main une demande du Canada d'obtenir une réponse rapidement. Une des militantes a affirmé que M. Kerry, reconnu pour vouloir combattre les changements climatiques lorsqu'il était au Congrès, est plutôt silencieux sur Keystone depuis qu'il a pris la tête du département d'État, qui surveille le processus d'évaluation réglementaire. Jane Kleeb a affirmé que cette première réaction de M. Le Canada, un cancre environnemental : mais quelle merveilleuse nouvelle! Le cancre de la lutte contre les changements climatiques. Oh que ma joie fut profonde lorsque j’ai vu le titre de cet article du Devoir du 19 novembre 2013 : « Rapport scientifique. Le Canada cancre de la lutte contre les changements climatiques». Et en fouillant encore plus dans mes vieux journaux, ce fut vraiment l’extase quand j’ai pris connaissance de cet article de journal du 20 octobre 2010 : « Sommet sur la biodiversité.

Natasha Kanapé Fontaine. Crude Awakening: 37 years of oil spills in Alberta. What it’s like when oil runs through your backyard. You can smell the oil from Wayne Johnston’s house. The scent wafts, when the wind is right, from a baby-blue pumpjack whirring up and down a short walk from his front door. And his grass grows just a little greener in thin, straight lines radiating out from the humming pumpjack – all he sees of pipelines snaking under his property, most of the time. This is what it’s like living with oil running through your backyard.

Tell Energy Secretary Moniz: Drop your support for lifting the ban on crude oil exports! Quand l'argent du pétrole sert à se défendre contre l'industrie. Sables bitumineux : feu vert à l'expansion de la mine de Shell. Le reportage de Sylvain Bascaron Le gouvernement fédéral autorise Shell à procéder à l'expansion de la mine de sables bitumineux Jackpine, à 70 kilomètres au nord de Fort McMurray, en Alberta. La pétrolière devra toutefois respecter plusieurs conditions. Cette mine permet actuellement d'extraire 200 000 barils de bitume par jour. Shell veut y faire passer sa production à 300 000 barils par jour. Pour y arriver, l'entreprise devra investir une somme qui approchera ou pourrait même dépasser les 10 milliards de dollars. Alberta minister says urban drilling can be done safely - Calgary. Alberta's energy minister says a review on how oil and gas development can co-exist in urban areas will be finished next month.

"If there can be drilling the heart of Los Angeles there can presumably be drilling in some urban areas in Calgary, but what you need to do is ensure that you have appropriate setbacks and appropriate rules for that kind of activity," he said. Lethbridge is one of many communities that is currently objecting to drilling within city limits. Lethbridge council targets plan to drill for oil in city A company has the mineral rights to land in southwest Lethbridge and it's applying to drill three oil wells. Sables bitumineux : feu vert à l'expansion de la mine de Shell. Décision américaine sur Keystone XL : J. Podesta ne participera pas au dossier. Des tuyaux du projet pipeline Keystone XL de TransCanada sont empilés près de Gascoyne, au Dakota du Nord.

Photo : (archives) La Maison-Blanche a indiqué mercredi que le nouveau conseiller du président Obama en matière d'énergie et de changement climatique, John Podesta, ne prendrait pas part à la décision sur le projet de pipeline Keystone XL de TransCanada. M. Lethbridge : inquiétudes autour d'un projet de forage pétrolier dans la ville. Photo : iStockphoto Un projet d'exploitation pétrolière dans les limites de la ville de Lethbridge crée la controverse. Les élus locaux se plaignent de n'avoir aucun pouvoir dans le processus de décision et, avec l'étalement urbain, les résidences se rapprochent des forages.

Alors que l'ouest de Lethbridge est un quartier en pleine expansion et qu'on prévoit y construire des écoles, des commerces et de nouvelles résidences, des citoyens craignent qu'un projet de forage pétrolier ne vienne leur gâcher la vie. « Ce va venir nous empoisonner et cela n'a pas à se produire », estime un résident, Reid Seibert. L'entreprise Goldenkey oil veut forer trois puits en ayant recours à la fracturation hydraulique, un procédé controversé qui consiste à injecter un mélange d'eau et de produits chimiques dans la roche pour libérer le pétrole. Neil Young revient à la charge contre les sables bitumineux. La vérité sur les sables bitumineux.

Nlles technologies

Sables bitumineux et pétrole de schiste - Une «onde de choc» mondiale est en vue. L’augmentation de la production pétrolière nord-américaine est telle qu’elle provoque une véritable « onde de choc » planétaire, qui aura pour conséquence de freiner la hausse du cours de l’or noir au cours des prochaines années. Un scénario qui tranche avec ce qu’on prévoyait il y a à peine quelques années. Mais cette ruée vers l’énergie fossile risque aussi de mettre à mal la recherche de sources énergétiques moins destructrices. Sables bitumineux et pétrole de schiste - Une «onde de choc» mondiale est en vue. 21 prix Nobel demandent à l’Europe de tourner le dos aux sables bitumineux. Nouvelle salve contre l’exploitation des sables bitumineux albertains.

Les Pays-Bas veulent faire libérer les activistes de Greenpeace. Amsterdam – Le ministre néerlandais des Affaires étrangères a fait savoir, vendredi, qu’il passerait par les canaux diplomatiques pour tenter d’obtenir la libération des militants de Greenpeace accusés de piraterie en Russie après qu’ils eurent protesté aux alentours d’une plateforme pétrolière dans les eaux de l’Arctique.

Fracking

Le BAPE est mandaté pour se pencher sur le gaz de schiste. Two Pennsylvania Children Banned from Discussing Fracking Settlement for Their Entire Lives. Nucléaire. Le moment le plus dangereux pour l'humanité : la piscine de combustible de l'unité 4 de Fukushima. « C'est un problème de survie » Note utilisateur: Détails Catégorie parente: International. Coriums. Une volée d'oiseaux décimée au Nouveau-Brunswick. La publicité trompeuse de Pétrolia. L’avenir énergétique du Québec ne se trouve pas dans le pétrole. Affrontement autour de l’exploitation pétrolière en Équateur.

Contre pipelines

Anticosti. Vacances d'été et pêche - Sépaq Anticosti. Le sort de l’île d’Anticosti, une préfiguration de notre déchéance? Terre-Neuve publie en sourdine une étude sur l’exploration pétrolière dans le golfe du Saint-Laurent. Pêches et Océans - Le couperet conservateur fait mal à la recherche. Une «zone morte» record dans le golfe du Mexique. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Les sables bitumineux, Fort McMurray en Alberta.... - Natasha Kanapé Fontaine. Une première réflexion à mon retour de Fort McMurray. (6) Natasha Kanapé Fontaine. Petropolis (arte) Aujourd'hui c'est... Biocarburants : "On ne doit pas choisir entre manger et conduire"

Pétrole - Le temps qu’il faut. Patricia & eriberto gualinda : sarayaku ?

Megantic

Ma ville en deuil. Transport de pétrole par train: +28000% en 5 ans. Le transport de pétrole par voie ferrée se poursuivra au Maine. Le transport de pétrole par voie ferrée se poursuivra au Maine. Lac-Mégantic : la sécurité du type de wagons déjà mise en cause. Transport de produits bitumineux dans le Maine - La compagnie aurait fait fi d’un moratoire. Que s’est-il passé à Nantes? One Month After Arkansas Oil Spill, Exxon Earns $9.5 Billion Profit.