background preloader

VRM

Facebook Twitter

Idée de startup : où faire sa veille ? - Maddyness - Le Magazine des Startups Françaises. Les événements C’est là où vous trouverez la somme d’informations la plus considérable. D’une part, ils vous permettront d’avoir une bonne idée du marché, des tendances et des produits et services déjà en circulation. D’autre part, ils seront l’occasion de nouer de précieux contacts, recueillir des informations qui vous seront utiles pour mûrir votre projet puis le concrétiser. Institutions, grands comptes, investisseurs… ils sont tous dans les grands rendez-vous de la Tech et seront des interlocuteurs privilégiés pour vous aider à avancer.

Les rendez-vous génériques Consumer Electronic Show (CES) – Las Vegas C’est LE grand rendez-vous mondial de la Tech, spécialisé dans l’électronique grand public. Web Summit – Lisbonne C’est LE rendez-vous européen de la Tech. Slush – Helsinki À destination originale, événement insolite. Maddy Keynote – Paris Tous les ans, la Maddy Keynote constitue un rendez-vous incontournable pour ceux qui espèrent marquer leur époque de leur empreinte innovante. Sondage : Les Français sont-ils prêts pour l'arrivée du RGPD. La production de données double tous les 24 mois et le sujet qui inquiète de plus en plus les Français. L’étude OpinionWay révèle que 7 sondés sur 10 se disent préoccupés par l’utilisation de leurs données par les entreprises. En Europe, le RGPD entrera en vigueur le 25 mai 2018 et les Français l’attendent de pied ferme. 80% d’entre eux se disent prêts à boycotter les marques et entreprises qui ne le respecteraient pas et porteraient donc atteinte à leur vie privée.

Plus d’un sur deux (55%) est pourrait aller jusqu’au tribunal pour attaquer en justice les organisations qui ne se conformerait pas à la réglementation. 57% des sondés affirment faire attention à la sécurité de leurs données personnelles avant de choisir un produit d’une marque ou un fournisseur de service. Tout du moins, s’ils ont accès aux informations ou si le fournisseur de service ne s’est pas déjà rendu indispensable. Méthodologie. Focus n°5 | La RGPD, la réforme de la transparence - Le blog de la relation client. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à l’utilisation de leurs données. Ainsi, 54% d’entre eux se disent plus vigilants sur Internet par rapport aux années précédentes. Par ailleurs, 10% d’entre eux souhaiteraient ne plus communiquer d’informations, car quasiment un quart craint leur utilisation et exploitation sans leur accord (Etude Médiamétrie /Institut Mines-Télécom – 2017). Face à une défiance de plus en plus forte des consommateurs, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) mis en place le 25 mai 2018, vise à leur redonner confiance.

Cette nouvelle réglementation déployée à l’échelle européenne renforce les grands principes de la Loi Informatique et Libertés (1978) et redonne davantage la main aux consommateurs.. De leur côté, les entreprises doivent respecter plusieurs principes. Les principes à respecter selon le site de la CNIL : Définir les objectifs du fichier Vérifier la pertinence des données Limiter la conservation des données Sécuriser les données.

Open Book Challenge. Une IA comprend pour vous les CGU de Facebook, Netflix et Instagram. « Acceptez-vous les conditions d’utilisation du service ». Avant de s’inscrire, que celui qui n’a jamais cliqué sur « j’accepte » sans avoir ni lu ni compris balance son email, on lui envoie des chocolats ! Pourtant, en validant ces pages, chaque internaute signe un véritable contrat le liant à la plateforme sur laquelle il s’inscrit. Un blanc-seing dont les conséquences peuvent êtres lourdes : réutilisation de photographies à des fins publicitaires, enregistrement du visage, géolocalisation… Pour combler ce manque, un projet américain baptisé « Terms of Service; Didn’t Read » (pour conditions d’utilisation, je ne les ai pas lues) vient d’être relancé.

Le collectif met en place une opération de financement participatif. Son objectif : recueillir suffisamment de fonds pour rémunérer les personnes dont la tâche est de lire, analyser, retranscrire ces conditions générales d’utilisation aux simples internautes que nous sommes. Un travail salutaire et qui profiterait à tous.

L'écosystème européen des startups des données personnelles en une carte. Étude - Data : Les Français passifs face à l'utilisation des données. Au commencement, le Web était perçu comme une terre de libertés dans laquelle chacun allait et venait librement… Mais désormais que quatre milliards d’individus y ont accès, une bonne partie de ce qu’ils y font est capté. La MAIF et Reputation Squad ont mené une enquête pour évaluer le degré de conscience des Français vis-à-vis des abus que la collecte de leurs données personnelles peut entrainer.

Ils ont également interrogé nos compatriotes pour déterminer les mesures envisageables pour conserver ces informations. Captation des données personnelles : l'inquiétude monte D’après l’étude, 3 Français interrogés sur 4 seraient inquiets quant à la sécurité de leurs données personnelles. Facebook serait particulièrement au centre de ces craintes puisque 87% de Français redoutent que l’entreprise ait accès à leurs données privées. Malgré tout, les internautes français ne réduisent pas leur usage du Web, et plus particulièrement des réseaux sociaux. De quelles cibles les marques peuvent-elles le plus exploiter les données? GDPR : 9 nouvelles obligations, autant d'opportunités. Qui ? Merav Griguer, Co-Head du département Protection des données de Bird & Bird à Paris. Quoi ? Le résumé de l'intervention du cabinet Bird & Bird, partenaire du Grand Format "Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité ? ". Comment ? Sans attendre une éventuelle transposition dans le droit Français, le tant redouté Règlement général sur la protection des données (GDPR, ou RGPD en anglais) entrera en vigueur le 25 mai 2018.

"Même si une nouvelle loi "Informatique et Libertés" est aussi en cours d'élaboration, quoi qu'il arrive, c'est le règlement qui prévaut dans la hiérarchie des normes" précise Merav Griguer. Avec le GDPR, les entreprises vont devoir répondre à neuf obligations nouvelles : - la "privacy by default" : le fait de s'assurer que toute solution de traitement des données réponde aux obligations de la législation, dès sa conception. - la mise en place de registres pour tous les traitements de données mis en oeuvre. Benoit Zante. Avec leurs DMP, La Poste et Ooreka font communiquer leurs données. Qui ? Christophe Poupinel, fondateur d'Ooreka (groupe Solocal), Alexandra Mauraisin, ‎Directrice adjointe de la Marque du Groupe La Poste (en photo), et Antoine Landréat, Digital Business Director de Starcom.

Quoi ? Une étude de cas, présentée lors du Grand Format "Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité" dont Ooreka était partenaire. Comment ? En 2015, Le groupe La Poste mettait en place une plateforme commune de données entre La Poste, La Banque Postale et La Poste Mobile. D'un point de vue publicitaire, l'outil permet de mener des campagnes plus ciblées, mais surtout plus respectueuses des internautes. Pour mettre en place ce nouveau type de campagne publicitaire en ligne, La Poste cherche à enrichir ses propres données.

Le site Ooreka (ex-Comprendre Choisir), filiale de Solocal (lire aussi notre article) était déjà partenaire du Groupe La Poste, depuis un test mené fin 2016 sur une campagne de création dynamique pour l'offre Digitposte+. Benoit Zante. La donnée, une mine d'or d'abord pour les distributeurs, les banques et les telcos. Qui ? Pierre Santamaria, Senior Manager chez Accenture Interactive. Quoi ? Le compte-rendu de la présentation réalisée lors du Grand Format "Data to Consumer, comment concilier éthique et efficacité" dont Accenture Interactive était partenaire. Comment ? "Tout le monde parle de la data comme le nouvel or noir du marketing... et pourtant, quand on regarde les chiffres, la donnée publicitaire ne permet d'augmenter en moyenne que de 5 à 10% le CPM [Coût Pour Mille] de la vidéo et de 10 à 18% celui des bannières... " Pour les médias et les éditeurs qui entendent exploiter leurs données, le gain est donc loin d'être mirobolant...

En France, Accenture évalue à 50 millions d'euros le marché de la donnée publicitaire. La donnée doit encore apporter la preuve de son intérêt pour les annonceurs dans un cadre publicitaire. "Il faut donc se poser la question autrement. Le secteur des télécoms est aussi à l'offensive sur ces sujets, notamment par des acquisitions d'entreprises AdTech.

Benoit Zante. Protection des données - Des règles plus adaptées pour les petites entreprises. Et si la nouvelle réglementation sur les données personnelles (GDPR) était une chance. Qui ? Yan Claeyssen, directeur général de Publicis-ETO et Vice-Président de la délégation Customer Marketing de l’AACC. Quoi ? Une tribune à contre-courant, sur les opportunités de la GDPR (General Data Protection Regulation) pour les entreprises, les agences et les médias. Comment ? L'arrivée prochaine de la nouvelle réglementation sur les données personnelles (General Data Protection Regulation) est une source de stress pour l'ensemble de l'économie numérique et un véritable cauchemar pour l'écosystème du marketing et de la communication digitale. Cette réglementation, à laquelle risque de s'ajoute la directive e-privacy, va profondément bouleverser les modalités d'exploitation de la donnée en imposant tout un arsenal d'obligations et de restrictions.

Il y a une tendance sociétale de fond que trop peu de marketeurs reconnaissent : les consommateurs ne veulent définitivement pas être traqués, fichés et ciblés de manière intrusive. Yan Claeyssen. Cadre de vie : la data immobilière au service des moments de vie. Comment aider les 3 millions de foyers qui déménagent, à économiser temps, argent et stress, et « profiler » ces consommateurs pour le compte des marques leaders de la banque, l’énergie, les télécom, les assurances ou l’équipement de la maison ? C’est ce que propose la nouvelle plate-forme Cadre de vie. Depuis plusieurs décennies, les marques privilégient la promotion de leurs produits sur leurs différents canaux de communication plutôt que de tenter de résoudre les problèmes de leurs clients. Pourtant, ce modèle s’est essoufflé compte tenu de la multiplication des occasions de parler aux clients.

La pression commerciale devient étouffante pour les consommateurs qui attendent plus de services. Alors comment modifier cette tendance en devenant des sociétés qui aident leurs clients durant des moments-clés de leur existence ? Trois millions de foyers déménagent en effet chaque année en France, deux millions de locataires et près d' un million de propriétaires. Alors comment ça marche ? Etude sur la confidentialité des données en France | L’ADN. La protection des données personnelles est, plus que jamais, un enjeu de taille pour les Français qui sont de plus en plus nombreux à s’en préoccuper (85% en 2017, vs 80% en 2014).

Les récentes cyberattaques y sont pour beaucoup, mais ne suffisent pas à expliquer à elles-seules cette inquiétude grandissante : les Français sont de plus en plus actifs sur Internet, et sont conscients de s’exposer davantage. Côté millennials, ces pratiques sont encore plus importantes que chez la moyenne des Français : ils sont plus nombreux à stocker des documents sur des serveurs (52% vs 39%), se risquent plus souvent à saisir des informations personnelles sur des forums (41% vs 23%) ou à relayer des messages type « chaînes » (27% vs 17%). 51% d’entre eux déclarent réaliser « souvent » des paiements en ligne (contre 39% en 2014) tandis que 80% jugent le risque de piratage de leurs données bancaires « important », et 47% « très important ». Apple empêche l'utilisation des cookies sur Safari | L’ADN. Avec son nouvel OS, Apple s’attire les foudres des publicitaires : Safari, le navigateur web développé par la marque, fait ainsi la chasse aux cookies.

Tout d’abord, Apple limite à 24h l’utilisation à des fins de ciblage commercial les cookies déposés par un site web visité. Ensuite, ils seront automatiquement effacés de l’historique s’il n’y a eu aucune autre visite sur le site en 30 jours. Une décision justifiée par le côté intrusif de la publicité en ligne, comme l’a expliqué un porte-parole de la marque. Apple considère ainsi que les données des utilisateurs sont récoltées sans leur autorisation. Et c’est vrai qu’à coup de retargeting mal placé, certains adnetworks ont dégoûté les internautes au point de faire le succès des ad blockers. Les professionnels de la publicité en ligne, eux, voient cette décision d’un mauvais œil. Apple n’est évidemment pas la seule entreprise à se poser la question du tracking publicitaire. Données personnelles : encore plus d'inquiétude.

En 2017, 85% des Français se disent préoccupés par la protection de leurs données personnelles. Une augmentation de quatre points par rapport à 2014. 33% des Français ont déjà essayé d’effacer des informations les concernant sur internet, dont 17% "plusieurs fois". Un chiffre qui grimpe à 61% chez les 18-24 ans. L’édition 2017 de l'étude CSA sur les données personnelles (1) montre "une sensibilisation accrue au sujet de leurs données personnelles et de la nécessité de les protéger contre les risques d’utilisation frauduleuse".

Les jeunes ... inquiets Près de 75% des 18-24 ans déclarent par ailleurs "rechercher régulièrement sur le net des informations associées à leurs nom et prénom" (vs 57% sur l’ensemble des Français) et la majorité d'entre-eux (93%) se disent préoccupés par la protection de leurs données en ligne, dont 48% « très préoccupés » (vs 39% pour l’ensemble des Français). Pas bons les mots de passe A qui se fier ? Protection des données : ce que la GDPR va changer au 25 mai 2018. ProSiebenSat.1 Media SE – ProSiebenSat.1, RTL Deutschland Media Group, and United Internet Create Log-in Alliance – First Partner: Zalando. Berlin/Karlsruhe/Cologne/Munich, July 28, 2017 – Three leading German media and internet companies have established a comprehensive registration and single sign-on service online in anticipation of the EU’s new data protection standards which will apply from May 2018.

For this purpose, ProSiebenSat.1 Media SE, the RTL Deutschland GmbH media group, and United Internet AG have founded a log-in alliance in collaboration with WEB.DE and GMX. Zalando SE will be the first partner to make use of this log-in solution. According to the agreement signed by all partners, an open standard will be created and a foundation monitoring the standard’s compliance and development will be established. As an independent entity, the foundation will provide assistance with the implementation of EU data protection regulations and the planned ePrivacy regulation for online services. User data is shared between account providers and services only after the user has given their consent. Press contacts: Data: Médias, agences et pure players français se réunissent pour réfléchir à un standard | AD-EXCHANGE.FR * Quand une banque prend position contre la data. Vous valez plus que vos données.

Vous pouvez refuser les cookies. Surfer en navigation privée. Ne créer aucun compte sur un réseau social. Fuir les GAFA. Ce serait un joli pied de nez à la data. Ne vaudrait-il pas plutôt qu’une entreprise prenne position contre la data ? Le brief Investec est un groupe spécialisé dans la banque et la gestion d’actifs en Afrique du Sud. Si le groupe est peu connu en France, celui-ci est présent en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Australie, à Hong Kong, en Inde ou encore en Suisse.

En tant que marque, Investec a souhaité renforcer sa promesse sur son marché historique, l’Afrique du Sud. Pourquoi est-il important pour Investec de se positionner ainsi sur le marché ? Or, Investec réfute cette approche : « nos clients seront toujours traités comme des individus, pas comme la somme de leurs données » comme en témoigne Stephen Koseff, CEO d’Investec.

La campagne Wunderman Aqua s’est basée sur une donnée incongrue. Le case study Les résultats Les enseignements. Interview de Julien Braun, RadiumOne : blockchain vs GAFA. LOLAbySonora presents LOLA — KissKissBankBank. Datas : annonceurs et agences médias doivent monter en First Party... En donnant son consentement, le consommateur reverra ses attentes à la hausse ! - Business Analytics Info. Data : l'intrusion des marques fatigue les Français. Pourquoi les consommateurs ne lisent pas les politiques de confidentialité. Reprendre le contrôle de ses publications et de ses données sur les réseaux sociaux. Payer d'un selfie et d'un clin d’œil devient une réalité. Gérer soi-même l'accès des marques à nos data. Gérer soi-même l'accès des marques à nos data. Des consommateurs européens ultra-connectés et attentifs à leurs données personnelles. Données personnelles : les nouvelles règles du jeu en Europe. Loic Le Meur : « Leade.rs est un projet plus gros que ce que je pensais »

Un plug-in pour lutter contre son addiction à Facebook - MEDIA MEDIUM. Le VRM : CRM social ? Gmail - Free Storage and Email from Google. Blockchain : focus sur 3 usages. Ouverture des données : pourquoi c’est complexe, mais important. Ma Bonne Action : be united ! ICYMI : et si le VRM révolutionnait vraiment la relation entre marques et consommateurs.

AboutTheData.com. Réussir à faire sa pub sans la pub. L’Inbound marketing : une approche centrée utilisateur. Comment utiliser de façon pertinente les données collectées. USA : L'IAB fait son mea culpa. #BigData : La gestion des données personnelles, le casse-tête de la CNIL. La "grosse connasse" et l'infidèle, ou comment bien gérer ses données. Données personnelles : les marques en savent trop pour 61 % des Français - Actualité : Distribution (#551633)

Microsoft Advertising étudie la valorisation des données personnelles. Les Français dérangés par la publicité intrusive. Les Français de plus en plus réticents envers le digital ? Criteo Email - Confidentialité. Laurent Lipiner (Start'inPost) : "L'accélérateur de La Poste se focalise sur le commerce, le domicile et la confiance numérique" - JDN.

Saison 4 de MesInfos : 2015 commence sur les chapeaux de roues ! Qu’est-ce que la connaissance client ? L'Observatoire Influencia - Le VRM : CRM social ? Le VRM redonne le pouvoir au consommateur l Data-Business.fr. Yes Profile redonne aux consommateurs le contrôle de leurs données. Le VRM est-il l’avenir de la relation entre les marques et les consommateurs ? [Tribune libre] Un marketing personnalisé ? Oui, mais responsable ! L’identité relationnelle à côté de la carte d’identité. "Blue Button" : Faut-il donner aux gens l'usage de leurs données de santé ? Étudiants: les données personnelles sur le web pour remplacer l'examen d'entrée. Salon Cartes Secure Connexions : Sommes-nous réduits à de simples données ? Non au vol et au marchandage des données personnelles ! | Chez Jean Matouk. Les Français prêts à monnayer leurs données personnelles.

Réseau social de la Fing: Business Models et Self Data. Monétisation des données : jusqu'où valoriser les big data ? Les Français et leurs datas : une typologie utile aux marques. Data: les conso connaissent leur valeur. Les français et la data : je t’aime moi non plus. Données personnelles: les Français inquiets mais prêts à monétiser leur vie privée. La data nourrit bien des fantasmes. Maitrise de la data par le consommateur : une opportunité pour les marques ?