background preloader

Monsanto

Facebook Twitter

Monsanto. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monsanto

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître. Impliqué dans des scandales sanitaires à répétition, Monsanto est plus que jamais montré du doigt.

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître.

Si vous souhaitez boycotter Monsanto, voici la liste des sociétés qui utilisent leurs produits si controversés. En boycottant ces marques, vous choisissez d'éviter de donner de l'argent à Monsanto pour protéger la santé de votre famille, de vos enfants et des générations futures. La Liste des Marques à Éviter Nous avons obtenu la liste des sociétés utilisant les produits Monsanto sur le blog américain Collective Evolution. Monsanto est condamné à payer 93 millions de dollars.

Il peut y avoir de grandes victoires dans de petits endroits.

Monsanto est condamné à payer 93 millions de dollars

C’est un gros coup dur pour le géant de la biotechnologie Monsanto ce mois-ci, la Cour Suprême de la Virginie de l’Ouest le condamne à payer 93 000 000 de dollars à la ville de Nitro, située en Virginie de l’Ouest, pour avoir empoisonné les citoyens aux produits chimiques de l’Agent Orange. La com a été approuvé l’année dernière, mais les détails ont été réglés il y a seulement quelques semaines sur la manière dont les fonds seront distribués. Le condamnation nécessitera que Monsanto fasse ce qui suit : -Dépenser 9 millions de dollars pour nettoyer la poussière contaminée à la dioxine de 4 500 maisons.

-Dépenser 21 millions de dollars pour faire des tests sur les gens afin de déterminer s’ils ont été empoisonnés à la dioxine. -Les citoyens seront surveillés pendant 30 ans pour ces intoxications, et pas seulement quelques mois. -63 millions supplémentaires seront attribués si des tests supplémentaires sont nécessaires. Le Roundup de Monsanto, tueur du papillon monarque. Le cycle de vie de l'insecte est parfaitement accordée à la croissance saisonnière du laiteron —la seule plante que ses chenilles peuvent consommer.

Le Roundup de Monsanto, tueur du papillon monarque

Dans ce vaste jeu de marelle, les générations successives de monarques suivent l'émergence printanière du laiteron, depuis le Mexique jusqu'au Canada. Naguère, cette plante vivace s'épanouissait dans les prairies, aux bords des routes, dans les champs de maïs et sur les terrains vagues de la plupart des régions du continent américain. Le laiteron alimentait ainsi une migration massive qui s'achevait chaque hiver; ce sont plus de 60 millions de papillons qui convergeaient alors sur les forêts de pins des Sierra Madre. publicité.

Son label bio perdu, un agriculteur porte plainte. «La pire des décisions» Un nouvel OGM, le maïs TC1507 du groupe américain DuPont-Pioneer, va être autorisé à la culture dans l'Union européenne, malgré l'opposition de 19 pays.

Son label bio perdu, un agriculteur porte plainte

Les leçons à tirer de la défaite de Monsanto à Córdoba, en Argentine. Retour sur un procès perdu — Kokopelli. L’État français — ou plus précisément le Ministère de l’Agriculture – ainsi que ses acolytes, le GNIS (Groupement National Interprofessionnel des Semences et Plants – un organisme hybride public-privé) et la FNPSP (Fédération Nationale des Professionnels de Semences Potagères et Florales), ont poursuivi l’Association KOKOPELLI devant la Justice et ils ont gagné leur procès.

Retour sur un procès perdu — Kokopelli

Cela n’est plus aujourd’hui un secret pour personne. Ce qu’il l’est en revanche davantage, ce sont les raisons pour lesquelles KOKOPELLI n’a pas eu gain de cause. Les différentes étapes de cette longue épopée judiciairesommaire Tout d’abord, l’association tentait ainsi de dénoncer les erreurs commises par la Répression des Fraudes lorsqu’elle visait dans son procès-verbal, à tort, des variétés dont le nom figurait effectivement au Catalogue Officiel. OGM : des scientifiques mexicains dénoncent les « pressions des multinationales » Monsanto, PepsiCo, Coca-Cola et d’autres dépensent 45 millions de $ contre l’étiquetage des OGM. Mardi 6 novembre, plus de 18 millions de Californiens inscrits sur les listes électorales (un chiffre record pour l’Etat) éliront un président, des membres du Congrès et des représentants locaux, mais doivent aussi approuver ou non onze initiatives populaires ou propositions, qui seront inscrites en amendement à la Constitution si elles obtiennent une majorité des voix.

Monsanto, PepsiCo, Coca-Cola et d’autres dépensent 45 millions de $ contre l’étiquetage des OGM

Le plus disputé de ces projets de loi est la proposition 37, qui imposerait un étiquetage obligatoire à tous les produits comestibles contenant des ingrédients modifiés génétiquement (genetically engineered, dans le texte), et interdirait leur commercialisation sous l’appellation de produits "naturels ". Environ 90 % du maïs et du soja américains, très présents sous formes diverses dans la grande distribution, comportent des gènes altérés – souvent pour leur permettre de tolérer l’herbicide Roundup de Monsanto. Santé : Monsanto en Argentine, un bilan accablant. Novopress a traduit en français une enquête décapante de Micheal Warren et Natacha Pisarenko (Associated Press) datant du 20 octobre dernier et portant sur les effets secondaires dévastateurs des produits agro-chimiques de la firme Monsanto, multinationale spécialisée dans les pesticides et semences génétiquement modifiées.

Santé : Monsanto en Argentine, un bilan accablant

Source originale et nombreuses photos : www.concordmonitor.comPhoto ci-dessus : le 31 mars 2013, Camila Veron, 2 ans, née avec de multiples malformations et très malade, se tient devant la maison de sa famille à Avia Terai, dans la province de Chaco, en Argentine. (AP Photo/Natacha Pisarenko) L’ouvrier agricole Fabian Tomasi n’avait pas l’habitude d’utiliser des vêtements de protection lorsqu’il manipulait des pesticides sous forme pulvérulente. À 47 ans, il n’est plus aujourd’hui qu’un squelette vivant. Le droit de planter et cultiver librement bientôt interdit ? Les industries et multinationales semencières veulent rendre les paysans captifs… grâce à la loi.

Le droit de planter et cultiver librement bientôt interdit ?

Les députés doivent examiner le 28 novembre un texte instaurant une « contribution volontaire obligatoire » : une véritable dîme sur les semences. Ressemer librement sa propre récolte ou échanger des variétés de plantes deviendra illégal. Soucieux de préserver l’autonomie alimentaire, des paysans et des citoyens entrent en résistance. Photo : source Demain, graines et semences ne seront peut-être plus libres. USA: la Cour suprême se range une nouvelle fois du côté de Monsanto. La Cour Suprême américaine à Washington le 6 novembre 2013© AFP/Archives Saul Loeb Washington (AFP) – La Cour suprême des États Unis a à nouveau donné raison à Monsanto en refusant de se saisir de la plainte d’un groupement de producteurs et d’agriculteurs bio, mercredi.

USA: la Cour suprême se range une nouvelle fois du côté de Monsanto

Un soja OGM « sain » : la nouvelle idée de Monsanto et DuPont. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Les OGM peuvent-ils être bons pour la santé ? Le débat est relancé alors que le groupe américain d'agrochimie Pioneer, filiale du géant DuPont, est en train de lancer, sur le marché américain et peut-être bientôt en Europe, une graine de soja génétiquement modifiée et « saine », de marque Plenish. Son rival, Monsanto, développe de son côté un produit similaire, Vistive Gold. « On travaille depuis dix ans sur le Plenish. Il s'agit de la première huile de soja qui présente des bénéfices sanitaires pour le consommateur : elle est en effet riche en acides oléiques, ce qui en fait un produit qui vaut presque l'huile d'olive, assure Michael Keller, porte-parole de DuPont Pioneer.

L'annonce tombe à pic alors que l'Agence des produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) américaine veut bannir les acides gras trans de l'alimentation des Américains. Or l'huile de soja contient des acides gras trans. . « Ce soja pourrait se voir autorisé en Europe. OGM : Monsanto installe un discret centre d’expériences dans le Loiret. Lentement mais sûrement, souvent par l’intermédiaire de dirigeants ou de sociétés qui servent de poissons-pilotes, Monsanto quadrille le territoire français pour développer ses activités actuellement interdites. De façon à être présent partout pour le cas où le lobby des OGM réussissent à arracher quelques autorisations. A force d’essais sous serre ou d’essais clandestins en plein champ. OGM : selon Monsanto, une modification génétique peut en cacher une.

OGM : la fin du rêve Monsanto en Inde ? Elle est marrante l'Amarante : elle désespère Monsanto ! L'amarante Pourrie la Vie des OGM de Monsanto - lespacearcenciel sur LePost.fr (13:35) L’amarante plus forte que Monsanto ? « 1+1=salade ? Des plantes adventices ou mauvaises herbes devenues résistantes au glyphosate.