background preloader

Jacob Jordaens

Facebook Twitter

Jacob Jordaens - Google-Images. Jakob Jordaens. Jacob Jordaens est un peintre flamand, né à Anvers le 19 mai 1593, mort à Anvers le 18 octobre 1678.

Jakob Jordaens.

Il était le fils aîné d'un marchand de grosses toiles, et, dès l'âge de quatorze ans, il fut mis par son père en apprentissage chez Adam Van Noort, pour y acquérir les connaissances nécessaires à un peintre sur toiles d'ameublement. Jordaens resta huit ans chez son maître, et il épousa sa fille Catherine le 15 mai 1616. Quelques mois auparavant, il avait été inscrit dans la gilde de Saint-Luc comme «-peintre à la détrempe », waterschilder. Plus tard, maître honoré et déjà célèbre, il se rapprocha souvent de son ancien métier, et en 1644, par exemple, il peignit encore des cartons de tapisseries. Qui était alors le rêve de jeunesse de tous les artistes du Nord; Sandrart affirme seulement que, privé des modèles qu'il aurait pu trouver au delà des Alpes, il étudia avec passion les oeuvres italiennes qu'il put voir dans son pays, et par exemple dans la collection de Rubens.

Jacob Jordaens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacob Jordaens

Pour les articles homonymes, voir Jordaens. Jacob Jordaens (en français parfois Jacques Jordaens et en néerlandais Jacobus Jordaens) est un peintre et graveur flamand né le à Anvers, où il est mort le . Biographie[modifier | modifier le code] Jacob Jordaens est l'un des plus grands maîtres de la peinture anversoise du XVIIe siècle, avec Pierre Paul Rubens et Antoine Van Dyck. Au contraire de ses deux peintres contemporains, Jacob Jordaens n'a jamais voyagé en Italie pour étudier les œuvres de la Renaissance italienne et passa sa vie principalement à Anvers. Son père était marchand de toiles ou de serges.

Jordaens est baptisé le , comme en témoignent les registres baptistaires de l'église Notre-Dame d'Anvers, église catholique. Sur le statut de peintre baroque attribué à Jacob Jordaens… On lit souvent : Jacob Jordaens, peintre baroque… Mais cette stigmatisation de son œuvre à l’art Baroque est-il vraiment légitime ?

Sur le statut de peintre baroque attribué à Jacob Jordaens…

Comment cantonner un artiste à cette seule forme d’expression artistique alors que sa formation comme le perfectionnement de son art supposent une évolution de sa manière de peindre, donc un passage par plusieurs formes d’expression stylistique ? En réalité, une attribution si rapide du statut de peintre baroque est fort équivoque. Comment définir l’art baroque ? Comme le Maniérisme, il suffit de s’intéresser aux choix plastiques représentatifs d’une conception de l’image propre à certains artistes du XVIIe siècle. En effet, tous les peintres, sculpteurs, architectes et autres artisans d’art du XVIIe siècle ne sont pas des artistes baroques… L’art baroque se caractérise par une volonté de représentation et de magnificence du surnaturel.

L’Adoration des bergers est un thème récurrent dans l’œuvre de Jordaens. Jacob Jordaens et le joyeux désordre: Sur les pas d’un peintre anversois au ... - Céline Muller, 50 minutes, JACOB JORDAENS. Plus encore que Rubens au génie plus universel, aux préoccupations humanistes plus avouées ou que Van Dyck aux curiosités inquiètes, Jacob Jordaens est le peintre flamand par excellence.

JACOB JORDAENS

Les sujets populaires, qu'il traite avec prédilection, l'allure héroïque et dense de son art, une sorte de généreuse placidité, de lyrisme solide suffiraient, en effet, à l'attester. Il convient pourtant d'aller au-delà de cette analyse un peu courte : l'artiste est plus diversifié et plus riche qu'il n'y paraît, ainsi le décorateur et le dessinateur – tous deux de grande classe – doivent être mis à leur pleine valeur ; le portraitiste ne mérite pas moins d'attention. Jacob Jordaens fut baptisé à Anvers en 1593. En 1607, il apparaît sur les registres de la guilde de Saint-Luc comme élève du peintre maniérisant Adam Van Noordt (1562-1641), puis, en 1615, comme maître waterschilder (peintre à la détrempe et à l'aquarelle, ce qui s'entend particulièrement d'un peintre de cartons de tapisserie). Jacob Jordaens. Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la peinture ».

Jacob Jordaens

Peintre flamand (Anvers 1593 – id. 1678). Toute sa carrière se déroula à Anvers, où son succès fut tel qu'il recevait des commandes de l'Europe entière. À la mort de Rubens (1640) et de Van Dyck (1641), Jordaens fut considéré comme le premier peintre de sa ville natale. Élève, en 1607, d'Adam Van Noor, dont il deviendra le gendre en 1616, le jeune homme est reçu franc maître de la gilde d'Anvers en qualité de peintre à la détrempe (1615). Les diverses influences qui participent alors à la formation de son art persistèrent curieusement jusque dans les dernières œuvres de sa carrière. 1.

Jordaens acquit très vite un style personnel, mais revint sans cesse sur quelques modèles de ses glorieux aînés, Rubens et Caravage surtout. 2. Jordaens fut plus un collaborateur qu'un élève du maître et travailla durant vingt ans à ses côtés. 3.