background preloader

Asperger

Facebook Twitter

Syndrome d'Asperger. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Syndrome d'Asperger

Le syndrome d'Asperger Ce syndrome a été nommé d'après les travaux du pédiatre autrichien Hans Asperger qui décrit en 1943 des enfants chez lesquels on constate un déficit de communication non verbale, une diminution de l'empathie, et une maladresse physique[3]. Ces travaux ne furent révélés qu'en 1981 par Lorna Wing[4], puis traduits en anglais par Uta Frith en 1991[5] et connaissent depuis une médiatisation importante. La cause ou les causes exactes du syndrome d'Asperger sont encore inconnues. Lorsque le diagnostic est établi, une prise en charge pluridisciplinaire avec différentes techniques complémentaires est proposée. Syndrome d'Asperger – le webdoc. Syndrôme d'Asperger et Diagnostic - Le blog de mook.

Syndrome d'Asperger : les filles sous haute surveillance. 5. septembre 2013 Le système de diagnostic du syndrome d'Asperger est principalement destiné aux hommes concernés.

Syndrome d'Asperger : les filles sous haute surveillance

Pour les filles et les femmes atteintes, le diagnostic est le plus fréquemment posé tardivement à partir de l’adolescence, cela leur cause un long cheminement qui est évitable. Un conseiller peut leur venir en aide. Le syndrome d'Asperger au féminin. Le syndrome d'Asperger (prononcer "asperguère"), forme "légère" d'autisme, est très mal connue en France.

Le syndrome d'Asperger au féminin

Même si vous avez vu le fameux docu-fiction "Le cerveau d'Hugo", cela ne vous permettra pas forcément de reconnaitre un aspie lorsque vous en croiserez un. L'autisme est un trouble neurologique, ce n'est PAS une maladie mentale. Les "aspies" ne présentent ni retard de langage ni de retard intellectuel, certains sont même extrêmement éloquents et peuvent avoir tendance à monologuer, d'autres feront du mutisme sélectif en société alors qu'ils s'expriment normalement lorsqu'ils sont en famille, certains feront de hautes études... Voici une liste détaillées des caractéristiques des femmes "Aspies": Par Samantha Craft dans Everyday Asperger’s, Mars 2012 Traduction par Véronique Laurent d'un texte qu'on peut trouver à cette adresse:

Regardez-moi dans la bouche. Bien avant d’être aspi, j’avais remarqué mon impossibilité à soutenir un regard.

Regardez-moi dans la bouche

Pourquoi ? Je ne le savais pas, c’était comme cela depuis mon enfance et par ailleurs, si je tentais de regarder mon interlocuteur dans les yeux, je ne faisais plus attention qu’à ça et je n’entendais même plus ses propos. Quand j’ai ouvert les premiers livres sur le SA, j’ai très vite pu lire que nous ne comprenions pas que nous devions engager un contact visuel avec l’autre.

Un peu comme ne pas savoir quand dire « bonjour » ou « merci ». Ça m’a choqué car j’ai toujours su pour ma part qu’il fallait que je regarde l’autre, simplement je n’y arrive pas. C’est une technique que j’ai mise au point naturellement et je ne pourrais même pas savoir à quand ça remonte tellement ça fait partie de moi (sûrement à la petite enfance). C’est tellement en moi, que même à la télévision, je vais regarder la bouche du présentateur. Faut-il séparer le manque de contact visuel des adultes de celui des enfants ? 2010 : comment j’ai découvert que j’étais aspie (syndrome d’Asperger) Mars 2010 : un jour, ma mère me remet à ma place, faisant une réflexion qui me fait comprendre que mon comportement n’est pas adapté.

2010 : comment j’ai découvert que j’étais aspie (syndrome d’Asperger)

Démoralisée, me sentant inférieure, incapable, irresponsable, j’écris en 2 minutes une petite note sur facebook « Inadaptée » dans lequel je décris ce ressenti, ce décalage qui fait que quoi que je fasse, je ne rentre pas dans le moule. Surprise, à la suite de cette note, une jeune femme qui a le syndrome d’Asperger me répond : elle pense, est même certaine, que j’ai le syndrome d’Asperger, se reconnaît dans ce que j’écris. Je suis surprise : je doute beaucoup pour son explication : j’ai lu rapidement la description de ce syndrome dans les livres que j’ai lu consacrés à l’autisme. Rapidement car Julien (mon fils, autiste typique) n’est pas concerné.

Et je ne pensais pas un seul instant à moi dans ces descriptions. Par contre je suis contente qu’on réponde à mon désarroi, qu’on s’intéresse à moi, et je commence à correspondre un peu avec cette jeune femme. Différence surdoué/asperger - Témoignages d'Aspergers. Le texte ci-dessous décrit les caractéristiques des surdoués, trouvé sur le site Nous sommes assez nombreux à remarquer que les descriptions de surdoués et d'aspergers sont très proches.

Différence surdoué/asperger - Témoignages d'Aspergers

Je vais tenter ici de marquer ce qui me semble similaire et ce qui me semble différent. Mes commentaires sont entre parenthèses et en italique. A remarquer, que, comme d'habitude, il n'est question que des enfants (les autres n'ont qu'à se débrouiller), donc je ferais parfois part des évolutions possibles à l'adolescence et à l'âge adulte. je prendrais pour exemple un enfant, asperger, d'intelligence moyenne mais pas surdoué (sinon les effets se confondent).

Les caractéristiques présentées ci-dessous constituent une liste non exhaustive. Sur le plan psychologique • résout les problèmes de manière originale (je dirais oui aussi) • Est alerte et réagit vite aux nouvelles idées. Handicap et emploi : Travailler avec un(e) collègue autiste asperger. Notre dossier « Travailler avec un collègue en situation de handicap » aborde chaque mois une pathologie pouvant être source de problèmes dans une équipe.

Handicap et emploi : Travailler avec un(e) collègue autiste asperger

Solutions pour une collaboration entre personnes autistes Asperger et neurotypiques. Talentéo insiste souvent sur le fait qu’il est tout à fait possible de concilier handicap et emploi. Effectivement, il est important de réaliser que le handicap reste une particularité dans un parcours de vie. L’important est donc d’en parler à ses proches, qu’ils appartiennent au domaine privé ou professionnel, afin de se concentrer sur ce qui fait notre force et compenser les éléments négatifs pour avancer dans le bon sens. L’autisme Asperger, au même titre que n’importe quel handicap, n’est finalement qu’un ensemble de symptômes, qu’ils soient temporaires ou définitifs.