background preloader

Francksam

Facebook Twitter

Dénaturer la #nature sur Instagram | Radio-Canada.ca. J'ai parlé à Charlie*, un ancien gardien de parc qui a tenté de combattre le fléau grandissant des photographes amateurs à Joffre Lakes. Sur la ligne de tir des appareils mobiles, il a été témoin de la déchéance de son environnement de travail. Anxieux, malheureux, il a fini par jeter l’éponge et démissionner.

Charlie avait longtemps caressé le rêve de devenir gardien de parc. Son embauche, il la compare au fait de gagner à la loterie : il aurait désormais le bonheur d’embrasser la solitude, de connaître la faune et la flore sous toutes leurs coutures, de les protéger, de les enseigner. Tout ce bonheur s’est évanoui lorsque Joffre Lakes a commencé à suffoquer sous le poids des touristes, il y a environ trois ans. La charge de travail a augmenté, la fréquentation du parc a grimpé en flèche, et ces endroits magnifiques, sacrés, ont commencé à ressembler à un Best Buy au lendemain de Noël. Entre 2000 et 2015, le parc a reçu en moyenne 52 300 touristes par année. La folie des voitures.

Géo sec.2

Histoire sec.2. Histoire sec.3. Monde contemporain. Finances personnelles. Histoire sec.1. Géographie sec.1. Histoire sec.4. Histoire du 20e siècle. Éthique et culture religieuse. Projet orientant, PPO. Français. Cours InformaTIC. Cours de cinéma. En lien avec l'école. Bouffe.

Idées maison et famille

À classer. Matériel pédagogique. Mathématique.