Gaming

Facebook Twitter

"Pour faire du jeu un outil de promotion de la marque, il faut intégrer les produits dans le jeu de manière intelligente" L'utilisation du jeu comme moyen de communication, notamment dans les points de vente, permet de créer un lien privilégié avec les clients.

"Pour faire du jeu un outil de promotion de la marque, il faut intégrer les produits dans le jeu de manière intelligente"

L'objectif pour les marques est de toucher le plus grand nombre. Entretien avec Eliott Reilhac, Directeur Général de la société Distribeo L'Atelier : quel est l'avantage pour une entreprise, une marque de communiquer par le jeu ? Eliott Reilhac : Le jeu apparaît comme un excellent moyen de créer une relation immédiate et positive entre le consommateur et la marque. Celle-ci lui fait vivre une expérience de consommation agréable et amusante, susceptible de favoriser la création d’un lien affectif.

Le Smartphone apparaît aujourd’hui comme le meilleur support pour créer une couche de réalité virtuelle ludique sur le monde un peu triste de l’achat en super/hypermarché. Comment une entreprise peut-elle faire en sorte que ce type d'applications, ce type de jeux, puisse devenir un outil de promotion de marque ? Eliott Reilhac : Tout le monde aime jouer ! Le jeu confirme son rôle dans la communication. Les internautes sont de plus en plus nombreux à avoir vu ou s'être prêté à l'expérience de jouer à un module ludique proposé par une entreprise dans un but commercial.

Le jeu confirme son rôle dans la communication

Cela, notamment sur des réseaux sociaux. Les Français jouent de plus en plus sur des plates-formes de réseaux sociaux comme Facebook (20% environ) et sur leur téléphone mobile (13%). C'est ce qui apparaît dans un sondage Ifop mené pour le compte de L'Atelier. L’âge n’est désormais plus une barrière ou un critère pour jouer. Autre chose : près de la moitié des sondés ont le souvenir d’avoir déjà vu une publicité sous forme de jeu sur Internet et un tiers d’entre eux soulignent même que cela c’est reproduit plusieurs fois. Valoriser sa présence sur la toile En effet, on constate que parmi les gens qui jouent à des jeux vidéo, 35 % ont déjà joué à des jeux en ligne parrainés par des grandes marques.

La publicité en ligne, un passage obligé ? Les ambiguités de la gamification. Par Rémi Sussan le 01/03/11 | 9 commentaires | 6,770 lectures | Impression La gamification est un des gros buzz du moment.

Les ambiguités de la gamification

En janvier 2011 s’est tenu d’ailleurs le premier “Gamification Summit“. Elle consiste essentiellement à se demander ce qui nous attire tant dans les jeux, puis d’en extraire les recettes fondamentales, afin de les appliquer hors du cadre ludique. Au coeur de ce processus se trouve l’idée que le gain de points, l’acquisition d’un statut, sont des moteurs d’amusement suffisants pour encourager les utilisateurs à recourir à un service. Exemple type, Foursquare, application sur mobile où l’on recommande à ses amis divers lieux dans la ville, celui qui en conseille le plus étant à même de récupérer bons d’achat ou coupons de réductions dans certains des lieux recommandés (ceux qui possèdent un partenariat avec Foursquare).

Selon les thuriféraires de la gamification, le concept devrait bientôt devenir partie intégrante du design de n’importe quel site web.