background preloader

Des histoires dans l'histoire des JO

Facebook Twitter

Cassius, Muhammad, Clay, Ali, plus que de la boxe… (10) « A peine revenu d’Afrique, tout juste sorti du bureau ovale à la Maison Blanche, Ali a entamé un stupéfiant périple qu’aucun boxeur ne s’était offert.

Cassius, Muhammad, Clay, Ali, plus que de la boxe… (10)

L’appétit de Don King – maintenant chevillé aux gants d’or du phénix – pour toute forme d’argent digestible transporte Ali sur les cinq continents. « Je boxerai n’importe où, en Chine, en U.R.S.S, ou même sur la lune si on me donne de l’argent », mugit Ali. JO : 120 ans qui ont fait l’Histoire. Cahiers pedagogique JESS OWENS HD V4 774329. Femmes aux Jeux olympiques (Les) 1894 : le baron français Pierre de Coubertin (1863-1937) refonde lors d’un congrès à la Sorbonne les Jeux olympiques (JO), hymne à la virilité, alliance du « muscle et du cerveau », dont seuls les hommes seraient capables.

Femmes aux Jeux olympiques (Les)

Aussi nul besoin d’en exclure formellement les athlètes féminines car leur absence va de soi : elles ne sont pas pensées car non pensables. Et les premiers JO de 1896 de se dérouler sans elles, à leur grand mécontentement. Alice Milliat, héroïne oubliée du sport français - La Croix. Le sport féminin doit beaucoup à Alice Milliat.

Alice Milliat, héroïne oubliée du sport français - La Croix

Cette Nantaise morte il y a soixante ans livra une guerre sans merci – qu’elle finit par remporter – à Pierre de Coubertin, farouchement opposé à la participation des femmes à « ses » Jeux olympiques. Une tombe banale du cimetière Saint-Jacques de Nantes… Sur la pierre est inscrit le nom des Brevet, la famille qui repose là depuis des générations. C’est dans cette concession portant le numéro 10990 qu’une des plus grandes dames du sport mondial a été inhumée en 1957, dans le plus strict anonymat puisque son nom ne figure même pas sur la pierre tombale. Totalement oubliée en France (mais pas au Japon depuis qu’une équipe de télévision est venue filmer les lieux récemment), Alice Milliat n’aura pas davantage droit aux hommages de la République sportive, généralement prompte à honorer ses héros, à l’occasion du soixantième anniversaire de sa mort.

En 1936, son organisation connut de gros problèmes financiers et dut se saborder. Newsletter. Jeux olympiques : 22 histoires extraordinaires autour des JO. Wladyslaw Kozakiewicz aux Jeux de Moscou en 1980.

Jeux olympiques : 22 histoires extraordinaires autour des JO

LE BRAS D’HONNEUR DU PERCHISTE POLONAIS Moscou, 1980 Lors de la finale du saut à la perche, le Polonais Wladyslaw Kozakiewicz est seul contre toute l’URSS. Chacun de ses sauts est hué par le public de Moscou, qui ne soutient que les athlètes russes et conspuent tous les autres sportifs. Jeux de Mexico 1968 - Le poing levé. L'olympisme inattendu. Les palmarès s’étoffent… Cinquième du concours de lancer du marteau aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 (72,54 m), la Française Manuela Montebrun avait été reclassée quatrième à la suite de la disqualification pour dopage de la Biélorusse Aksana Miankova.

L'olympisme inattendu

Le 12 janvier 2017, la disqualification d’une autre Biélorusse, Darya Pchelnik, troisième du concours, vaut à la Française de devenir médaillée de bronze. Manuela Montebrun aura donc dû attendre que deux olympiades s’écoulent pour devenir médaillée olympique. 1896-2016 - Des Jeux Olympiques très politiques - Herodote.net. L’histoire oubliée de la compétition artistique aux JO. Trouver qui sera le vainqueur d’une discipline olympique suppose habituellement peu de réflexion.

L’histoire oubliée de la compétition artistique aux JO

Les gagnants nagent plus vite, sautent plus loin, et soulèvent plus de poids que n’importe quel autre athlète. C’est pourquoi je trouve si frustrantes les disciplines olympiques intégrant des éléments de jugement artistique. Pourquoi n’est-ce pas le gymnaste qui fait le plus de flips qui gagne? Personne ou presque ne fait attention à lui, l'homme qui ne lève pas le poing sur cette photo mythique. Et pourtant... C'est peut être bien lui le plus grand héros de cette scène ! Peter Norman nous a quittés il y 9 ans.

Personne ou presque ne fait attention à lui, l'homme qui ne lève pas le poing sur cette photo mythique. Et pourtant... C'est peut être bien lui le plus grand héros de cette scène !

L’écrivain italien Riccardo Gazzaniga a écrit un texte puissant en mémoire de ce sprinter Australien dont l’histoire est méconnue, contrairement à la photo, entrée dans la légende du sport.Préalablement publiée sur son site personnel, traduite en anglais sur GRIOT, nous avons décidé de la partager avec vous, en français. -----Parfois, les images peuvent nous tromper. Prenez cette photographie, par exemple.

Vous la reconnaissez sans doute, elle est extrêmement célèbre et se trouve dans tous les livres d’histoire : c’est le geste de rébellion de deux coureurs afro-américains, John Carlos et Tommie Smith, brandissant le poing pour protester contre la ségrégation raciale, alors qu’ils se trouvaient sur le podium après avoir couru les 200 mètres lors des Jeux Olympiques de 1968, à Mexico. 68 histoires bizarres des Jeux olympiques. Dans un excellent article sur son site internet, le Daily Mirror revient sur 100 anecdotes qui se sont déroulées lors des Jeux olympiques de l’ère moderne.

68 histoires bizarres des Jeux olympiques

Drôles, émouvantes, cocasses, elles rappellent la dimension universelle de la compétition et nous replongent dans les petites histoires qui ont parsemé la grande. Traduction. 1. Abandons en série lors du marathon de Londres [1908]