background preloader

Language informatique

Facebook Twitter

Présentation des méthodes agiles et Scrum. In this part, we will give an example of application of the Scrum method as it is implemented on some projects in companies. Of course, that present such rituals may vary from a company or organization to another (or even from one project to another in some large firms) and are not necessarily all relating to the Scrum method although often implemented in an agile context (this is including the case of the approach of the "Test Driven Development" that we present later).

The different stages of the initialization of an iteration (or sprint) are animated and under the responsibility of the scrum master. II-C-1-a. Sprint backlog▲ The sprint backlog is a set of user stories selected and prioritised (each story must have a priority level) by the product owner. The backlog does not necessarily an application module in particular, but may cover functional aspects of several potentially completely unrelated modules, but part of the perimeter of the project.

II-C-1-b. II-C-1-c. II-C-1-d. II-C-2A. YAML. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. YAML, acronyme récursif de YAML Ain't Markup Language (en français YAML n’est pas un langage de balisage), est un format de représentation de données par sérialisation Unicode. Il reprend des concepts d'autres langages comme XML, ou encore du format de message électronique tel que documenté par RFC 2822. YAML a été proposé par Clark Evans en 2001[1], et implémenté par ses soins ainsi que par Brian Ingerson et Oren Ben-Kiki.

Son objet est de représenter des informations plus élaborées que le simple CSV en gardant cependant une lisibilité presque comparable, et bien plus grande en tout cas que du XML. En 2015, Symfony 2, Drupal 8 et phpMyAdmin, entre autres, l'utilisent pour leurs formats d'entrée et de sortie. Caractéristiques[modifier | modifier le code] L'idée de YAML est que presque toute donnée peut être représentée par combinaison de listes, tableaux associatifs et données scalaires. Exemple[modifier | modifier le code] ActionScript : OCaml : Linux - Interpreting segfault messages. Bash - What is the exact meaning of IFS=$'\n'? Introduction aux tableaux en bash. Date de rédaction: octobre 2014 Dernière modification: août 2015 L’interpréteur bash permet d’utiliser des tableaux indicés ou associatifs.

Ce document présente les opérations de base de leur utilisation. Ces tableaux peuvent paraître un peu déconcertants au début en raison d’une syntaxe un peu particulière, et leur utilisation peut générer quelques problèmes difficiles à pister en raison du manque d’erreurs rapportées par l’interpréteur, mais ce sont tout de même des outils bien pratiques dans des scripts shell un peu avancés. Sommaire 1. La création d’un tableau indicé peut se faire simplement par initialisation, en fournissant ses élements entre parenthèses : $ tableau_indi=( "un" "deux" "trois" "quatre" ) Les indices sont ici assignés automatiquement, en commençant par 0. . $ tableau_indi=( "fry" "leela" [42]="bender" "flexo" ) Dans cet exemple, l’indice 0 vaut fry, le 1 leela, le 42 bender et le 43 flexo (les valeurs des autres indices sont la chaîne vide). 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 3.

TUTORIEL SHELL. DESCRIPTION Pour chaque argument qui est un nom de fichier, 'ls' affichera le nom de ce fichier et si option -l ses caractéristiques. Pour chaque argument qui est un répertoire, 'ls' affichera le contenu du répertoire. Sauf si option -d, dans ce cas elle affiche seulement le nom du répertoire. Par défaut l'affichage se fait par ordre alphabétique. Si aucun argument n'est spécifié, alors 'ls' traite par défaut le répertoire courant. Quand plusieurs arguments sont spécifiés alors ils sont d'abord triés et les arguments fichiers sont traités avant les arguments répertoires. Il y a trois grands types d'affichage : - Par défaut et si le fichier de sortie standard est un 'tty' il s'agit d'un affichage multi-colonnes. - Par défaut et si le fichier de sortie standard n'est pas un 'tty' il s'agit d'un affichage mono-colonne. - L'option '-1' permet de forcer si la sortie standard est un 'tty' un affichage mono-colonne. -1, --format=single-column Présenter un fichier par ligne.

Gestion Des Parametres En Script Shell - Wiki Linux SMH. Admin Linux » Blog Archive » $IFS : Le séparateur standard du shell. $IFS pour “Internal Field Separator” est une variable spéciale du shell définissant le “séparateur par défaut”, c’est à dire le(s) caractère(s) utilisé(s) pour délimiter les mots dans une chaîne de caractères. Par défaut, ce séparateur est initialisé à “<espace><tabulation><nouvelle ligne>” (et peut être affiché via la commande ‘echo -n “$IFS” | cat -vTE’). Concrètement, nous pourrons modifier l’IFS pour simplifier les traitements des noms de fichiers avec espaces dans des boucles, pour implémenter une fonction “split”/”join” rapidement, etc.

Cet article propose quelques exemples de modification d’IFS courants. Initialiser l’IFS est une simple affectation. Pour ramener le séparateur standard à sa valeur originelle (<espace><tabulation><nouvelle ligne>) nous écririons : Lors du traitement de noms de fichiers avec espaces dans une boucle par exemple, le résultat n’est pas exactement celui attendu : Le comportement souhaité est obtenu en modifiant le séparateur par défaut (IFS) : Unix: les expressions régulières. Lipn.univ-paris13.fr/~cerin/SE/S2SE_01_LectureFichiersShell2.html. Lecture de fichiers en Bash Il existe différentes techniques de lecture des fichier en bash. Par lecture, j'entends la capacité d'accéder à tout ou partie d'un fichier pour effectuer un traitement (copie dans une variable, suppression de caractère etc.) 1.1.

Techique 1 ( cat + pipe + while + read ) cat fichier | while read ligne ; do ... echo $ligne ... done Explications : la commande cat fichier va envoyer le contenu du fichier vers la sortie standard. Remarque : le code suivant ne permet pas de calculer le nombre de lignes du fichier essai.txt. . $ cat essai.txt 3 2 1 5 4 6 $ i=0;cat essai.txt|while read ligne; do i=$((i+1)); done; echo $i 0 1.2 Technique 2 ( while + read + redirection de stdout) #! Les instructions en ligne de commande se présentes comme suit : while read line; do echo -e "$line\n"; done < file.txt Exemple : on peut compter le nombre de lignes du fichier essai.txt précédent par : $ i=0; while read ligne; do i=$((i+1)); done < essai.txt; echo $i 3 1.3. . #! Sources : Cours utilisateur UNIX : La commande awk. [Présentation|Critères de sélection|Les actions|Les variables et opérations sur les variables|Les structures de contrôle|Les tableaux] Présentation Présentation et syntaxe awk est une commande très puissante, c'est un langage de programmation a elle tout seule qui permet une recherche de chaînes et l'exécution d'actions sur les lignes sélectionnées.

Elle est utile pour récuperer de l'information, générer des rapports, transformer des données entre autres. Une grande partie de la syntaxe a été empruntée au langage c, d'ailleurs awk sont les abréviations de ces 3 créateurs dont k pour Kernighan, un des inventeurs du c. La syntaxe de awk est la suivante: awk [-F] [-v var=valeur] 'programme' fichier ou awk [-F] [-v var=valeur] -f fichier-config fichier L'argument -F doit être suivi du séparateur de champ (-F: pour un ":" comme séparateur de champ). L'argument -f suivi du nom du fichier de configuration de awk. Exemple: awk -F":" '{print $NF}' /etc/passwd #! Mon-script.awk fichier-a-traiter Présentation. Enlever les espaces en fin de ligne [script] - Codes et scripts - Linux et OS Alternatifs.

Www.cril.univ-artois.fr/~merchez/Cours/Systeme1/Les expressions regulieres et AWK.