background preloader

Shell

Facebook Twitter

Windows Terminal + Cmder = ❤️. With the upcoming release of Windows 10… With the upcoming release of Windows 10 (version 2004), a bunch of new features comes in place for developers, like Windows Subsystem Linux (WSL) or Windows Terminal. Despite the fact that Windows is not the default choice when developing, and at Talpor we have never considered ourselves Windows lovers, we believe this is a great opportunity for all those who use its OS, promising better working experiences and seamless integration with common technologies used in our development environments.

At this moment, Windows Terminal can be installed from the Microsoft Store. Its official version 1.0.x came in place a few weeks ago and integrates very well with existing consoles, such as Cmder, which we will be configuring in a few moments! Before digging deeper, I want to show you some examples of what we are going to get in the end, because it is the most exciting part of all! Here Are 11 Console Commands Every Developer Should Know. Code.tutsplus. LinuxCommand.org: Learn the Linux command line. Write shell scripts. Le système d'exploitation GNU-Linux/Commandes de base. Un livre de Wikilivres.

Le système d'exploitation GNU-Linux/Commandes de base

Éléments de syntaxe[modifier | modifier le wikicode] Les commandes présentées dans les sections qui suivent sont introduites juste après un message d'invite qui dépend de la configuration du shell utilisé. Celui-ci est représenté par un signe dollar $. Il ne doit donc pas être tapé. Le caractère dièse # marque le début d'un commentaire qui se termine en fin de ligne.

Exemple : $ pwd # affiche le répertoire courant Pour tester cette commande, il suffit d'entrer p w d ↵. Les lignes qui ne sont pas marquées du signe dollar indiquent ce que la commande précédente doit/peut afficher. Par ailleurs, il existe deux opérateurs de concaténation des commandes : ";" : qui enchaine les commandes quelques soient leurs résultats. "&" : qui stoppe l'enchainement si une commande renvoie une erreur. pwd (print working directory)[modifier | modifier le wikicode] Command Line Power User — A free video series for web developers on learning a modern command line workflow with ZSH, Z and related tools. Learn Shell Programming - Free Interactive Shell Programming Tutorial. Learn Shell Programming - Free Interactive Shell Programming Tutorial. Bash custom shell command. Super short post on creating your own custom shell command using Bash.

Bash custom shell command

You could do something very advanced using a general purpose or system level programming language such as Go, but most of the time a simple shell script will suffice. Interactive Vim tutorial. Vimtutor-fr. Emacs. HOWTO Débuter sous Emacs. Man emacs(1) Rechercher une page de manuel Langue: fr Version: 7 décembre 1995 (fedora - 16/08/07)

Man emacs(1)

Emacs. Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(avril 2017).

Emacs

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. Emacs est une famille d'éditeurs de texte disposant d'un ensemble extensible de fonctionnalités et qui est très populaire[réf. souhaitée] parmi les programmeurs et plus généralement les personnes ayant des compétences techniques sur les ordinateurs. L'EMACS originel, signifiant Editing MACroS running on TECO, c'est-à-dire « macros d'édition pour TECO », a été écrit en 1976 par Richard Stallman, initialement avec Guy Steele. Il a été inspiré par les idées développées dans TECMAC et TMACS, deux jeux de macros d'édition pour TECO, notamment écrits par Guy Steele, David Moon, Richard Greenblatt et Charles Frankston. Nvi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

nvi

Origine[modifier | modifier le code] Fonctionnalités[modifier | modifier le code] Habituellement désigné comme un « clone de vi », nvi contient plusieurs fonctionnalités absentes du programme original. Emacs. Vi. Pour les articles homonymes, voir VI. vi est un éditeur de texte en mode texte plein écran écrit par Bill Joy en 1976 sur une des premières versions de la distribution Unix BSD.

vi

Il est présent d'office sur la majorité des systèmes Unix actuels, souvent sous la forme d'un clone du logiciel vi originel. Origine du nom[modifier | modifier le code] Le nom vi correspondant à la fois à des initiales et au nom de son fichier d'installation, il est usuellement prononcé en énonçant les deux lettres en anglais, c'est-à-dire « vi-aille », [vi: aɪ], plutôt que comme un mot à part entière [vi]. L'analogie de ce nom avec le chiffre romain VI (six) est fortuite. Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code] vi est un éditeur modal, c'est-à-dire que la signification des boutons et des touches change selon le mode dans lequel il se trouve.

En mode insertion, le texte tapé est inséré dans le document. How to Use the Linux Command Line: Basics of CLI. Linux Tutorial - Learn the Bash Command Line. Welcome!

Linux Tutorial - Learn the Bash Command Line

The Command Line Crash Course Controlling Your Computer From The Terminal. Linux Command Line. LinuxCommand.org: Learn the Linux command line. Write shell scripts. Learn Enough Command Line to Be Dangerous. Michael Hartl Learn Enough Command Line to Be Dangerous is an introduction to the command line for complete beginners, the first in a series of tutorials designed to teach the common foundations of “computer magic” (Box 1) to as broad an audience as possible.

Learn Enough Command Line to Be Dangerous

It is aimed both at those who work with software developers and those who aspire to become developers themselves. Unlike most introductions to the command line, which typically assume a relatively high level of technical sophistication, Learn Enough Command Line to Be Dangerous assumes no prerequisites other than general computer knowledge (how to launch an application, how to use a web browser, how to touch type, etc.). Among other things, this means that it doesn’t assume you know how to use a text editor, or even what a text editor is. 1.5 Commandes de bases. Next: 1.6 Programme, processus, logiciel & Co [YB] Up: 1.

1.5 Commandes de bases

Premiers pas Previous: 1.4 Le Shell.7 [YB] Sous-sections 1.5.1 Format général des commandes [YB] Une fois le système démarré, il attend les ordres que vous voudrez bien lui donner, sous la forme de ce que l'on appelle un prompt. Celui-ci qui peut présenter différentes formes selon les cas, par exemple : [yves@kafka doc]$ _ Dans celui-ci, les informations affichées sont (de gauche à droite) : le nom de l'utilisateur ; le nom de la machine sur laquelle cet utilisateur est connecté ; le répertoire courant.

Représente un espace frappé au clavier (qui donc n'affiche rien à l'écran) : Bourne-Again shell. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bourne-Again shell

Bash, acronyme de Bourne-again shell, est le shell du projet GNU. Son nom est un jeu de mots sur le nom du shell historique d'Unix, le Bourne shell.