background preloader

Fionella

Facebook Twitter

La raison du plus fou. J’ai trouvé ce bouquin de 1977 dans une boutique Emmaüs, pour 1 euro.

La raison du plus fou

J’ai mis deux jours à le lire. Je n’avais jamais entendu une parole aussi sincère, sensible, engagée dans le domaine de la psychiatrie. Les auteurs ne se cachent pas derrière des termes techniques, des concepts qui mettent une distance avec un monde qui nous est si proche, bien que caché. Karlin et Lainé ont fait une expérience : un film pour la télé (Antenne 2 à l’époque), qui va se transformer en 7 heures de films sur "La santé mentale des français". Ils ont eu la chance, années 70 obligent, de pouvoir y développer un discours, de se mettre en jeu. Karlin fait des films, Lainé est psychiatre. Ce n’est pas une position de principe, de trouver du commun dans des vies de fous, de trouver tout fou, ou alors dire que les fous ne sont pas fous.

Il y est question d’un certain regard, celui qui transperce les images pré-conçues, qui voit une personne et sa vie avant de voir qu’elle est étiquetée "malade mentale". Antoine. LA PEUR PEUT-ELLE DEVENIR UN OUTIL POLITIQUE POUR GOUVERNER UNE NATION ? Une histoire de la sapologie africaine / INSTITUT FRANCAIS DE LA MODE. La transgression des codes vestimentaires européens, notamment au Congo, a commencé dès la fin du XIXe siècle.

Une histoire de la sapologie africaine / INSTITUT FRANCAIS DE LA MODE

"Sortir ses griffes" est une expression courante de la "sapologie" . Il s'agit donc aussi d'une forme d'insoumission. Dans les années 1920, les autorités coloniales belges ou françaises ont pu effectuer des contrôles policiers sur les accoutrements vestimentaires... Dans le contexte post-colonial, les "sapeurs" immigrés en Europe aiment ne pas se "faire discrets" (ce que les sociétés occidentales leur demandent). La longue histoire de la SAPE, de la colonisation aux migrations (XIXe-XXe siècles). Manuel Charpy, historien, chercheur au Cnrs, Université Lille 3.

Jean Rouch : "Les contes africains donneront des réponses à l'origine de la mort" En 1985, l'ethnologue Jean Rouch dans l'émission "Voix du silence" commentait et analysait des contes et mythes africains au micro d'Antoine Spire.

Jean Rouch : "Les contes africains donneront des réponses à l'origine de la mort"

Dans cet entretien enrichi de lectures, Jean Rouch, pionnier du cinéma ethnographique répond aux questions d'Antoine Spire. Il analyse et commente des contes et mythes africains. Ainsi il commente un conte sur l'origine de la mort, extrait de L'Anthologie nègre de Blaise Cendrars : Les contes africains donneront des réponses à la paléontologie, à l'origine des hommes, et à l'origine de la mort. Par exemple chez les Dogons au Mali l'origine de la mort est venue en même temps que l'origine de la parole : c'est à dire que les hommes étaient immortels tant qu'ils n'avaient pas de langage articulé.

Production : Antoine SpireRéalisation : Danièle Enoch1ère diffusion : 07/09/1985Indexation web : Sandrine England, Documentation de Radio FranceArchive INA-Radio France. « Bacchanale des Andriens » de Titien. Etude du tableau « Bacchanale des Andriens » de Titien (Tiziano Vecellio ou Tiziano Vecelli ou Tiziano da Cador, plus communément appelé Titien ou le Titien en français) Aujourd’hui, nous observons une peinture réalisée entre 1523 et 1524 par Titien pour le camerino d’Alfonso d’Este, grand mécène de son temps.

« Bacchanale des Andriens » de Titien

C’est une huile sur toile de 175 x 193 cm, conservée à Madrid, au Musée du Prado. Intitulée la Bacchanale des Andriens, son programme iconographique relève d’une source écrite antique, la description d’une peinture dans la galerie de tableaux imaginés par Philostrate l’Ancien. « Le Titien alliait la grandeur et le côté terrible de Michel-Ange à la grâce et élégance de Raphaël et aux couleurs propres à la nature » Ludovico Dolce Variations sur le même thème : Exposition « Bacchanales modernes ! Invité : Philippe Morel. Intervenants : Philippe Morel : Professeur d'histoire de l'art à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où il dirige le Centre d'histoire de l'art de la Renaissance.

NARCISSISME ET CULTURE MODERNE. Il s’agit donc d’analyser ses conditions historiques d’émergence à partir de la démocratie et de l’individualisme pour comprendre ce qui le spécifie.

NARCISSISME ET CULTURE MODERNE

Certains auteurs comme Marcel Gauchet, Christopher Lasch, Gilles Lipovetsky, Alain Ehrenberg, Charles Taylor, Jean-Pierre Lebrun, Robert Castel ont mis en avant des caractéristiques de cet homme centré sur lui-même. Il faudrait reprendre ces analyses philosophiques, sociologiques et psychanalytiques pour comprendre ce que le narcissisme engendre comme manière originale d’être-au-monde. Le narcissisme permet de nommer le plus souvent ce qui peut être interprété comme un symptôme d’un « malaise de la modernité » et il est alors décrit comme un effet pathologique de la logique individualiste exacerbée.

Mais on peut se demander s’il ne pointe qu’une faillite, une impasse de l’individualisme ou s’il ne révèle pas une défaillance de ce modèle du sujet. Un séminaire de Florianne Gani. # Le narcissisme et la culture moderne Pour aller plus loin...