background preloader

Mngt

Facebook Twitter

Pourquoi certaines équipes sont-elles plus intelligentes que d’autres. Anita Wooley, spécialiste de l’étude des comportements de groupes, Thomas Malone, directeur du Centre pour l’intelligence collective du MIT et le psychologue Christopher Chabris, nous expliquent dans une tribune pour le New York Times ce qui fait la qualité d’un groupe sur un autre.

Pourquoi certaines équipes sont-elles plus intelligentes que d’autres

Pour cela, ils convoquent une étude de 2010 menée par Alex Pentland du MIT (cf. « Big Data : vers l’ingénierie sociale ? ») qui montrait que certaines équipes réussissaient mieux que d’autres, même si elles n’étaient pas spécialistes des sujets qu’elles devaient traiter. La qualité d’une équipe ne repose donc pas tant sur l’intelligence de chacun de ses membres que sur sa capacité à faire équipe (enfin, pour autant que la tâche à réaliser nécessite une collaboration profonde pas seulement de résoudre un problème précis : si vous demandez à un groupe de résoudre un calcul différentiel, il vaudrait mieux qu’il y a ait des mathématiciens autour de la table !).

Hubert Guillaud Signaler ce contenu comme inapproprié. Le Blog de Xavier DELENGAIGNE. Méthode de travail: astuces et techniques à l'usage des élèves. Quelques outils pour s'organiser. Savoir s’organiser demande de la méthode et des outils.

Quelques outils pour s'organiser

Une fois convenablement équipé, et l’esprit clair, on peut partir à l’assaut de n’importe quel projet. Voici un petit point sur les outils – numériques ou non – que j’ai utilisés tout récemment pour mener à bien, en compagnie de Nanoug, notre « grand concours de rentrée ». Peut-être y trouverez-vous quelques idées pour gérer vos projets personnels ou professionnels ? Ah, ce concours… Quelle drôle d’idée. Franchement, ce ne fut pas une promenade de santé. Heureusement, avec Nanoug, nous avions décidés d’être réalistes : nous sommes fixés un délai de préparation suffisamment long – plusieurs semaines – qui nous a permis de ne pas être pris à la gorge par les délais.

Une fois de plus, nous avons utilisé l’équation de la réussite, qui permet de mener à bien n’importe quelle sorte de projet, du plus facile au plus complexe. M x A x R x C = Ré (Pour m’en souvenir, je l’appelle « MARC » et je l’ai décrite en détails ici) Pour en finir avec la procrastination. La procastination, c’est souvent une histoire de désert et de carrefour.

Pour en finir avec la procrastination

Vous allez comprendre. « Une histoire de désert » Imaginez-vous au milieu d’un désert. Du sable à perte de vue. Vous avez une bon véhicule, des réserves d’eau, une boussole, un chapeau, la voiture est climatisée et son réservoir de carburan est plein. « Bon, on va où, maintenant ? Vous n’en avez aucune idée. Et vous ne bougez plus. . « Une histoire de carrefour » C’est une variante de l’histoire du désert. Vous voici, toujours au volant de votre voiture, à un carrefour. Chouette, on part en voyage. Vous n’en avez aucune idée. Il y a un petit restaurant près du carrefour. Vous allez manger quelque chose. Vous comprenez les deux analogies ? Elles conduisent à ce qu’on pourraît appeler la « procrastination technique ».

Pas de planning. Vous vous souvenez de la partie « gestion du temps » de cette formation ? Je vous suggerais de passer par trois étapes pour énormément gagner en efficacité: Et vous voilà parti. Comment gérer ses tâches et son temps. Comment gérer son temps ?

Comment gérer ses tâches et son temps

Comment arriver à tout faire, y compris ne rien faire ? Ah, ceci est un vaste programme. Il ne sera pas résolu en deux lignes, ni en deux pages. Ni en deux vidéos. Mais quelques pistes peuvent d’ores et déjà être envisagées. Dans le domaine de l’entreprise, les gestionnaires des sociétés sont souvent appelés des « décideurs ». Pour la gestion du temps, c’est exactement pareil: on gère son temps en prenant des décisions. Fiches pratiques: informations juridiques en droit belge. Définition et droits Les actions sont présentes dans les sociétés anonymes, dans les sociétés en commandite par actions et dans les sociétés européennes (v.

Pierre PAULUS de CHÂTELET, « La société européenne, R.D.C., 2002, p. 167 et suivantes). Nous n’évoquerons que les sociétés anonymes dans le cadre du présent chapitre, les règles de ce type de société s’appliquant pour les deux autres formes de société. L’action représente une quotité du capital social et confère à son titulaire un ensemble de droits à l’égard de la société, qu’on divise en trois grandes catégories : les droits politiques, les droits financiers et les droits patrimoniaux. Les droits politiques : l’actionnaire participe à la vie et au fonctionnement de la société en exerçant son droit de vote lors des assemblées générales, sur base des informations qui lui sont fournies par le conseil d’administration (v. chapitre sur les assemblées générales). Les droits financiers : il s’agit du : Les différentes catégories d’actions. Gestion de projet. Le parler non verbal.