background preloader

Travailleurs sociaux et burn out

Facebook Twitter

Le burnout, c'est fun, c'est tendance...! - Avenir social (Travail social suisse) Il y a quelque temps, j’ai entendu une remarque d’un homme dans un forum public consacré au burnout: «Oui, mais enfin, le burnout c’est fun, n’est-ce pas une mode qui passera?»

Le burnout, c'est fun, c'est tendance...! - Avenir social (Travail social suisse)

En entendant cela, mon sang n’a fait qu’un tour, les patients que je traite dans mon cabinet me sont venus à l’esprit. Comment peut-on dire que la souffrance qu’ils subissent est un truc à la mode, comme s’ils avaient acheté les maux dont ils souffrent dans la boutique branchée du moment! Certains d’entre eux étaient tellement au bout du rouleau qu’ils voulaient en finir avec leur vie.Non, Monsieur, souffrir du burnout n’est pas fun! Les médias y consacrent régulièrement un article, un reportage, le public en parle de plus en plus, mais il y a encore beaucoup de confusion autour de la problématique du burnout. Comme si chacun savait maintenant que le burnout existe et qu’il pourrait être un jour touché (soi-même ou un proche), mais sans vraiment savoir de quoi il s’agit.

Le burnout ce n’est pas une simple fatigue. L'épuisement professionnel ou burnout, les travailleurs sociaux en danger. L’épuisement professionnel (burnout) : qu’est-ce que c’est ?

L'épuisement professionnel ou burnout, les travailleurs sociaux en danger

Dévalorisation, mépris, manque de reconnaisssance professionnelle, pression... Chez les travailleurs sociaux (assistante sociale, éducateurs...) il est constaté que l'épuisement professionnel (burnout) est en forte augmentation. Selon plusieurs chercheurs les causes de l'épuisement professionnel chez les travailleurs sociaux sont le fait d'un manque accentué de reconnaissance professionnel à cela s'ajoute d'autres facteurs.

Voici un résumé de la publication de ces chercheurs : Malaise des travailleurs sociaux : usure professionnelle ou déni de reconnaissance ? Pour en savoir plus cliquez içi : Comment prévenir et lutter contre cette maladie ! L’épuisement professionnel Surtout connu sous l’appellation anglaise burnout. Burnout ou dépression? Le travail en mutationLes effets du stress chronique sur la santé mentale des travailleurs se manifestent surtout dans les pays industrialisés, selon l’Organisation mondiale de la Santé5. L’USURE ou BURNT OUT DES TRAVAILLEURS SOCIAUX à l'Etude avec l'ANAS. Stress professionnel et burn out - Floru/Cnockaert - Cahiers de l'actif. Bibliographie burn out travail social. Sém@doc ESSSE. Le burn-out, syndrome d'épuisement professionnel, affecte l'ensemble des catégories sociales.

Sém@doc ESSSE

Le cadre ou dirigeant à haut niveau de responsabilité, bien entendu, mais aussi toute personne se sentant dépassée par sa charge de travail : soignant, commerçant, mère de famille, accompagnant de malade, etc. Dépisté trop tardivement, ce syndrome peut déboucher sur une dépression sévère, parfois accompagnée de répercussions physiques sérieuses. Mais, pour celui qui a la capacité de s'arrêter et d'analyser ce qu'il a vécu et ce qu'il est en train de vivre, la prise de conscience du burn-out se révèle une chance inouïe et inespérée de modifier sa trajectoire de vie avant qu'il ne soit trop tard. Confronté quotidiennement au vécu de ses patients, Michel Delbrouck dresse dans cet ouvrage un panorama exhaustif et détaillé de la prise en charge du burn-out. Suivant un modèle évolutif, Comment traiter le burn-out propose un traitement efficace en dix phases pour avancer à son rythme.