background preloader

Courants pédagogiques

Facebook Twitter

Styles d'enseignement, styles d'apprentissage et pédagogie différenciée en sciences - LEM - ULg. INTRODUCTION Cet article s'adresse aux enseignants du secondaire et plus spécialement aux enseignants en sciences. Il vise essentiellement à les aider à : - clarifier deux concepts clés en psychopédagogie moderne : les styles d'enseignement et les styles d'apprentissage; - mieux se connaître en tant qu'enseignant; - mieux connaître les élèves en tant qu'apprenants; - présenter deux situations d'apprentissage en sciences l'une en chimie (5ème et 6ème), l'autre en biologie (3ème et 4ème). 1.

ENSEIGNER ET APPRENDRE : POINTS DE REPERE... Les notes qui suivent sont délibérément succinctes, elles n'ont d'autre ambition que de situer la recherche du LEM (Laboratoire d'Enseignement Multimédia de l'Université de Liège) dans un cadre conceptuel adéquat et opérationnel. 1.1. Qu'est-ce qu'enseigner ? A. B. Conséquences : a. 1.2.

A. B. Dans les recherches du LEM, notre référence sera, bien entendu, plus constructiviste que behavioriste. Conséquences : a. 2.1. 2.2. 1. 2.3. 1. 2. 3. 4. 3.1. A. B. C. Lev Vygotski. Lev Semionovitch Vygotski Lev Semionovitch Vygotski (en russe : Лев Семёнович Выго́тский ; en biélorusse : Леў Сямёнавіч Выго́цкі), né le 5 novembre 1896 selon l'ancien calendrier russe à Orcha, dans l'Empire russe (aujourd'hui en Biélorussie) près de Vitebsk et mort le 11 juin 1934 à Moscou, est un pédagogue psychologue biélorusse puis soviétique, connu pour ses recherches en psychologie du développement et sa théorie historico-culturelle du psychisme. Hors de l'Union soviétique, il a été découvert dans les années 1960. C'est un penseur qui a introduit la notion du développement intellectuel de l'enfant comme une fonction des groupes humains plutôt que comme un processus individuel.

Ses contributions sont estimées actuellement par les tenants du constructivisme social comme primordiales dans l'évolution de notre compréhension du développement de l'enfant. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et révolution[modifier | modifier le code] En 1924, il épouse Rosa N. MindMeister.

La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie. Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion.

Définition de la pédagogie 3.0 : Contrairement à une méthode, la pédagogie 3.0 est une approche complète qui englobe : Maintenant, d’où provient la nomenclature de la pédagogie 3.0? Au plaisir, Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches. Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes.

Toutes ces approches correspondent à des pratiques courantes dans l'apprentissage. Pédagogie : le constructivisme expliqué en 2 GIFS - 1000et1 FORMATIONS. Après le behaviourisme illustré avec la « machine à apprendre » des Sous-Doués dans l’article précédent, voici donc le courant pédagogique suivant, au nom tout aussi savant, le constructivisme. En toute logique, notamment dans les années 60-70, la pédagogie évolue avec la société. C’est ainsi que du paternalisme on passe à la responsabilisation de l’individu, du cours magistral figé à un apprenant acteur, du professeur seul détenteur du savoir à la co-construction des apprentissages avec l’apprenant (donc à ce stade, normalement, le terme constructivisme s’éclaircit un peu, non ?).

Dès 1923, Jean Piaget, connu entre autres pour ses travaux sur la psychologie du développement, propose une alternative au behaviourisme, considérant qu’il limitait trop l’apprentissage à l’association stimulus-réponse - Pour ceux qui sont encore là, je signale qu’en récompense, 2 extraits vidéo hilarants des Perles du Bac vous attendent en fin d’article (tentative de stimulation) - Pédagogie : le behaviourisme expliqué avec les Sous-Doués - 1000et1 FORMATIONS. La pédagogie behavioriste c’est quoi ? Bebel des Sous-Doués saurait vous répondre, il a connu l’autorité, la répétition, la stimulation, la punition et enfin la récompense… Le courant behavioriste est 1 des 3 grands courants pédagogiques. La pédagogie peut se définir comme l’art d’éduquer mais désigne aussi les méthodes et pratiques d’enseignement (et d’éducation). Aussi par extension toutes les qualités requises pour transmettre une connaissance, un savoir ou un savoir-faire, être un bon pédagogue comme on dit… Les courants pédagogiques sont nés des besoins et du contexte de la société.

A cette époque, seul l’enseignant est reconnu comme détenteur de savoir. Cette méthode est basée sur la stimulation de l’apprenant (stimulus) pour obtenir en réaction, le comportement attendu (d’où le terme de Behaviorisme, provenant de behavior, comportement en anglais). Ça ne vous rappelle rien ? Cette théorie était pensée pour la formation de masse. Pédagogie : le socio-constructivisme en musique - 1000et1 FORMATIONS. Comme vu dans les articles précédents sur le behaviourisme et le constructivisme, les courants pédagogiques sont influencés par les évolutions de la société. Née suite aux travaux de Jean Piaget qui ont mis l’accent sur l’individu et son propre rôle dans la construction de son savoir (courant constructiviste), l’approche socio-constructiviste amène une dimension… sociale.

Des années 90 à nos jours, le contexte est un monde de plus en plus global et une société individualiste, avec des développements technologiques de plus en plus rapides. Les systèmes d’information, la rapidité des changements et de l’innovation rendent caduque le mythe du formateur « seul maître en la matière. Avec les travaux du psychologue Lev Vygotsky notamment, on découvre que malgré l’individualisme grandissant, chacun construit ses connaissances en lien avec son environnement et avec les autres (co-construction, verbalisation, confrontation d’idées, mutualisation). Pédagogie : le socio-constructivisme en musique - 1000et1 FORMATIONS.