background preloader

Evolution du vivant

Facebook Twitter

RESOURCE CRISIS: What killed the dinosaurs? (hint: probably not what you used to think) In Walt Disney's movie "Fantasia" (1940), dinosaurs were shown as dying in a hot and dry world, full of active volcanoes.

RESOURCE CRISIS: What killed the dinosaurs? (hint: probably not what you used to think)

Recent discoveries show that something like that might really have happened and that the idea that the dinosaurs were killed by an asteroidal impact appears to be incompatible with the available data. Rather, it seems that the dinosaurs died out because of the global warming resulting from the emission of large amounts of greenhouse gases from volcanoes. In several respects, it is not unlike what's happening today to us. I know what you are thinking: these silly scientists; first they tell us that an asteroid killed the dinosaurs, now they tell us that it is not true. So, how can we believe them when they tell us that humans are causing global warming? On this, I have to tell you something: science is a mighty truth-seeking juggernaut. So, no asteroid killer? By Aldo Piombino Well, this is not true. 1. 2. 3. Collège de France - Séminaire Sortir de l'eau du 8 avril 2010 - Pierre Corvol - Collège de France. Pierre Corvol - Les Membres de l'Académie des sciences.

Love is the Product of Lousy Neurons. Une bactérie dévoile le creuset de son activité métallurgique > Environnement. Un consortium international dirigé par des chercheurs du CEA , en collaboration avec le CNRS, vient de caractériser la structure et la fonction d’une protéine impliquée dans la production de nano-aimants de magnétite chez les bactéries dites magnétotactiques.

Une bactérie dévoile le creuset de son activité métallurgique > Environnement

Cette protéine, MamP, est au cœur de l’activité métallurgique de la bactérie. C’est elle qui confère à la magnétite ses propriétés d’aimant. Il s’agit là d’une avancée importante dans la compréhension de ces bactéries et des processus de biominéralisation de la magnétite. Elle devrait permettre d’élargir le champ des applications biotechnologiques de ces nano-aimants, notamment en imagerie médicale et en dépollution des eaux. Ces résultats sont publiés sur le site de Nature le 6 octobre 2013. Big history. David Christian: The history of our world in 18 minutes. Actualités. 03/15 > BE Irlande 45 > Des généticiens confirment l'explosion biologique du Cambrien.

Recherche Publique en Science de la VieDes généticiens confirment l'explosion biologique du Cambrien Une équipe d'experts associant Davide Pisani, de l'université de Maynouth, Simon Wong, du centre de calcul ICHEC (Irish Centre for High End Computing), des chercheurs de la NASA et des universités de Harvard et Yale aux USA, a récemment publié un article dans la revue "Science" qui remet en cause une hypothèse plus moderne de l'arbre d'évolution de la vie.

03/15 > BE Irlande 45 > Des généticiens confirment l'explosion biologique du Cambrien

Les résultats d'analyses génétiques qui ont nécessité des calculs statistiques intensifs, permis par l'utilisation d'une machine constituée de 3840 processeurs, semblent confirmer que l'explosion des diverses formes de vie daterait bien de l'ère cambrienne, environ 500 millions d'années, comme l'ont toujours soutenu les paléontologistes sur la base de l'étude des fossiles mis à jour. Quand les animaux rapetissaient pour s'adapter au réchauffement climatique.

Ppt attanchement en neurobiologie. Pascal Picq. Une idée reçue : L'évolution mène toujours au progrès. Marc-André Selosse Université Montpellier II Bernard Godelle Olivier Dequincey ENS Lyon / DGESCO Résumé. Www.u-bordeaux1.fr/red08/fichiers_cours/moreira.pdf. Time_Clock.gif (689×653) Les mécanismes de l'évolution. La structure de la théorie de l'évolution, de Stephen Jay Gould. L'évolution de la théorie de l'évolution Une fois passé en revue l'histoire de la théorie de l'évolution avant la découverte des gènes et la compréhension des mécanismes de l'hérédité, Gould décrit la mise au point puis le « triomphe » de la Théorie Synthétique de l'Évolution, qui reprend intégralement la théorie de Darwin en y ajoutant les apports nouveaux de la génétique et les progrès réalisées en systématique et en paléontologie.

La structure de la théorie de l'évolution, de Stephen Jay Gould

Cette présentation utilise à nouveau le compte-rendu critique des ouvrages qui ont fait date dans cette histoire de la science évolutive, comme Genetics and the Origins of Species de Theodozius Dobzhansky (1937), Systematics and the Origins of Species (1942) et Animal Species and Evolution (1963) de Ernst Mayr, Tempo and Mode in Evolution de George Simpson (1944). First ever record of insect pollination from 100 million-years ago. Amber from Cretaceous deposits (110-105 my) in Northern Spain has revealed the first ever record of insect pollination.

First ever record of insect pollination from 100 million-years ago

Scientists have discovered in two pieces of amber several specimens of tiny insects covered with pollen grains, revealing the first record of pollen transport and social behavior in this group of animals. Today, more than 80% of plant species rely on insects to transport pollen from male to female flower parts. Pollination is best known in flowering plants but also exists in so-called gymnosperms, seed-producing plants like conifers.

Although the most popular group of pollinator insects are bees and butterflies, a myriad of lesser-known species of flies, beetles or thrips have co-evolved with plants, transporting pollen and in return for this effort being rewarded with food.


  1. epoissonq Sep 7 2011
    «Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.» [ Winston Churchill ]